Fremeaux.com
 
ANDRE MALRAUX - AUDITION DU 12 MAI 1976
Réf. : FA5169

ANDRE MALRAUX - AUDITION DU 12 MAI 1976

COMMISSION DES LIBERTES DE L'ASSEMBLEE NATIONALE

ANDRE MALRAUX, EDGAR FAURE...
Direction artistique : JEAN LOUIS DEBRE
Label : FREMEAUX & ASSOCIES
Nombre de CD : 1
Vous pouvez acheter ce produit :

- Chez votre libraire ou maison de la presse (Frémeaux & Associés distribution)
- Chez votre disquaire ou à la Fnac (distribution : Socadisc)
- Sur lalibrairiesonore.com
- Sur librairie-audio.com Pré écoute de certains produits!
- Par téléphone au 01.43.74.90.24
Distinctions :
RECOMMANDÉ PAR LCI - JACQUES COLLET
Enregistrement inédit de l'Assemblée nationale.
accompagné d'une notice documentaire préfacé par Jean-Louis Debré.

« (…) une bande magnétique miraculeusement conservée au Palais Bourbon nous donne à entendre la voix inimitable, la verve et la force démonstrative du grand Malraux, auditionné le 12 mai 1976 par les députés membres de la commission spéciale dite « des libertés ».
Evoquant tour à tour l’Etat, la démocratie, l’enseignement, l’ancien ministre de la Culture développe sa vision de la liberté et de l’action publique. Le premier, Malraux avait proposé d’enregistrer les cours des grands philosophes contemporains pour les diffuser dans le pays et par-delà le temps ; à son tour, six mois avant sa mort, c’est un testament politique et moral qu’il laisse aux générations à venir.
J’ai voulu rendre accessible à tous cette archive sonore exceptionnelle, un enregistrement qui témoigne par ailleurs de ce que peut être le travail en commission, moins connu que la séance publique et pourtant si crucial.
« Il y a un héritage de la noblesse du monde et il y a notamment un héritage de la nôtre », disait Malraux. Soyons à notre tour de dignes héritiers de son œuvre et de son exemple. »
Jean-Louis Debré – Président de l’Assemblée nationale

 « Qu’est-ce, en effet, que la liberté de ne rien faire si personne n’est là pour vous en empêcher ? Au cours de l’histoire, les sources de contraintes se sont succédées : pour le XVIIIe siècle, c’étaient les privilèges et la religion ; pour la Convention, c’étaient les rois ; pour Marx et Lénine, c’était le capital. »
André Malraux – Introduction du Discours du 12 mai 1976.

André Malraux, dont on ne rappelle plus l’importance dans la vie politique, littéraire et artistique du XXè siècle, fut également l’un des plus grands tribuns de son temps. Frémeaux & Associés remercie l’Assemblée nationale, qui vient d’exhumer cet enregistrement, ainsi que Florence Malraux, qui en a autorisé la diffusion auprès du public. Témoignage du patrimoine immatériel détenu par l’Assemblée nationale, cet enregistrement manifeste la richesse de la réflexion élaborée dans les arcanes de nos institutions politiques.
Patrick Frémeaux

"Cet agnostique fut le dernier religieux dans un monde d'incrédules."
Régis Debray - Le siècle ou sa légende 1976 - Site Assemblée nationale

Droits audio : Groupe Frémeaux Colombini SAS - La Librairie Sonore en accord avec l'Assemblée nationale et Florence Malraux pour la Succession André Malraux. (Catalogue les grandes voix de notre mémoire collective à ecouter sur CD  - Le patrimoine de l'histoire des Sciences Politiques).

(livres audio, audilivre, audiobook, audio book, livre parlant, livre-parlant, livre parlé, livre sonore, livre lu, livre-à-écouter, audio livre)
Liste des articles de presse consacrés à ce CD :
- Communiqué de l'Assemblée nationale
Un enregistrement inédit de Malraux
retrouvé à l’Assemblée nationale
André Malraux, disparu il y aura bientôt trente ans le 23 novembre 1976, avait été auditionné six mois avant sa mort par les députés membres de la « commission des libertés », une commission spéciale chargée d’élaborer une charte moderne des droits et libertés.
Un enregistrement inédit de cette audition a été retrouvé : ce document exceptionnel, conservé depuis trente ans dans les archives sonores de l’Assemblée nationale, constitue en quelque sorte le testament politique et moral d’André Malraux.
L’enregistrement va être édité en CD par les Editions Frémeaux et Associés, avec un livret explicatif préfacé par Jean-Louis Debré, Président de l’Assemblée nationale.
La « commission des libertés »
Depuis 1958, l’Assemblée nationale comporte six commissions permanentes, chargées d’examiner les projets ou propositions de loi de leur compétence avant l’inscription du texte à l’ordre du jour de la séance publique.
Mais l’article 43 de la Constitution autorise la création de commissions spéciales, à la demande du Gouvernement ou de l’assemblée saisie du texte. C’est ainsi qu’en décembre 1975, l’Assemblée nationale constitua une telle commission pour préparer une « charte des libertés et des droits fondamentaux » du xxe siècle.
Présidée par Edgar Faure, cette « commission des libertés » se pencha sur plusieurs textes : une proposition de loi intitulée De la liberté, déposée par MM. Foyer, Labbé, Chinaud et Lejeune, membres de la majorité, une proposition de loi constitutionnelle portant déclaration des libertés, déposée par Georges Marchais et le groupe communiste, enfin une proposition de loi constitutionnelle tendant à compléter le préambule de la Constitution, déposée par Gaston Defferre au nom des socialistes et des radicaux de gauche.
Cette commission spéciale de trente-trois membres a entendu trente-sept personnalités de tous horizons. L’audition d’André Malraux a eu lieu le 12 mai 1976 : après un exposé de trente minutes, l’ancien ministre de la Culture répond aux questions des députés pendant trois quarts d’heure.
Citation du Président de l’Assemblée nationale
« Au xxie siècle, écrit Jean-Louis Debré dans sa préface, un patrimoine d’une autre nature doit maintenant être sauvegardé : les archives sonores, les fonds audiovisuels, ces produits de l’ère technologique dont certains constituent déjà des documents historiques. Des vingt-huit grands discours prononcés par André Malraux à la tribune de l’Assemblée nationale, il ne reste que des comptes rendus écrits. Mais une bande magnétique miraculeusement conservée au Palais Bourbon nous donne à entendre la voix inimitable, la verve et la force démonstrative du grand Malraux, auditionné le 12 mai 1976 par les députés membres de la commission spéciale dite « des libertés ». Evoquant tour à tour l’Etat, la démocratie, l’enseignement, l’ancien ministre de la Culture développe sa vision de la liberté et de l’action publique. Le premier, Malraux avait proposé d’enregistrer les cours des grands philosophes contemporains pour les diffuser dans le pays et par-delà le temps ; à son tour, six mois avant sa mort, c’est un testament politique et moral qu’il laisse aux générations à venir.
« J’ai voulu rendre accessible à tous cette archive sonore exceptionnelle, un enregistrement qui témoigne par ailleurs de ce que peut être le travail en commission, moins connu que la séance publique et pourtant si crucial. »
Renseignements :
Assemblée nationale : 01 40 63 57 85
Frémeaux et Associés : 01 43 74  90 24
- André Malraux, par Charles de Gaulle
« En face de moi est Michel Debré.
A ma droite, j'ai et j'aurai toujours André Malraux.
La présence à mes côtés de cet ami génial,
fervent des hautes destinées, me donne l'impression que,
par là, je suis couvert du terre-à-terre.
L'idée que se fait de moi cet incomparable témoin
contribue à m'affermir. Je sais que, dans le débat,
quand le sujet est grave, son fulgurant jugement
m'aidera à dissiper les ombres. »
Charles de Gaulle
Mémoires d’espoir
Le Renouveau, Paris, Plon, 1970
- "Gide et Malraux déjeunent chez moi" par Julien Green
"(1931) 6 mai.- Gide et Malraux déjeunent chez moi. Je ne sais plus à quel propos, il est question d'érotisme. Malraux en parle d'une façon brillante, et soutient que l'érotisme ne paraît vraiment dans toute sa force que dans les pays où existe la notion du péché. Gide, Robert et moi, nous ne disons pas grand chose, mais nous écoutons avec intérêt. Un peu plus tard, Gide, à qui Malraux demande une définition du chrétien, nous regarde en disant : « Je sens que je vais être recalé... »" Julien Green, Journal, tome I (Plon, 1938)
- André Malraux par Jean-Louis Debré Président de l’Assemblée nationale
« Ainsi vous voilà ministre ! » sourit Nehru quand Malraux vient à Delhi en visite officielle. Pour le chef du gouvernement indien, cette promotion n’est qu’un avatar, car il sait que son interlocuteur a déjà connu plusieurs vies, plusieurs incarnations.
C’est d’abord le jeune poète né avec le siècle, en 1901, qui s’illustre par ses Lunes de papier. C’est ensuite le militant de l’anticolonialisme poursuivi en Indochine, c’est l’aventurier qui tente d’emporter des sculptures d’Angkor et qui prend des photographies aériennes d’un problématique «palais de la reine de Saba» au Yémen. C’est l’écrivain puissant de La Voie royale et de La Condition humaine, flirtant avec le communisme.
C’est aussi l’observateur attentif qui découvre l’hémicycle depuis les tribunes de la presse, le 9juin 1936, lorsque Léon Blum présente les projets de loi du Front populaire: «Les députés commencent à s’amener. Ça fait très arrivée de musiciens: ils entrent par groupes politiques, demeurent agglomérés puisqu’ils vont siéger ensemble, violons d’un côté et flûtes de l’autre», note le romancier dans ses carnets.
Intellectuel engagé, antifasciste déclaré, André Malraux ira ensuite se battre aux côtés des républicains espagnols, puis dans les rangs de la Résistance.
Ministre, il l’est dès la Libération, quand le général de Gaulle nomme l’ancien «colonel Berger» de la brigade Alsace-Lorraine au portefeuille stratégique de l’Information. «La liberté existe pour et par ceux qui l’ont conquise», déclare Malraux dans l’hémicycle le 29 décembre 1945. Il s’agit de répartir les rares stocks de papier entre les journaux, dans un moment critique qui demeure une période de combat. Mais c’est le même homme qui, vingt et un ans plus tard, défendra Les Paravents de Jean Genet contre toute velléité de censure: «La liberté n’a pas toujours les mains propres, mais il faut choisir la liberté.»
Surtout, le Malraux de 1945 a déjà une claire conscience de sa mission: «Si nous parlons de démocratie pour dire quelque chose, nous savons très bien qu’en cette matière, démocratie ne veut pas dire autre chose que la volonté d’un nombre toujours plus grand d’hommes d’accéder à la culture.
«Il ne dépend de personne de faire de tous des hommes cultivés mais il dépend de chacun de nous de donner à chaque Français une sorte de droit privilégié d’atteindre à la culture s’il le désire.»
Rendu à la vie privée par le départ du Général en janvier 1946, Malraux milite au RPF et connaît tous les épisodes de la traversée du désert, jusqu’au tournant de juin 1958. Il devient alors ministre délégué à la Présidence du Conseil, puis ministre des Affaires culturelles dans le gouvernement de mon père et il conservera ses responsabilités jusqu’en 1969. Une administration taillée sur mesure, un budget autonome, la durée, le titre de «ministre d’Etat»: André Malraux peut enfin passer de la vision à l’action. «Cela veut dire qu’il faut que, par ces maisons de la culture qui, dans chaque département français, diffuseront ce que nous essayons de faire à Paris, n’importe quel enfant de seize ans, si pauvre soit-il, puisse avoir un véritable contact avec son patrimoine national et avec la gloire de l’esprit de l’humanité», explique-t-il aux députés le 17 novembre 1959, en défendant son premier budget des Affaires culturelles. Ce que Jules Ferry a fait pour l’enseignement, André Malraux veut le faire pour la culture. Et en même temps qu’il travaille à répandre à travers tout le pays la connaissance des œuvres et des arts, il s’efforce de sauvegarder l’extraordinaire patrimoine de la France, endommagé par la guerre et menacé par l’expansion urbaine et industrielle.
«Châteaux, cathédrales, musées, sont les jalons successifs et fraternels de l’immense rêve éveillé que poursuit la France depuis près de mille ans», lance Malraux le 14 décembre 1961, lorsqu’il présente son projet de loi de programme relatif à la restauration des grands monuments historiques. Quand un député déclare que son budget est trop faible, le ministre répond sans langue de bois: «Bien entendu, à qui le dites-vous! Mais c’est une raison de plus pour faire des lois qui compensent son insuffisance.» Malraux est lui aussi une rêveur éveillé: parce qu’il les place haut, ses objectifs paraissent lointains, mais le ministre qui les poursuit reste ancré dans la réalité. «On peut toujours dire qu’il existe une terre de la félicité, réplique-t-il à ses opposants le 8 décembre 1966. Cela n’a d’intérêt que si on peut prendre un bateau pour y aller. Pour l’instant, de même qu’un gouvernement est d’abord fait pour gouverner, une loi est d’abord faite pour aider quelqu’un à faire quelque chose.»
Une sage parole, au service d’un grand dessein: «Puissions-nous faire que tous les enfants de France comprennent un jour que ces pierres toujours vivantes leur appartiennent à la condition de les aimer! Puissions-nous ensevelir un jour, à côté de la statue de Mansart ou de celle de Louis XIV, l’un des maçons inconnus qui construisirent Versailles et graver sur sa tombe: Versailles, bâti pour le roi, conquis par le peuple, sauvé par la nation.»
En rendant les locaux et appartements détenus à Versailles par le Parlement, je crois avoir, modestement, suivi le chemin tracé par Malraux.
Au xxie siècle, un patrimoine d’une autre nature doit maintenant être sauvegardé: les archives sonores, les fonds audiovisuels, ces produits de l’ère technologique dont certains constituent déjà des documents historiques. Des vingt-huit grands discours prononcés par André Malraux à la tribune de l’Assemblée nationale, il ne reste que des comptes rendus écrits. Mais une bande magnétique miraculeusement conservée au Palais Bourbon nous donne à entendre la voix inimitable, la verve et la force démonstrative du grand Malraux, auditionné le 12 mai 1976 par les députés membres de la commission spéciale dite «des libertés». Evoquant tour à tour l’Etat, la démocratie, l’enseignement, l’ancien ministre de la Culture développe sa vision de la liberté et de l’action publique. Le premier, Malraux avait proposé d’enregistrer les cours des grands philosophes contemporains pour les diffuser dans le pays et par-delà le temps à son tour, six mois avant sa mort, c’est un testament politique et moral qu’il laisse aux générations à venir.
J’ai voulu rendre accessible à tous cette archive sonore exceptionnelle, un enregistrement qui témoigne par ailleurs de ce que peut être le travail en commission, moins connu que la séance publique et pourtant si crucial.
«Il y a un héritage de la noblesse du monde et il y a notamment un héritage de la nôtre», disait Malraux. Soyons à notre tour de dignes héritiers de son œuvre et de son exemple.
Jean-Louis Debré
Président de l’Assemblée nationale
© 2006 Assemblée nationale
- Lettre de la Présidence de la République à Patrick Frémeaux
"Monsieur Jacques Chirac m'a confié le soin de vous remercier vivement de votre aimable envoi et de vous exprimer son intérêt pour cette intervention nous restituant les amples perspectives et la hauteur de vue de cet homme d'exception."
Gérard Marchand - Chef adjoint de Cabinet de la Présidence de la République.
- "La CDthèque" Le Nouvel Observateur
« On vient de voir un "Malraux intime" sur France 2 (commentaire dit par Baer Edouard), on écoutera son audition du 12 mai 1976 devant la commission des libertés de l’Assemblée nationale, la bande de celle-ci ayant été retrouvée au Palais-Bourbon. » Le Nouvel Observateur
- "Une voix unique" par La Revue parlementaire
« “Une bande magnétique miraculeusement conservée au Palais Bourbon nous donne à entendre la voix inimitable, la verve et la force démonstrative du grand Malraux, auditionné le 12 mai 1976 par les députés membres de la commission spéciale dite «des libertés»”. Voilà ce que contient ce CD. Evoquant tour à tour l’Etat, la démocratie, l’enseignement l’ancien ministre de la Culture y développe sa vision de la liberté et de l’action publique. “Témoignage du patrimoine immatériel détenu par l’Assemblé nationale, cet enregistrement manifeste la richesse de la réflexion élaborée dans les arcanes de nos institutions politiques” souligne le directeur des éditions Frémeaux. Préfacé par Jean-Louis Debré, cet enregistrement permet également de mieux connaître le travail en commission, moins connu que la séance publique. » D.B. – La Revue parlementaire
- « Archive exceptionnelle » par l’Enseignant
Conservé au Palais Bourbon, un enregistrement unique nous donne à (ré) entendre la voix inimitable, la verve et la force de l’ancien ministre de la Culture André Malraux, auditionné le 12 mai 1976 par les députés membres de la commission spéciale dite « des libertés ». Il y développe sa vision de la liberté et de l’action publique en une sorte de testament politique et moral pour les générations à venir. Archive exceptionnelle qui permet de retrouver un des hommes politiques les plus marquants du XXe siècle, grand tribun de son temps.
L’ENSEIGNANT
- « Miraculeusement conservés » par l’Enseignement Catholique
« Si Ramsès avait eu à parler avec Napoléon […], ils se seraient parfaitement compris, mais si Napoléon avait eu à parler avec le président des Etats-Unis, il aurait fallu recommencer tout. Donc, autour de 1870, au milieu du XIXe siècle, un fait capital entre dans la civilisation, le fait que la machine remplace la structure des empires agraires qui était la matière même de l’histoire […]. » Ce discours, prononcé d’une voix inimitable par André Malraux, le 12 mai 1976, devant les membres de la commission des libertés de l’Assemblée nationale chargés de préparer « une charte des libertés et des droit fondamentaux » du XXe siècle, et les questions qu’il a inspirées à ses premiers auditeurs, ont été miraculeusement conservés.
M.R. – ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE
- « Les archives sonores » par Télérama
Se plonger dans des archives sonores installé dans son canapé, c´est possible ! Dans le catalogue de sa Phonothèque, l`INA propose, en CD, de nombreux enregistrements musicaux (Elisabeth Schwartzkopf, 1954 ; « Don Giovanni » à Aix-en-Provence, 1956) […]. Le catalogue en CD de Frémeaux & Associés (www.fremeaux.com), partenaire de l´INA, est lui aussi formidablement riche : lectures par Marcel Pagnol, Albert Camus, discours de Malraux, entretiens accordés par Paul Léautaud à Robert Mallet, et des anthologies sonores du socialisme, de la Grande Guerre ou des philosophes du XXe siècle…. Tout un monde à portée d´oreilles. [...]
Gilles HEURE – TELERAMA
Liste des crédits sur ce CD :
Malraux Andre
CDPisteTitreArtiste principalAuteurDuréeEnregistré en
11Determiner les contraintesMalraux AndreMalraux Andre00:03:181976
12La paralysie des democratiesMalraux AndreMalraux Andre00:04:111976
13Enfin le dernier facteur de crise de civilisationMalraux AndreMalraux Andre00:02:591976
14Il existe du moins dans toutes les grandes democraMalraux AndreMalraux Andre00:02:521976
15Je voudrais donc vous entretenirMalraux AndreMalraux Andre00:03:271976
16Faire exposer un programme de connaissancesMalraux AndreMalraux Andre00:04:181976
17La question du corps enseignantMalraux AndreMalraux Andre00:04:541976
18Alors nous en venons au programmeMalraux AndreMalraux Andre00:04:551976
19Intervention 1Malraux AndreMalraux Andre00:00:561976
110Intervention 2Malraux AndreMalraux Andre00:02:161976
111Intervention 3Malraux AndreMalraux Andre00:07:111976
112Intervention 4Malraux AndreMalraux Andre00:04:201976
113Intervention 5Malraux AndreMalraux Andre00:01:551976
114Intervention 6Malraux AndreMalraux Andre00:01:531976
115Intervention 7Malraux AndreMalraux Andre00:04:221976
116Intervention 8Malraux AndreMalraux Andre00:02:311976
117Intervention 9Malraux AndreMalraux Andre00:08:331976
118Intervention 10Malraux AndreMalraux Andre00:02:191976
119Intervention 11Malraux AndreMalraux Andre00:03:141976
120Intervention 12Malraux AndreMalraux Andre00:04:041976

:

3-5d.gif






Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc), chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 0143749024
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit Pré écoute possible de certains produits!

Egalement disponible aux éditions Frémeaux & Associés :

GENERAL DE GAULLE
   
GENERAL DE GAULLE
Frémeaux et Associés, avec l'aide de l'INA et de l'IAS, présente une anthologie des grands...
GENERAL DE GAULLE
ANDRE MALRAUX
   
ANDRE MALRAUX
Coffret 3 CD audio avec livret 20 pages.
CD 1 L'Histoire, La Politique CD 2 L'Art, La Culture CD 3...
ANDRE MALRAUX
DE GAULLE, MON PERE
   
DE GAULLE, MON PERE
La parution des Mémoires de Philippe de Gaulle chez Plon, créa, tant chez certains hommes...
DE GAULLE, MON PERE
PIERRE MENDES FRANCE
   
PIERRE MENDES FRANCE
L’enregistrement de Pierre Mendès France avec Jean Lacouture ne devait faire l’objet que de...
PIERRE MENDES FRANCE


Dernière mise à jour :: 23-04-2017 11:56
Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

UNE AFRIQUE EN RADIO
UNE AFRIQUE EN RADIO
Le présent coffret délivre une approche sonore de l’Afrique par le biais d’une...

TERRE-NEUVAS ET CAP-HORNIERS - ARCHIVES ORALES
TERRE-NEUVAS ET CAP-HORNIERS - ARCHIVES ORALES
Ces deux heures d’entretien permettent à l’auditeur de redécouvrir la vie...

RÉSISTANCE INTÉRIEURE - PARCOURS DE RÉSISTANTS
RÉSISTANCE INTÉRIEURE - PARCOURS DE RÉSISTANTS
Témoignages de résistants sur 3 CD produit par Paroles Images et Sons coédité par...

POP CULTURE (LES BEATLES, LES ROLLING STONES, CLAUDE FRANCOIS(...)
POP CULTURE (LES BEATLES, LES ROLLING STONES, CLAUDE FRANCOIS(...)
Interviews et reportages de François Jouffa 1964-1970

Ce disque réunit sous forme...

MICHEL BOUQUET
MICHEL BOUQUET
Grand Prix In Honorem 2006 de l'Académie Charles Cros.

“C’est à...

MARCEL CERDAN - LA BIOGRAPHIE SONORE
MARCEL CERDAN - LA BIOGRAPHIE SONORE
Marcel Cerdan ( Documents parlés historiques par Denis Soula et Joël Szpindel ) Coffret 3 CD +...

L’ESPRIT ANARCHISTE DE LA COMMUNE A MAI 68
L’ESPRIT ANARCHISTE DE LA COMMUNE A MAI 68
Du Triomphe de l’anarchie de Charles d’Avray à Ni Dieu ni maître de Léo...

LES EXPEDITIONS POLAIRES FRANCAISES
LES EXPEDITIONS POLAIRES FRANCAISES
Pour la première fois, l’édition phonographique propose une histoire vivante des...

LE MOYEN ÂGE - LA FRANCE DE LA GUERRE DE CENT ANS - UN COURS PARTICULIER DE CLAUDE GAUVARD
LE MOYEN ÂGE - LA FRANCE DE LA GUERRE DE CENT ANS - UN COURS PARTICULIER DE CLAUDE GAUVARD
LA FRANCE DE LA GUERRE DE CENT ANS

Pour la première fois, l’éditeur des...

LA SEPARATION DE L' EGLISE ET DE L' ETAT
LA SEPARATION DE L' EGLISE ET DE L' ETAT
Adoptée en décembre 1905, la loi de Séparation des Eglises et de l’Etat met fin...

LA PEINE DE MORT - ROBERT BADINTER
LA PEINE DE MORT - ROBERT BADINTER
Débats historiques à l'Assemblée nationale en Septembre 1981 (coffrets 4 CDs...

LA GRANDE GUERRE Vol1
LA GRANDE GUERRE Vol1
Coffret 3 CD avec livret 60 pages.

Pour la première fois, des documents sonores...

LA GRANDE GUERRE
LA GRANDE GUERRE
Ce coffret regroupe les deux ouvrages coédités par l’Historial et Frémeaux &...

LA FRANCE DU XXe SIÈCLE, 1914 À 1958, UN COURS PARTICULIER DE JEAN-FRANÇOIS SIRINELLI
LA FRANCE DU XXe SIÈCLE, 1914 À 1958, UN COURS PARTICULIER DE JEAN-FRANÇOIS SIRINELLI
Pour la première fois, l’éditeur des savoirs, les Presses Universitaires de France, et la...

LA FRANCE DU XIXE SIÈCLE DE 1814 À 1914 - UN COURS PARTICULIER DE EMMANUEL FUREIX
LA FRANCE DU XIXE SIÈCLE DE 1814 À 1914 - UN COURS PARTICULIER DE EMMANUEL FUREIX
Pour la première fois, l’éditeur des savoirs, les Presses Universitaires de France, et la...

LA FRANCE DES LUMIÈRES ET DES RÉVOLUTIONS DE 1715 À 1815 - UN COURS PARTICULIER D'OLIVIER COQUARD
LA FRANCE DES LUMIÈRES ET DES RÉVOLUTIONS DE 1715 À 1815 - UN COURS PARTICULIER D'OLIVIER COQUARD
Pour la première fois, l’éditeur des savoirs, les Presses Universitaires de France, et la...

L'AVENTURE SPATIALE
L'AVENTURE SPATIALE
Coffret 2 CD & livret 40 pages.

L’aventure spatiale” regroupe plus de 80...

JEAN VILAR, HOMME DE THEATRE - WILLIAM SHAKESPEARE, LES SONGES
JEAN VILAR, HOMME DE THEATRE - WILLIAM SHAKESPEARE, LES SONGES
Il nous reste les écrits et la voix de celui qui a inventé l’expression si exacte de...

JEAN MOULIN - MEMOIRES D'UN CITOYEN
JEAN MOULIN - MEMOIRES D'UN CITOYEN
Coffret 2 CD - Interprété par Ariane Ascaride et François Cluzet - Réalisé...

JACQUES PREVERT
JACQUES PREVERT
Ecouter l'univers de Jacques Prévert en 4 CD.
L'Enfance - L'Amour - La Musique - La...

HISTOIRE DE LA LITTÉRATURE FRANÇAISE VOL 1 (COLLECTION PUF-FRÉMEAUX)
HISTOIRE DE LA LITTÉRATURE FRANÇAISE VOL 1 (COLLECTION PUF-FRÉMEAUX)
Les Presses Universitaires de France et Frémeaux & Associés proposent des cours...

FRANCOISE DOLTO - LORSQUE L'ENFANT PARAÎT VOL 1
FRANCOISE DOLTO - LORSQUE L'ENFANT PARAÎT VOL 1
Ecouter vraiment Françoise Dolto s’adressant au grand public permettra de rectifier bien des...

ENTRETIENS AVEC MARTIN GRAY
ENTRETIENS AVEC MARTIN GRAY
Témoignage de Martin Gray (Document 1985)

Martin Gray est un survivant de l'holocauste, enfermé à...

EDITEUR DE GOSPEL (RFI)
EDITEUR DE GOSPEL (RFI)
Entretiens sur le Gospel avec Patrick Frémeaux par Joe Farmer entrecoupés d'une quinzaine...

ARTS - L’ANTIQUITÉ GRECQUE - UN COURS PARTICULIER DE CAROLE TALON-HUGON
ARTS - L’ANTIQUITÉ GRECQUE - UN COURS PARTICULIER DE CAROLE TALON-HUGON
Qu’est-ce que l’art ? Comment s’est-il constitué et défini à travers...

ARLETTY
ARLETTY
« Document sonore brut, nous avons choisi de ne pas remonter en studio cette conversation...

ANTHOLOGIE DU XX eme SIECLE
ANTHOLOGIE DU XX eme SIECLE
Les supports de communication modernes semblent souvent amnésiques face à la quantité...

ALGÉRIE 1954-1962 - ARCHIVES SONORES
ALGÉRIE 1954-1962 - ARCHIVES SONORES
Ce coffret de 3 CD propose d’écouter dix témoignages enregistrés par Pierre...

AIME CESAIRE -INSULARITE ET POESIE -LES GRANDES VOIX DU SUD VOL 2
AIME CESAIRE -INSULARITE ET POESIE -LES GRANDES VOIX DU SUD VOL 2
Ecouter Aimé Césaire...
A  l’origine parus dans les années 1980 sous...

L’ORIGINE DES ESPÈCES - CHARLES DARWIN
 L’ORIGINE DES ESPÈCES - CHARLES DARWIN
Le 24 novembre 1859 paraît à Londres L’Origine des espèces par le moyen de la sélection...

Logo Radio France  Logo INA
 
Logo RFI
Logo PUF 
 
logo-facebook.gif

Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
Catalogue 2016-2017
Titre_DVD.gif
Pub Net Edgar morin.jpg
Titre_actualites.gif
Pub Net IntDjango.jpg
Titre_Galerie.gif
Pub Net Expo Corot1.jpg
Titre Essentiel.gif
Pub Net Proust 6V.jpg
Titre_nouveaute_PUF.gif
Pub Net La Bible.jpg
Titre_lucferry.gif
Philo-Mytho Ferry
Luc Ferry
Collection Luc Ferry
Inédits
Pub Net Live in Paris 6V Monk.jpg
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études


Collection Histoire de France
Collection Histoire de France
Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif