Fremeaux.com
 
NEW ORLEANS ROOTS OF SOUL 1941-1962
Réf. : FA5633

NEW ORLEANS ROOTS OF SOUL 1941-1962

IRMA THOMAS • DAVE BARTHOLOMEW • LARRY WILLIAMS • ALLEN TOUSSAINT • EDDIE BO • ART NEVILLE • FATS DOMINO…

Direction artistique : BRUNO BLUM
Label : FREMEAUX & ASSOCIES
Nombre de CD : 3
Vous pouvez acheter ce produit :

- Chez votre libraire ou maison de la presse (Frémeaux & Associés distribution)
- Chez votre disquaire ou à la Fnac (distribution : Socadisc)
- Sur lalibrairiesonore.com
- Sur librairie-audio.com Pré écoute de certains produits!
- Par téléphone au 01.43.74.90.24
Distinctions :
RECOMMANDÉ PAR FRANCE INTER / RECOMMANDÉ PAR FRANCE MUSIQUE / * * * * BLUES & CO / * * * * EXCELLENT SOUL BAG
Grand laboratoire musical du sud des États-Unis, l’influente Nouvelle-Orléans a largement contribué à façonner la musique populaire américaine — et la soul en particulier.
De fantastiques interprètes et producteurs y ont mélangé musiques sacrées et profanes, indiennes, caribéennes, vaudou, jazz, zydeco…
La soul néo-orléanaise est née en fusionnant ces influences avec le langage et les émotions du gospel, créant un langage universel qui a bouleversé le monde.
Dans le livret de 32 pages de cette essentielle anthologie, Bruno Blum commente la métamorphose des negro spirituals, du blues et du rock en pure soul Made in New Orleans avec des interprètes légendaires comme Lee Dorsey, Irma Thomas, Snooks Eaglin ou Eddie Bo.
Patrick FRÉMEAUX

As a music laboratory of great influence in the southern states of America, New Orleans was instrumental in the development of American popular music, and soul in particular.
Fantastic New Orleans artists and producers mixed religious and secular music, Indian and Caribbean sounds, voodoo, Jazz and Zydeco…
Their soul music was born out of the fusion between those influences and the language and emotions of Gospel, creating a universal idiom that stood the world on its head.
 In the 32 page booklet accompanying this essential anthology, Bruno Blum provides a commentary of the metamorphosis of Negro spirituals, blues and rock into pure New Orleans soul, thanks to such legendary artists as Lee Dorsey, Irma Thomas, Snooks Eaglin or Eddie Bo.

Patrick FRÉMEAUX

DIRECTION ARTISTIQUE : BRUNO BLUM
DROITS : DP / FREMEAUX & ASSOCIES

DISC 1 - THE ROOTS 1941-1957 :
JUNKER’S BLUES - CHAMPION JACK DUPREE • TWO WINGS/EVERY MAN’S GOT TO LAY DOWN AND DIE - REVEREND UTAH SMITH • HEY LITTLE GIRL - PROFESSOR LONGHAIR • BLUES STAY AWAY FROM ME - LONNIE JOHNSON • HER MIND IS GONE - PROFESSOR LONGHAIR • HARD LUCK BLUES [HEARTBREAK HOTEL] - ROY BROWN • FOUR O’CLOCK BLUES [HEARTBREAK HOTEL] - LITTLE MR. MIDNIGHT • ME AND MY CRAZY SELF - LONNIE JOHNSON • HIGH FLYING WOMAN - DAVE BARTHOLOMEW • LAWDY MISS CLAWDY - LLOYD PRICE • I’M GONE - SHIRLEY AND LEE • JIMMIE LEE - LLOYD PRICE • TWO WINGS - REVEREND UTAH SMITH • LUCY MAE BLUES - FRANKIE LEE SIMS • TEND TO YOUR BUSINESS BLUES - LITTLE SONNY JONES • WHAT’S WRONG - SUGAR BOY CRAWFORD • DOWN BOY - PAUL GAYTEN • REAP WHAT YOU SOW - GUITAR SLIM • ANOTHER MULE - DAVE BARTHOLOMEW • RICH WOMAN - LIL’ MILLETT AND HIS CREOLES • MACK THE KNIFE - LOUIS ARMSTRONG • JUST A LITTLE WHILE TO STAY HERE - MAHALIA JACKSON • BLUE MONDAY - FATS DOMINO • GOT LOVE IF YOU WANT IT - SLIM HARPO.

DISC 2 - PRECURSORS 1955-1961
: I GOT SUMPIN’ FOR YOU - GUITAR SLIM • I HEAR YOU KNOCKING - SMILEY LEWIS • AIN’T GOT NO HOME - CLARENCE “FROGMAN” HENRY • BABY PLEASE - CLIFTON CHENIER • I’M A KING BEE - SLIM HARPO • JUST BECAUSE - LARRY WILLIAMS • MY SOUL - CLIFTON CHENIER • THE DUMMY - ART NEVILLE • FLAT FOOT SAM - T.V. SLIM • BONY MORONIE - LARRY WILLIAMS • SLOW DOWN - LARRY WILLIAMS • DIZZY MISS LIZZIE - LARRY WILLIAMS • ZING ZING - ART NEVILLE • I’M IN LOVE - CLARENCE “FROGMAN” HENRY • WHAT’S GOING ON - ART NEVILLE • DON’T YOU JUST KNOW IT - HUEY “PIANO” SMITH & THE CLOWNS • BELLE AMIE - ART NEVILLE • ARABIAN LOVE CALL - ART NEVILLE • CHICO - ALLEN TOUSSAINT • SHE SAID “YEAH” - LARRY WILLIAMS • I’LL DO ANYTHING - EDDIE BO • THAT CERTAIN DOOR - SNOOKS EAGLIN • I’M JUST A LUCKY SO AND SO - LOUIS ARMSTRONG • SAHARA - MAC REBENNACK [DR. JOHN].

 DISC 3 - EARLY SOUL 1959-1962 : COME ON (LET THE GOOD TIMES ROLL) - EARL KING • NOBODY KNOWS (THE TROUBLE I’VE SEEN) - SNOOKS EAGLIN • MY BABY’S GOT SOUL - LARRY WILLIAMS • CRY ON - IRMA THOMAS • WARM DADDY - EDDIE BO • C. C. RIDER - SNOOKS EAGLIN • IT’S RAINING - IRMA THOMAS • PEOPLE GONNA TALK - LEE DORSEY • SOMETHING YOU GOT - CHRIS KENNER • I DID MY PART - IRMA THOMAS • DOWN THE ROAD [JUNCO PARTNER] - ROLAND STONE • THE JOKE - REGGIE HALL • FORTUNE TELLER - BENNY SPELLMAN • HOODLUM JOE - LEE DORSEY • RULER OF MY HEART - IRMA THOMAS • PAIN IN MY HEART - ALVIN ROBINSON • BABY I’M WISE - EDDIE BO • OH RED - ALVIN ROBINSON • SOMEBODY TOLD YOU - IRMA THOMAS • I’M GONNA GET YOU YET - DANNY WHITE & THE TICK TOCKS • HITTIN’ ON NOTHING - IRMA THOMAS • ALL FOR ONE - WILLIE TEE • A LOSING BATTLE - JOHNNY ADAMS • TALK ABOUT LOVE - BENNY SPELLMAN.
Liste des articles de presse consacrés à ce CD :
- « Trois CD gavés de trésors sonnant comme au Paradis » par Jazz News
Les anthologies défrichant le patrimoine musical de la Nouvelle Orléans abondent. Certains éditeurs - comme les anglais de Ace ou Proper - proposent même des recueils tendant à l’exhaustivité. Tel n’est pas ici le propos de Bruno Blum qui se concentre volontairement sur un parcours resserré (trois CD gavés de trésors sonnant comme au Paradis) pour remettre en lumière le rôle prépondérant de Dave Bartholomew et de Cosimo Matassa, à qui semble dédié tout le volume. Le trompettiste et le producteur amateur vont génialement synthétiser toutes les spécificités de ce creuset où bouillonnent blues, gospel, jazz, faisant ainsi émerger ce style finalement assez indéfinissable qu’est la soul music mais où tout le monde viendra s’abreuver par la suite. L’essentiel (plus quelques raretés) donc, pour comprendre à quel point la Cité du croissant demeure un des phares de la musique populaire du siècle dernier.
Par Bruno GUERMONPREZ
- « Rendons grâce au compilateur » par Soul Bag
Les anthologies compilées par Bruno Blum pour le label Frémeaux & Associés se comptent par dizaines. Ce spécialiste des musiques jamaïcaines et caribéennes est aussi un fin connaisseur des musiques américaines plus ou moins métissées. Après les excellentes compilations « Slavery en America », « Voodoo in America », « Race Records » et celles consacrées aux « roots » de la soul, du funk… ou du punk rock, il se concentre maintenant sur les origines de la soul de La Nouvelle-Orléans. Sa quête est articulée en trois volets d’un CD chacun. Le premier s’attache aux racines proprement dites, puisant dans le blues, le gospel, le jazz avec des enregistrements ne remontant guère au-delà des fifties. Le deuxième se consacre aux précurseurs des années 1950 qui ont codifié une forme de rhythm and blues propre à la Cité du croissant. (Même si curieusement Blum semble préférer le terme rock and roll à celui R&B). Avec le dernier CD, c’est l’avènement de la soul qui s’impose avec des titres des années 1959 – 1962. La sélection offre son lot de faces attendues et bienvenues (Pr. Longhair et Fats Domino sont bien là), mais on peut s’étonner aussi de certains choix (Slim Harpo et Clifton Chenier, plus louisianais que néo-orléanais ; « Mack the knife » par Armstrong), comme on peut se régaler de certaines découvertes (ce Little Mr. Midnight bien proche de Roy Brown, un blues chanté par Armstrong avec Ellington au piano – « I’m just a luck so and so). Il est évident que Blum a ses chouchous, il privilégie Art Neville e t Larry Williams (5 titres chacun) ou Irma Thomas (6), mais néglige Bobby Marchan, Bobby Mitchell, Barbara George ou Aaron Neville. Enfin, rendons grâce au compilateur de n’avoir pas oublié Snooks Eaglin, Alvin Robinson, Willie Tee ou Benny Spellman.
Par Jacques PERIN – SOUL BAG
- « La musique de la Nouvelle-Orléans est bien mise en valeur ici » par Juke Box Magazine
La Nouvelle-Orléans, confluent de bien des cultures – amérindienne, européenne, africaine, caribéenne, etc. – est un creuset à l’influence déterminante sur les musiques populaires américaines. La démonstration en est apportée par ce Cd triple (72 titres, sélection et livret bilingue français-anglais 32 p. par Bruno Blum). Le choix se répartit ainsi : CD1 The Roots 1941-1957 ; CD2 Precursors 1955-1961 ; CD3 Early Soul 1959-1962. La compilation vise la naissance de la soul à base de gospel, blues, jazz et rock. Concernant ce style, les amateurs se trouvent en terrain familier avec les artistes Roy Brown, Lloyd Price, Dave Bartholomew, Shirley & Lee, Fats Domino, Chris Kenner, Lee Dorsey, Dr John… dont l’influence sur les débuts du rock’n’roll est incontestée. Star du rock, Larry Williams se taille une part de lion avec « Just Because », « Bony Moronie », « Slow Down », « Dizzy Miss Lizzie », « She said Yeah », « My Baby’s Got Soul ». Le pont entre les genres est permanent, de manière flagrante par le jeu des interprétations. On retrouve ici des airs célèbres, maintes fois repris, « Blues Stay Away From Me » (classique des Delmore Brothers par Lonnie Johnson), « I Hear You Knocking » (Smiley Lewis), « Ain’t Got No Home » (Clarence Frogman Henry), « I’m A King Bee » (Slim Harpo), « Flat Foot Sam » (Oscar Wills), « Don’t You Just Know It » (Huey Piano Smith), « C.C.Rider » (Snooks Eaglin), “Fortune Teller” (Benny Spellman), “Ruler Of My Heart” (Irma Thomas, en photo au recto du boîtier), etc. Piano énergique, guitare électrique ou chant déchirant font des bluesmen – Champion Jack Dupree, Franckie Lee Sims, Guitar Slim, Eddie Bo, Johnny Adams… - d’autres contributeurs importants. Grâce à tous ces artistes ainsi qu’à Louis Armstrong, Professor Longhair, Art Neville (excellent « Zing Zing » !), Allen Toussaint, Clifton Chenier, Alvin Robinson, etc., la musique de la Nouvelle Orléans est délectable, bien mise en valeur ici.
Par Jean-William THOURY – JUKE BOX MAGAZINE
- « Excellent pour ne pas dire plus » par ABS
Ils sont venus, ils sont tous là ! Irma thomas, Allen Toussaint, Champion Jack Dupree, Fats Domino, Larry Williams, Huey « Piano »Smith, Professor Longhair et quelques dizaines d’autres, tous ceux qui ont « fait » la musique soul de New Orleans avec ses grosses louches de blues, de jazz et de gospel, de R&B et de musiques  des Caraïbes, de musiques indiennes locales et de vaudou. 72 faces rassemblées dans un coffret de trois CD avec un livret de 32 pages bourré d’infos collectées par Bruno Blum. Encore un must pour les amateurs chevronnés comme pour les néophytes. Le Révérand Utah Smith est là avec deux faces, comme Clifton Chenier, Lonnie Johnson et Louis Armstrong, Mahalia Jackson aussi avec une face. Quant aux autres, c’est la crème de la crème avec Irma Thomas, Smiley Lewis, Art Neville, Allen Toussaint, Lloyd Price, Clarence Frogman Henry, Johnny Adams, Eddie Bo, Lee Dorsey, Snooks Eaglin, C.J. Dupree, Larry Williams, Prof. Longhair, Dr John et consorts, mais aussi les moins connus et bienvenus dans cette compilation comme Danny White, Little Mr. Midnight, Roland Stone, Reggie Hall, Willie Tee, etc. On pourrait citer chaque face et chaque interprète avec ses qualités et ses éventuels défauts, mais cela prendrait trop d’espace et, globalement, cette compilation est excellente pour ne pas dire plus. C’est recommandé (quasi) sans réserves. Un seul regret mais de taille, ne pas y trouver une seule face du pianiste James Booker, un des principaux musiciens de La Nouvelle Orléans.
Par Robert SACRE - ABS
- « A lire, à entendre à revoir… » par Daily Books
« Sans doute, comme moi et beaucoup d’autres, quand vous écoutez des chansons anglo-saxonnes ne faites-vous pas trop attention aux paroles. L’air plus ou moins entraînant vous emporte et s’il vous arrive de reprendre quelques paroles vous n’en cherchez pas spécialement le sens… Là on peut imaginer que les amateurs de Little Richard qui, avant de chanter du rock’n’roll, œuvrait côté musique d’église puisqu’il était pasteur et ceux de Fats Domino qui, avant de faire partie de la cohorte des chanteurs de rock, œuvrait lui aussi côté Soul music se précipiteront pour écouter Lawdy Miss Clawdy ou Dizzy Miss Lizzy et Blue Monday. Mais je leur conseillerai de lire le cahier qui accompagne les trois CD avant d’écouter les titres dans l’ordre. Pourquoi ? Pour une raison simple : la musique – celle dite populaire et présentée ici – traduit la vie de la population qui reprend les refrains et à plus forte raison quand elle s’apprend dans les églises en faisant chanter les communautés réunies. Vous devez bien avoir déjà entendu une version gospel de « Nobody knows (The trouble I’ve seen »… Je suis même sûr que vous connaissez la version de « La complainte de Macky » version Mack the knife et Louis Armstrong… vous avez peut-être oublié qu’il s’agit d’une chanson tirée de l’Opéra de Quat’ sous signé Bertold Brecht et Kurt Weil… On notera au passage que le génial trompettiste est l’inventeur du Skat … Savoir ce que représentent les chansons pour ceux qui les chantent ou les écoutent donne autre chose à entendre et rien ne vous empêche de continuer à aimer ces chansons qui, comme dans le film d’Alain Resnais, traduisent si bien ce que l’on ressent. A lire, à entendre à revoir… »   Par Noé GAILLARD - DAILY BOOKS
- « Je vous souhaite une bonne écoute » par Blues & Co
La soul music est considérée comme in dérivé du negro spiritual, du gospel, du blues et du rhythm and blues. On retrouve ce chant interprété avec une vive émotion et tension particulière chez Ray Charles, Aretha Franklin, Sam and Dave, Otis Redding, Salomon Burke, Little Richard, Irma Thomas, James Brown… Ce terme apparaît pour la première fois sur un disque de Ray Charles intitulé « Soul » en 1958 : le Genius de l’état de New York étant certainement le plus représentatif de ce courant musical. Frémeaux & Associés nous propose un premier volume sur cette troublante sensation transmise à la Nouvelle Orléans par ces artistes originaires de la Louisiane : Art Neville, Irma Thomas, Dave Bartholomew, Eddie Bo, Slim Harpo, Dr John, Guitar Slim, Johnny Adams… Pour information, Cosimo Matassa avait ouvert un studio 100% soul dans le « French quarter » avec Allen Toussaint et art Neville. Le but était de créer un style innovateur qui sera copié plus tard. On a ratissé large pour ce coffret de trois CD comprenant 72 titres. Toutes les musiques afro américaines qui ont des points communs avec la soul sont représentées : le blues de Champion Jack Dupree « Junker’s blues » et Lonnie Johnson « Blues stay away from home » ; le rhythm and blues de Roy Brown « hard luck blues » et Fats Domino « Blue Monday » ; Le gospel de Mahalia Jackson « Just a little while to say here » et du Révérend Utah Smith « Two wings » ; le jazz avec Louis Armstrong « Mack the knife » création de Kurt Weill et Bertold Bretch pour l’opéra de quat’sous en 1928 et Little Sonny Jones « Tend to your business blues » ; le zydeco avec Clifton Chenier « My soul » et le rock and roll de Larry Williams qui a fortement influencé de nombreux groupes anglais tels les Beatles « Slow down », « Dizzy miss lizzie », « Bony moronie », les Rolling Stones et Animals « She said Yeah »…ajoutons Llyod Price dont « Lawdy miss clawdy » a été repris par Elvis Presley… Afin de vous faire partager mon ressenti sur cette vibrante expression, je vous ai choisi « C.C.Rider » de Chuck Willis interprété par Snooks Eaglin, « Cry on » d’Irma Thomas et « Pain in my heart » d’Alvin Robinson. Dans l’attente d’autres volumes consacrés au courant STAX de Memphis et pourquoi par de la Tamla Mowtown de Detroit…Je vous souhaite une bonne écoute.
Par Bruno MARIE – BLUES &CO
- « Pédagogique et de bon aloi » par Le Cri du Coyotte
L’aspect pédagogique des coffrets Frémeaux n’est plus à démontrer et Bernard Boyat nous a souvent montré leur intérêt dans le passé : on apprend ici que le mot « Soul » apparaît sur un LP de Ray Charles en 1958 et qu’il désigne un « dérivé du negro spiritual, du gospel, du blues et du rhythm and blues ». Si les artistes dominant comme Aretha Franklin, Otis Redding, Solomon Burke, Little Richard, Irma Thomas ou James Brown sont bien connus, jusque dans le grand public, il existe un creuset, à la Nouvelle Orléans, dès les 40s et 50s, avec en particulier le studio de Cosimo Matassa, personnage central de cette hybridation portée par des complices tels Art Neville et Allen Toussaint, avec le prolongement d’artistes comme Dave Bartholomew, Eddie Bo, Slim Harpo, Dr John, Guitar Slim, Johnny Adams , etc. Ce coffret propose une sélection de « racines » par Bruno Blum en 72 titres qui couvrent les différents genres (dont on serait en mal de classer la chronologie d’apparence et de diffusion). En tout cas on trouve du blues (Champion Jack Dupree et Lonnie Johnson) et du rhythm & blues (Roy Brown et Fats Domino) du zydeco (Clifton Chenier) et du gospel (Mahalia Jackson et Révérend Utah Smith) et bien sûr du rock ‘n’roll (Larry Williams et la surprise de Lloyd Price et « Lawdy Miss Clawdy » repris par Elvis). Notons d’ailleurs au passage que certains musicologues estiment que le rock ‘n’ roll est né à la Nouvelle Orléans. On trouve aussi des formes plus jazz/scène classique avec Louis Armstrong qui reprend « Mack The Knife » et Little Sonny Jones. Bruno Blum complète sa sélection de cœur avec le fameux  « C.C.Rider » (Chuck Willis) par Snooks Eaglin, « Cry On » (Irma Thomas) et « Pain In My Heart » (Alvin Robinson). Nul doute que l’exploration de ces racines aura des prolongements car rien qu’ici, j’ai découvert un bon tiers de musiciens inconnus (de moi) ou jamais écoutés, dont seul le nom avait été rencontré au cours de lectures. Pédagogique, et de bon aloi.
Par Jacques BREMOND – LE CRI DU COYOTTE
- “As a collection of wonderful Crescent City music, it is hard to beat!” By Blues & Rhythm
« A Losing Battle As you might expect after looking at that track-listing, this collection offers an excellent overview of the bluesier side of New Orleans music from within the stated time-span. The only issue I have is that this is intended as a look at the roots of soul music in New Orleans, and in that it is a little less successful. The first CD includes the wild Reverend Utah Smith and the rather more restrained Mahalia Jackson, with both providing indisputable evidence that the greatest part of the roots of soul music lie in gospel. The remaining tracks tend to have been picked for specific instances: Satchmo’s ‘Mack The Knife’ is here because it uses a gospel rhythm and Armstrong uses some vocal techniques also common in gospel music, and many of the blues tracks are here because “blues was fundamentally an extension of Negro spirituals”. Hmmm – the music is still wonderful though, and the thought did occur to me that for once a theme such as this set has would have been a perfect reason to include Guitar Slim’s ‘The Things That I Used To Do’ in its track-listing, not only for the vocal but also due to Ray Charles’ involvement. I am not quite sure as to why Frankie Lee Sims and Slim Harpo are here, but according to the notes, Roy Brown, who has been called “the first soul singer” and his imitator Litt  le Mr. M  idnight are present because their numbers influenced ‘Heartbreak Hotel’… The second CD again contains plenty of top notch Crescent City sounds, and demonstrates (to a degree) that rock and roll was also a factor in the evolution of soul music, and whilst Clifton Chenier’s ‘My Soul’ fits the bill in some ways, it is chiefly inspired by Little Richard (who isn’t here, despite having recorded in New Orleans, having been well-covered on Frémeaux’s collection, “The Indispensable 1951 – 1962”). Eddie Bo’s ‘I’ll Do Anything’ and Snooks Eaglin’s ‘That Certain Door’ do begin to approach what we know now as soul music, with discernible influences from Sam Cooke and Ray Charles respectively. These elements obviously become stronger on the third CD, with rock and roll tailing off but certainly leaving a trace, though the main difference is in the vocal delivery, and the prevalence of tracks by Irma Thomas also perhaps exemplifies the contribution of women to the new music. There are still examples of novelty items – as for example, Reggie Hall’s ‘The Joke’ –  but the  rhythms are unmistakeably New Orleans, and it is impossible (and perhaps futile) to say just where rhythm and blues ends and soul music starts – though maybe the latter could be at the start of Benny Spellman’s ‘Fortune Teller’. As a collection pointing out the diverse factors that combined with gospel in New Orleans to produce the city’s often very distinctive soul sound, I guess this works OK. As a collection of wonderful Crescent City music, it is hard to beat! Get out your favourite tipple, pick up John Broven’s book, “Walking To New Orleans” (or “Rhythm & Blues In New Orleans”, if you prefer the later title), put this on and enjoy.”
By Norman Darwen – BLUES & RHYTHM
- « Soixante douze titres exceptionnels » par L’Echo Républicain
« Les éditions Frémeaux ont encore frappé ! Scrupuleux défenseur du patrimoine, le label vient de sortir un exceptionnel triple CD qui se penche sur les grands moments de la musique soul née à La Nouvelle Orléans. Pas de jazz, donc, mais soixante douze titres exceptionnels, où se pressent Fats Domino, Slim Harpo, l’ombrageux Larry Williams ou Irma Thomas (notre photo). Exemplaire. » Par Rémi BONNET – L’ECHO REPUBLICAIN
Liste des crédits sur ce CD :
Jack Dupree Champion , Champion Jack Dupree, Traditionnel , Rev Utah Smith, Ola Mae Terrell, Professor Longhair , Anton Delmore , Lonnie Johnson, Rabon Delmore, Roy Byrd And His Blues Jumpers, Roy-james Brown , Roy Brown And His Mighty Mighty Men, Eddie Durham , Little Mr Midnight, Henry Glover , Johnson Lonnie, S. Nathan, Bartholomew Dave , Dave Bartholomew, Lloyd Price , Price Lloyd, Leonard Lee , Shirley And Lee With Dave Bartholomew And Orchestra, Lee Sims Frankie , Little Sonny Jones , Sugar Boy Crawford , Sugar Boy And His Cane Cutters, Inconnu , Paul Gayten, Guitar Slim , D. Labostrie , Lil Millet And His Creoles, Mc Kinley, Kurt Weill , Louis Armstrong, Bertold Brecht, Mahalia Jackson And The Falls Jones Ensemble, Fats Domino, Harpo Slim , King Pearl , Lewis Smiley, Henry Clarence Frogman, Clifton Chenier, Larry Williams, Art Neville, Oscar Wills, David Seth, Huey Smith, Johnny Vincent, Cosimo Vincent Matassa, A. Toussaint, Eddie Bo, Eaglin' Snooks, Dr John, Earl King, Irma Thomas, Dorsey Lee, C. Kenner, Roland Stone, Reggie Hall, Benny Spellman, Lee Dorsey, Alvin Robinson, Herbert S. Jones, Danny White, Eugene Harris, Willie Tee, Johnny Adams
CDPisteTitreArtiste principalAuteurDuréeEnregistré en
11Junker's blues Champion Jack DupreeJack Dupree Champion 00:02:461941
12Two wings every man's got to lay down and die Rev Utah SmithTraditionnel 00:03:151947
13Hey little girl Professor LonghairProfessor Longhair 00:03:071949
14Blues stay away from me Lonnie JohnsonAnton Delmore 00:02:571949
15Her mind is gone Roy Byrd And His Blues JumpersProfessor Longhair 00:02:411950
16Hard luck blues heartbreak hotel Roy Brown And His Mighty Mighty MenRoy-james Brown 00:03:041950
17Four o' clock blues heartbreak hotel Little Mr MidnightEddie Durham 00:02:501950
18Me and my crazy self Johnson LonnieHenry Glover 00:02:381951
19High flying woman Dave BartholomewBartholomew Dave 00:02:421951
110Lawdy miss clawdy Price LloydLloyd Price 00:02:311952
111I'm gone Shirley And Lee With Dave Bartholomew And OrchestraLeonard Lee 00:02:201952
112Jimmie lee Price LloydLloyd Price 00:02:121952
113Two wings Rev Utah SmithTraditionnel 00:02:551953
114Lucy mae blues Lee Sims FrankieLee Sims Frankie 00:02:331953
115Tend to your business blues Little Sonny JonesLittle Sonny Jones 00:02:201954
116What's wrong Sugar Boy And His Cane CuttersSugar Boy Crawford 00:02:411954
117Down boy Paul GaytenInconnu 00:02:381954
118Reap what you sow Guitar SlimGuitar Slim 00:02:411954
119Another mule Dave BartholomewDave Bartholomew 00:02:281954
120Rich woman Lil Millet And His CreolesD. Labostrie 00:02:391955
121Mack the knife Louis ArmstrongKurt Weill 00:03:241955
122Just a little while to stay here Mahalia Jackson And The Falls Jones EnsembleTraditionnel 00:03:461956
123Blue monday Fats DominoDave Bartholomew 00:02:231955
124Got love if you want it Harpo SlimHarpo Slim 00:02:481957
21I got sumpin' for you Guitar SlimGuitar Slim 00:02:401955
22I hear you knocking Lewis SmileyKing Pearl 00:02:331955
23Ain't got no home Henry Clarence FrogmanJack Dupree Champion 00:02:231956
24Baby, please Clifton ChenierTraditionnel 00:02:291956
25I'm a king bee Harpo SlimProfessor Longhair 00:03:071957
26Just because Larry WilliamsAnton Delmore 00:02:491957
27My soul Clifton ChenierProfessor Longhair 00:02:541957
28The dummy Art NevilleRoy-james Brown 00:01:551957
29Flat foot sam Oscar WillsEddie Durham 00:02:111957
210Bony moronie Larry WilliamsHenry Glover 00:02:461957
211Slow down Larry WilliamsBartholomew Dave 00:02:461957
212Dizzy miss lizzie Larry WilliamsLloyd Price 00:02:121957
213Zing zing Art NevilleLeonard Lee 00:02:031958
214I'm in love Henry Clarence FrogmanLloyd Price 00:02:301958
215What's going on Art NevilleTraditionnel 00:02:031958
216Don't you just know it Huey SmithLee Sims Frankie 00:02:341958
217Belle amie Art NevilleLittle Sonny Jones 00:02:201958
218Arabian love call Art NevilleSugar Boy Crawford 00:02:261958
219Chico A. ToussaintInconnu 00:02:171959
220She said “yeah” Larry WilliamsGuitar Slim 00:01:521958
221I'll do anything Eddie BoDave Bartholomew 00:02:101959
222That certain door Eaglin' SnooksD. Labostrie 00:03:171960
223I'm just a lucky so and so Louis ArmstrongKurt Weill 00:03:091961
224Sahara Dr JohnTraditionnel 00:02:171961
31Come on (let the good times roll) Earl KingDave Bartholomew 00:04:241960
32Nobody knows (the trouble i've seen) Eaglin' SnooksHarpo Slim 00:02:151960
33My baby's got soul Larry WilliamsGuitar Slim 00:02:371959
34Cry on Irma ThomasKing Pearl 00:02:271961
35Warm daddy Eddie BoJack Dupree Champion 00:02:061960
36C.c. rider Eaglin' SnooksTraditionnel 00:03:021960
37It's raining Irma ThomasProfessor Longhair 00:02:071961
38People gonna talk Dorsey LeeAnton Delmore 00:02:341961
39Something you got C. KennerProfessor Longhair 00:02:531961
310I did my part Irma ThomasRoy-james Brown 00:02:311961
311Down the road junco partner Roland StoneEddie Durham 00:02:371962
312The joke Reggie HallHenry Glover 00:02:301962
313Fortune teller Benny SpellmanBartholomew Dave 00:02:121962
314Hoodlum joe Lee DorseyLloyd Price 00:01:471962
315Ruler of my heart Irma ThomasLeonard Lee 00:02:501962
316Pain in my heart Alvin RobinsonLloyd Price 00:02:551961
317Baby i'm wise Eddie BoTraditionnel 00:02:321961
318Oh red Alvin RobinsonLee Sims Frankie 00:01:561961
319Somebody told you Irma ThomasLittle Sonny Jones 00:02:401962
320I'm gonna get you yet Danny WhiteSugar Boy Crawford 00:02:131962
321Hittin' on nothing Irma ThomasInconnu 00:02:231962
322All for one Willie TeeGuitar Slim 00:02:391961
323A losing battle Johnny AdamsDave Bartholomew 00:02:521962
324Talk about love Benny SpellmanD. Labostrie 00:02:341962

:

3-5d.gif




Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc), chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 0143749024
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit Pré écoute possible de certains produits!

Egalement disponible aux éditions Frémeaux & Associés :

SOUND OF NEW ORLEANS 1992-2005
   
SOUND OF NEW ORLEANS 1992-2005
Concocté par Jean Buzelin à partir du beau catalogue SONO créé par Gary Edwards,...
SOUND OF NEW ORLEANS 1992-2005
ROOTS OF SOUL 1928-1962
   
ROOTS OF SOUL 1928-1962
En fusionnant l’émotion et les mélodies du gospel avec les arran gements et la...
ROOTS OF SOUL 1928-1962
MODERN BRASS BANDS
   
MODERN BRASS BANDS
Après un “Sound Of New Orleans“, déjà compilé par Jean Buzelin, qui...
MODERN BRASS BANDS


Dernière mise à jour :: 25-02-2017 12:39
Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

VOODOO IN AMERICA
VOODOO IN AMERICA
Puisant ses racines en Afrique de l’Ouest, le Vaudou nord-américain se développe au XIXe...

TEXAS DOWN HOME BLUES
TEXAS DOWN HOME BLUES
Le Texas a conservé et développé après la guerre un blues incroyablement dépouillé :...

RAY CHARLES - LIVE IN PARIS 20-21 OCTOBRE 1961 / 17-18-20-21 MAI 1962
RAY CHARLES - LIVE IN PARIS 20-21 OCTOBRE 1961 / 17-18-20-21 MAI 1962
Regroupant les concerts parisiens de l’automne 1961 et du printemps 1962, ce coffret 3CD...

NEW ORLEANS BLUES
NEW ORLEANS BLUES
« La Nouvelle-Orléans, ville française, espagnole et louisianaise bien avant que d’être U.S., a...

MUDDY WATERS - VOL.2
MUDDY WATERS - VOL.2
Après un premier coffret consacré aux débuts de la vie et de la carrière de Muddy...

MUDDY WATERS - VOL.1
MUDDY WATERS - VOL.1
Ce coffret retrace la première partie de la carrière de Muddy Waters, un des noms les plus importants de...

MEMPHIS SLIM - THE BLUES : PIANO BLUES SUPREME 1940-1961
MEMPHIS SLIM - THE BLUES : PIANO BLUES SUPREME 1940-1961
Memphis Slim, nommé à titre posthume au Blues Hall of Fame, a été une...

MEMPHIS MINNIE
MEMPHIS MINNIE
L’œuvre de Memphis Minnie est impressionnante. Des duos de guitare parfaits du Memphis blues, avec son mari Joe Mac...

LA P'TITE CEINTURE
LA P'TITE CEINTURE
Frémeaux & Associés a toujours été admirateur et défenseur des...

JOHN LEE HOOKER
JOHN LEE HOOKER
Nouvelle édition

Le John Lee Hooker, ­ vieux sage d'aujourd'hui ne doit pas faire oublier les débuts...

JAZZMEN PLAY THE BLUES 1923-1957
JAZZMEN PLAY THE BLUES 1923-1957
Mode d’expression unique de la communauté noire américaine, le blues est également...

RAY CHARLES - LIVE AT NEWPORT 1960
  RAY CHARLES - LIVE AT NEWPORT 1960
« Ce double-CD présente, pour la première fois dans son...

Logo Radio France  Logo INA
 
Logo RFI
Logo PUF 
 
logo-facebook.gif

Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
Catalogue 2016-2017
Titre_actualites.gif
Pub Net IntDjango.jpg
Titre_nouveaute_PUF.gif
Pub Net La Bible.jpg
Titre_lucferry.gif
Philo-Mytho Ferry
Titre_Galerie.gif
Pub Net Galerie Guedon Janv2017.jpg
titre Michel onfray.gif
Pub Net Laicite.jpg
Luc Ferry
Collection Luc Ferry
Inédits
Pub Net Live in Paris 6V MJQ.jpg
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études


Collection Histoire de France
Collection Histoire de France
Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif