Fremeaux.com
 
MALAVOI
Réf. : FA481

MALAVOI

PREMIERS ENREGISTREMENTS (1969)

MANO CESAIRE
Direction artistique : JEAN PIERRE MEUNIER
Label : FREMEAUX & ASSOCIES
Nombre de CD : 1
Vous pouvez acheter ce produit :

- Chez votre libraire ou maison de la presse (Frémeaux & Associés distribution)
- Chez votre disquaire ou à la Fnac (distribution : Socadisc)
- Sur lalibrairiesonore.com
- Sur librairie-audio.com Pré écoute de certains produits!
- Par téléphone au 01.43.74.90.24
Distinctions :
RECOMMANDÉ PAR WORLD / SÉLECTION MONDOMIX / RECOMMANDÉ PAR FRANCE O
En 1969, sous la direction de Mano Césaire et avec Alain Jean-Marie au piano, le groupe Malavoi gravait ses premiers disques pour la marque Célini. Section de violons d’une précision sans faille, arrangements ciselés et swing incomparable, mélodies superbes portées en avant par la voix de crooner, alliance entre tradition et modernité, ainsi naissait le “son Malavoi” qui représenta la musique martiniquaise dans le monde entier durant plus de trente ans.
Patrick Frémeaux & Jean-Pierre Meunier

Arrangements : Mano Césaire - Au piano : Alain Jean-Marie - Chant : Pierre Jabert.

Edition : Frémeaux & Associés cessionnaire de la marque Celini.(Collection biguine antilles patrimoine créole, Cultures caribéennes, caraîbes).
Liste des articles de presse consacrés à ce CD :
- "Premiers enregistrements de Malavoi" par le Musée du Quai Branly
Recommandé par le Musée du Quai Branly (sélection du site octobre 2006).
- "Mano Césaire et Malavoi" par le magazine World
« Spécialiste de la mémoire sonore, de l’enregistrement oublié, le label Frémeaux exhume les enregistrements initiaux d’un groupe mythique de la Martinique fondé dans les années 60 par de jeunes garçons dont le neveu d’Aimé Césaire, "Mano", Emmanuel, fils de pharmacien. Pendant trente ans, Malavoi a animé l’identité martiniquaise avec ses violons emblématiques, alors que l’instrument était tombé en désuétude quand les orchestres de biguine étaient sous le charme du jazz. Cette réhabilitation du crin-crin et la qualité du répertoire ont fait le succès de Malavoi. Pourtant, le groupe, comme ses prédécesseurs, vivait lui aussi les influences du large, ceux de son époque, la musique cubaine essentiellement célébrée par deux ou trois boléros, la bossa nova honorée par un ou deux titres. Mais la biguine restait maîtresse chez elle dès ses premiers enregistrements de 1969 où l’on écoute de temps à autre un xylophone qui sonne jazz quand ce n’était pas un piano qui le faisait, en l’occurrence celui d’Alain Jean-Marie alors que Mano Césaire s’occupait des arrangements et Pierre Jabert roucoulait en crooner éploré. » B.D. –WORLD
- "La naissance du groupe Malavoi en 1969" par Citizen Jazz
"Un swing irrésistible, une voix de crooner, des improvisations déchaînées de violon, et Alain Jean-Marie au piano : cet improbable cocktail n’est autre que la naissance du groupe Malavoi en 1969, par la suite devenu chantre de la musique martiniquaise. Une curiosité enjouée et entraînante." par Arnaud Stefani - Citizen Jazz
- Malavoi - par Lylo
« Habitées par le violoniste Mano Césaire et le chanteur Pierre Jabert, ces plages antillaises ont le parfum nostalgique des biguines et autres boléros. Les Caraïbes, à une encablure, envoient d’ingénus baisers. » par Lylo
- « Sophisticated, sleek, and suave sound » par Dirty Linen
This is where Malavoi, the group that revived the music scene in Martinique and, along with Kassav, became that island’s best-known musical export, began their beguine. Inspired by earlier styles, Malavoi crafted its own sophisticated, sleek, and suave sound. But barely out of school and just getting underway, this first iteration of the band plays something rougher and rootsier. And therein lies the charm. Malavoi might have become more focused and accomplished in the decades that followed, but it was never perhaps quite as fresh and enthusiastic. This is a significant release, not just for the group’s catalog, but also for Caribbean and world music.
DIRTY LINEN
- "Excellent examples of Malavoi's fine combination of the old and the new" par Rock 'n' Reel
"The title translates as 'first recordings', of course, and the subtitle, rather accurately, as "the birth of French Caribbean world music". For much of the 80s and 90s, Malavoi was one of the most respected musical outfits of the French Caribbean. Whilst Kassav' tore across boundaries with their cutting edge zouk sound, Malavoi was a 'roots' band from the very start, long before the term had any meaning, respected for its conscious championing of the older Antillean traditions in the face of intense competition from Haitian and Latin music, and a commitment to making relevant contemporary music in the old-fashioned way - why, it even boasted a front-line of four violins!
A couple of numbers feature rather smooth crooning, and one session a vibraphone, but most of the tracks on this CD are excellent examples of Malavoi's fine combination of the old and the new, careful swinging arrangements of the venerable biguine of the islands, all originals but subtly faithful to the classic style." Norman Darwen - ROCK 'N' REEL
- « La symbiose entre jazz et biguine » par Jazzman
Une réédition formidable qui met enfin en lumière l’éclosion de la biguine à Paris dans les années trente ( « Biguine 1929-1940 », Frémeaux)… […] La biguine est née dans ces terres néo-colonisées que sont les Antilles français (Guyane, Guadeloupe, Martinique). Les musiques issues de ces « poussières d’îles », métissages complexes et spécifiques, seront les fers de lance de la reconstitution de communautés fragmentées et déracinées. Une musique, une dérision du quotidien, une déviation des codes culturels coloniaux par l’accentuation rythmique (et polyrythmique), la fusion de l’emprise du terroir et de la palilalie des musiques à tradition orale. Biguine et jazz, tous deux afro-américains, reposent sur les mêmes fondements sociaux. Il semble à tous ces titres que jazz et biguine soient des musiques jumelles. Elles ne l’ont que tardivement reconnu. Nos îles, isolées l’une de l’autre et toutes tendues vers leurs métropoles respectives, vivront un développement culturel à « faible convergence » comme l’a écrit Denis Constant, avec trois axes musicaux que l’on peut retrouver sur chacune d’entre elles. D’abord les sources Africaines : Laghia, Bel-air, Lérose, Calenda, Haute-taille…Ensuite une inspiration européenne : valse, quadrille, mazurka, boléro, biguine. En fin, une musique à tendance syncrétique ou fusionnelle : cadence-lypso originaire de Haïti, afro-cubain. L’intérêt, le rapprochement naturel entre Caraïbes et États-unis est à l’origine de l’enrichissement mutuel de ces musiques. Se rappeler du contexte, le grand mouvement panafricaniste des années vingt, mené par les philosophes et les politiques (Marcus Garvey). Mais ce rapprochement n’eut pas lieu autour du golfe du Mexique. C’est Paris, lieu de convergence des jazzmen américains et des musiciens antillais, qui a servi de décor. Peu d’éléments de mémoire nous restent des années d’avant guerre, en ce qui concerne la biguine, si ce n’est par la tradition orale perpétrée notamment dans les « vidés » du carnaval…Nous savons qu’elle a mûri à Saint-Pierre (en Martinique), Basse-Terre et Pointe-à-Pitre (en Guadeloupe). En revanche des témoignages sur le renouveau de cette musique depuis 1920 sont précis et parfois gravés (le disque compilation « Biguine » ou le livre sur Ernest Léardée La biguine de l’oncle Bens de Jean-Pierre Meunier et Brigitte Léardée aux Éditions Caribéennes). Les grands précurseurs du renouveau de 1929 à 1940, que l’on retrouve sur « Biguine », furent Stellio, Lancry, AlLirvat, Léona Gabriel, etc. Cette compilation des 78 tours de l’époque contient un livret remarquable de concision et de d’histoire, et j’y ai réellement reconnu et retrouvé l’âme de nos îles…Ensuite, après 1945, de Robert Mavounzy à Bib Monville, en passant par Alain Jean-Marie, Mario Canonge ou Chyco Jehelman, la biguine s’est enrichie de la musicalité des harmonies modernes. Le traitement des mélodies, les découpages rythmiques, les possibilités d’improvisation sont autant d’emprunts à la culture, à l’esprit jazz. […] Aujourd’hui, la symbiose entre jazz et biguine s’accentue, autour des musiciens déjà cités avec bien sûr Alain Jean-Marie qui a réalisé tout récemment un merveilleux « Biguine Reflexions ». Après avoir goûté la musique fusion, Alain Jean-Marie joue bebop, puis jazz classique…Il fouille aujourd’hui dans notre patrimoine antillais à la recherche de la « machine à remonter le temps », selon son expression. Avec Malavoi, groupe phare « tout public », l’impact déborde les plus ardents défenseurs d’une approche jazz.
Claude SOMMIER - JAZZMAN
Liste des crédits sur ce CD :
Cesaire Emmanuel, Jean Marie Alain, Rosine Paulo
CDPisteTitreArtiste principalAuteurDuréeEnregistré en
11Nou pe pa kimbeCesaire Emmanuel 00:03:461969
12Parole pe pa soulage moinCesaire Emmanuel 00:04:301969
13JojoCesaire Emmanuel 00:04:081969
14Coute biguine laCesaire Emmanuel 00:04:081969
15Non pa fe ca albeCesaire Emmanuel 00:04:131969
16Coupe cannCesaire Emmanuel 00:04:451969
17Baye la voixCesaire Emmanuel 00:03:541969
18MicheleCesaire Emmanuel 00:03:381969
19DesillusionCesaire Emmanuel 00:03:591969
110Ginette demarre moinCesaire Emmanuel 00:03:451969
111PaulainCesaire EmmanuelRosine Paulo00:03:421969
112Ti nain l en morueCesaire Emmanuel 00:03:221969
113Rale sen laCesaire Emmanuel 00:04:101969
114Gade manzelCesaire Emmanuel 00:04:331969

:

3-5d.gif


Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc), chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 0143749024
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit Pré écoute possible de certains produits!

Egalement disponible aux éditions Frémeaux & Associés :

HENRI GUEDON
   
HENRI GUEDON
Le créateur du mambo-rap et du zouk. Sans aucun doute le plus grand artiste de world-music antillaise. Patrick...
HENRI GUEDON
BIGUINE REFLECTIONS
   
BIGUINE REFLECTIONS
Pour tous ceux qui aiment la biguine et le piano d’Alain Jean-Marie, voici enfin réédité le premier...
BIGUINE REFLECTIONS
ANTILLES EN FÊTE (MUSIQUES DE LA CRÉOLITÉ - FOIRE DE BASSE-TERRE 1973)
   
ANTILLES EN FÊTE (MUSIQUES DE LA CRÉOLITÉ - FOIRE DE BASSE-TERRE 1973)
« Voici réunies pour la première fois deux ambiances typiques de la tradition des...
ANTILLES EN FÊTE (MUSIQUES DE LA CRÉOLITÉ - FOIRE DE BASSE-TERRE 1973)


Dernière mise à jour :: 24-03-2017 18:43
Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

STELLIO
STELLIO
Enfin réunis dans leur intégralité, les premiers enregistrements du clarinettiste légendaire qui...

SAM CASTENDET - FESTIVAL BIGUINE
SAM CASTENDET - FESTIVAL BIGUINE
Nul n’aura célébré la fête antillaise avec autant de franche gaieté, ni poussé la...

MOUNE DE RIVEL - LA GRANDE DAME DE LA CHANSON CRÉOLE
MOUNE DE RIVEL - LA GRANDE DAME DE LA CHANSON CRÉOLE
De sa voix unique au charme envoûtant, Moune de Rivel, originaire de la Guadeloupe, a porté...

MOUNE DE RIVEL
MOUNE DE RIVEL
Beaucoup de sentiment, de nostalgie dans ces airs, souvent en mode mineur, mais aussi beaucoup de joie et d’espoir car,...

MALAVOI
MALAVOI
En 1969, sous la direction de Mano Césaire et avec Alain Jean-Marie au piano, le groupe Malavoi gravait ses premiers...

LES COMPTINES DE LA COMPAGNIE CREOLE
LES COMPTINES DE LA COMPAGNIE CREOLE
Forte de ses 40 ans de carrière et de ses succès immémoriaux, la Compagnie Créole fait partie du...

JAMAICA FOLK TRANCE POSSESSION
JAMAICA FOLK TRANCE POSSESSION
Roots of  Rastafari : La musique mystique qu'écoutait Bob Marley.

JAMAICA - MENTO 1951-1958
JAMAICA - MENTO  1951-1958
L'AVANT BOB MARLEY !

Le monde a découvert...

HAITI - MERINGUE & KONPA 1952-1962
HAITI - MERINGUE & KONPA 1952-1962
Sommet des rythmes de danse caribéens, la meringue originelle authentique est un dérivé...

BIGUINE VOL 4
BIGUINE VOL 4

« Du Bal Nègre en 1930 à la Biguine Wabap en 1954 : les sons perdus et retrouvés...


BIGUINE À LA CANNE À SUCRE 1946 - 1949
BIGUINE À LA CANNE À SUCRE 1946 - 1949
Toute la folle ambiance du plus célèbre cabaret antillais de l’après-guerre à Paris,...

ALBUM D'OR DE LA BIGUINE (1966-1972)
ALBUM D'OR DE LA BIGUINE (1966-1972)
Voici un joyau de l’âme musicale profonde de la Guadeloupe, sauvegardé dans les...

Logo Radio France  Logo INA
 
Logo RFI
Logo PUF 
 
logo-facebook.gif

Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
Catalogue 2016-2017
Titre_actualites.gif
Pub Net IntDjango.jpg
Titre_nouveaute_PUF.gif
Pub Net La Bible.jpg
Titre_lucferry.gif
Philo-Mytho Ferry
Titre_Galerie.gif
Pub Net Galerie Guedon Janv2017.jpg
titre Michel onfray.gif
Pub Net Laicite.jpg
Luc Ferry
Collection Luc Ferry
Inédits
Pub Net Live in Paris 6V MJQ.jpg
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études


Collection Histoire de France
Collection Histoire de France
Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif