Fremeaux.com
 
LE VOYAGE AU BOUT DE LA NUIT - LOUIS FERDINAND CELINE
Réf. : FA8043

LE VOYAGE AU BOUT DE LA NUIT - LOUIS FERDINAND CELINE

LU PAR DENIS PODALYDES

DENIS PODALYDES
Label : FREMEAUX & ASSOCIES
Nombre de CD : 16
Vous pouvez acheter ce produit :

- Chez votre libraire ou maison de la presse (Frémeaux & Associés distribution)
- Chez votre disquaire ou à la Fnac (distribution : Socadisc)
- Sur lalibrairiesonore.com
- Sur librairie-audio.com Pré écoute de certains produits!
- Par téléphone au 01.43.74.90.24
Distinctions :
RECOMMANDÉ PAR FRANCE INTER / RECOMMANDÉ PAR LE FIGARO / RECOMMANDÉ PAR LE MAGAZINE LITTERAIRE / RECOMMANDÉ PAR FRANCE 2
Le plus grand livre sonore en langue française (1000 minutes)

Le texte intégral lu par Denis Podalydes en 16 CD accompagné d'un livret 40 pages rédigé par Pol Vandromme.

Après “Les Hommes de bonne volonté” de Jules Romains interprété par Jules Romains, en quatorze compact-disques et paru en 2001, Frémeaux & Associés sous la direction de Claude Colombini et Olivier Cohen, en coédition avec l’Historial de la Grande Guerre, et en accord avec Gallimard et la Succession Céline, présente en seize compact-disques, le plus grand livre sonore en langue française édité à ce jour. Denis Podalydes a trouvé la respiration parfaite de l'écriture de Céline pour nous en restituer toute la force brute
Thomas Compère Morel.
 
« Louis-Ferdinand Céline est entré dans la grande littérature comme d’autres pénètrent dans leur propre maison. Homme mûr, muni de la vaste provision d’observations du médecin et de l’artiste, avec une souveraine indifférence à l’égard de l’académisme, avec un sens exceptionnel de la vie et de la langue, Céline a écrit un livre qui demeura, même s’il en écrit d’autres et qui soient au niveau de celui-ci. »
Léon Trotsky (The Atlantic Monthly, octobre 1935)

« Denis Podalydès, une science de la lecture, une lecture non intervenante, c'est magnifique. Sur une profondeur de 16 heures, la lecture la plus extraordinaire ! » Daniel Pennac (sur France Inter - Interview Vincent Josse)

Droits audio : Groupe Frémeaux Colombini SAS en accord avec Gallimard.

Production :  Claude Colombini Frémeaux pour Frémeaux & Associés (suivi lecture : Olivier Cohen) en accord avec Gallimard et la Succession Céline (Mme Destouches)et avec le soutien de l'Historial de la Grande Guerre de Péronne.
Liste des articles de presse consacrés à ce CD :
- "Céline - Voyage au bout de la nuit" par Epok
"Il ne faut pas trop interpréter le texte, mais plutôt l'investir sans passer par l'incarnation, en laissant une certaine distance", Denis PODALYDES, propos recueillis par A.B. dans EPOK
- "Céline - Voyage au bout de la nuit" par Magazine Littéraire
“L’intégrale du Voyage au bout de la nuit lue par Denis Podalydès. Pas d’excès, pas d’ostentation dans cette lecture presque familière, qui cueille un morceau après l’autre, varie sur les tons, entre dans une voix, rebondit sur l’autre, travaille les rythmes. Et même si l’on a toujours l’impression de courir après les mots, « il suffit de fermer les yeux ».“ MAGAZINE LITTERAIRE
- "Céline - Voyage au bout de la nuit" par Courrier Picard
“Un superbe témoignage sur celui qui disait à juste titre de la guerre « même les cons finissent par comprendre qu’on s’est foutu d’eux ».“ COURRIER PICARD
- "Céline - Voyage au bout de la nuit" par La Classe
“A écouter, impérativement.“ LA CLASSE
- « Sans la moindre indulgence » par Notes Bibliographiques
La mise en onde du Voyage au bout de la nuit tenait du pari…plus de seize heures d’écoute pour ce roman-culte d’une noirceur extrême qui retrace la vie d’errance du double de l’auteur, Ferdinand Bardamu. Les tranchées de 14-18, l’Afrique coloniale, l’Amérique du travail à la chaîne, la médecine de terrain dans une banlieue parisienne pourrie ou un asile psychiatrique miteux, telles sont les étapes d’une vie où les instants de bonheur et de lumière sont rarissimes. L’humanité qu’il décrit sans la moindre indulgence est veule, bête, laide, méchante et corrompue. Quels portraits terribles mais aussi quel souffle pour cette anti-épopée dont le style fort et  maîtrisé allie simplicité de forme et richesse de vocabulaire. Denis Podalydès joue toujours juste, dans les tons de camaïeu gris quand il est le conteur Bardamu et avec une bonne colorature quand il incarne les pauvres hères qui l’entourent. Défi relevé !
NOTES BIBLIOGRAPHIQUES
- "Denis le magnifique" par Le Point
"L'an passé, ce diable de Denis Podalydès a accompli un authentique exploit qui a été très injustement peu salué. Pourtant, le comédien a enregistré l'intégralité de « Voyage au bout de la nuit », de Céline, soit près de dix-sept heures de lecture, ce qui en fait aujourd'hui le plus long livre sonore de l'Histoire devant « Les hommes de bonne volonté », que les éditions Frémeaux & Associés avaient déjà édité en coffret en 2001. Au-delà de la performance qui trouvera sa place dans le « Guinness Book », il faut saluer la puissance d'interprétation de Podalydès, qui a su donner vie à Bardamu et surtout restituer toute l'intensité du rythme célinien. Que Fabrice Luchini se console : Louis-Ferdinand a commis quelques autres chefs-d'oeuvre que personne n'a encore songé à graver sur CD..." Albert SEBAG - LE POINT
- « L’univers hallucinant et halluciné » par Le Journal du Médecin
Engraisser les sillons du laboureur anonyme c’est le véritable avenir du véritable soldat ! ah ! camarade ! Ce monde n’est je vous l’assure qu’une immense entreprise à se foutre du monde ! ». Les mots tombent drus, la langue est crue, le monde crapoteux et peuplé d’individus minables qui ne cherchent qu’à sauver leur peau. L’univers hallucinant et halluciné de Voyage au bout de la nuit (qui devrait s’appeler Voyages, tant Bardamu a voyagé) vous arrive comme un coup de poing dans la figure, comme la réalité en fait ; ce chef d’œuvre du siècle précédent (même s’il émane d’un écrivain médecin aux convictions par ailleurs nauséabondes) qui fit scandale, a chamboulé les esprits car il conte les aventures peu glorieuses d’un anti-héros médecin qui tente tant bien que mal de soigner sa vie, convenait parfaitement par la verdeur de la langue et des « dialogues » à une adaptation orale du texte. C’est Denys Podalydès – par ailleurs sociétaire de la Comédie Française – qui relève le défi des 16 CD de 60 minutes chacun, endossant à plaisir les multiples personnages d’un récit raconté à la première personne, celle de Bardamu à qui il parvient à donner vie sur un ton où l’on perçoit la lucidité et le timbre où sourd une vie en guenilles…
Bernard ROISIN – LE JOURNAL DU MEDECIN
- « Épouser la cadence du texte » par Le Bulletin Célinien
28 heures d’enregistrement et seize CD. Denis Podalydès s’est engouffré dans la nuit de Louis Ferdinand Céline. Une bouteille d’eau plate et des biscuits à portée de main, pour éviter des borborygmes au micro, dit-il, le sociétaire de la Comédie Française a accompagné l’odyssée de Bardamu, cascadant d’une phrase à l’autre. Dans sa cabine minuscule, plus seul qu’un algérien Célinien en route vers l’Afrique, le lecteur a ainsi tout vu  du Voyage au bout de la nuit, tout senti, tout articulé : le cri de Bardamu, sans grade dans les tranchées de la Grande Guerre, les harangues bouffies des généraux, les voluptés chuchotées de Molly, l’étoile des pavés New Yorkais, l’espérance à fleur de chair. Une telle traversée exige muscle, détente et concentration. Des qualités d’athlète. Denis Podalydès s’est donc entraîné, relisant dans l’intimité ce roman qui l’a laissé sans voix la première fois, il y a une quinzaine d’années. Il a rêvé son parcours et s’est souvenu de ses prédécesseurs : Michel Simon, révolté bougonnant, attaquant les premières pages du Voyage ; puis Arletty, gouailleuse, empoignant l’épopée de Bardamu ; ou encore George Wilson, stentor du théâtre national populaire des années 1960. Sans oublier Fabrice Luchini qui, de Mort à crédit a Voyage, aime enchanter en public les morceaux de bravoure. « Ce que fait Fabrice Lucchini est prodigieux, mais mon travail est d’une autre nature, explique Denis Podalydès, magnifique cet hiver à la Comédie Française en broyeur de cœurs ordinaire dans Platonov de Tchékov. Il me faut trouver le sens de la vague et nuancer les couleurs vocales pour caractériser les personnages. Ce qui implique de reconnaître la phrase célinienne, comme on repère un parcours : elle est truffée de surprises, si on ne les anticipe pas, la sortie de route est assurée ». Chaque soir, Denis Podalydès a préparé le terrain du lendemain. Pour jouir de ce bonheur : trois à quatre heures de lecture sans pause, les jours de grande forme, état second comparable à celui du nageur qui aligne les longueurs et oublie la fatigue. « Lorsqu’on a trouvé l’endurance, la phrase devient plus claire, dit l’acteur. La beauté de l’exercice, c’est d’épouser la cadence du texte et d’accéder ainsi à une connaissance intime de l’œuvre ». « J’aime les gros morceaux, ceux qui me mobilisent un long moment, avoue encore Denis Podalydès. J’adorerai enregistrer, par exemple, Les Confessions de Rousseau ou La vie, mode d’emploi de Perec ». La lecture, art à part entière donc. « A mes yeux, c’est aussi essentiel que le cinéma et la scène. Lire, c’est délivrer quelque chose de très personnel ; Je suis ce que je lis ».
Alexandre DEMIDOFF - LE BULLETIN CELINIEN
Liste des crédits sur ce CD :
Celine Louis Ferdinand, Podalydes Denis, Celine D
CDPisteTitreArtiste principalAuteurDuréeEnregistré en
11IntroductionPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:01:032003
12 chapitre 1 ca a debute comme caPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:032003
13 chapitre 1 justement la guerre approchaitPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:03:142003
14 chapitre 2 une fois qu on y estPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:552003
15 chapitre 2 serias je donc le seul lachePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:06:152003
16 chapitre 2 nos allemands accroupisPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:502003
17 chapitre 2 je m apercus en fuyantPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:142003
18 chapitre 3 tout arrive et ce fut a mon tourPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:392003
19 chapitre 3 la grande defaitePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:162003
110 chapitre 3 chaque metre d ombrePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:552003
111 chapitre 4 apres un reposPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:582003
112 chapitre 4 mais bientot les nuitsPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:292003
21 chapitre 4 je n etais pas tres sage pour ma partPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:262003
22 chapitre 4 une jeune fille un chalePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:372003
23 chapitre 4 mon cheval voulait se coucherPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:002003
24 chapitre 4 il s agissait de passer la lignePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:03:342003
25 chapitre 4 pendant qu il nous parlaitPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:092003
26 chapitre 5 pour etre bien vusPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:382003
27 chapitre 5 tout marchait parfaitementPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:462003
28 chapitre 5 en somme il etait salement mauvaisPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:572003
29 chapitre 5 la nature est une chose effrayantePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:032003
210 chapitre 5 c est voila un anPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:592003
211 chapitre 6 ca a fait des histoiresPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:082003
212 chapitre 6 avec nous autresPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:442003
31 chapitre 6 elle resolut de me quitterPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:162003
32 chapitre 6 l attendrissement sur le sortPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:312003
33 chapitre 7 deja notre paix hargneusePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:062003
34 chapitre 7 si les gens sont si mechantsPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:102003
35 chapitre 7 elle apparaissait avec son violonPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:082003
36 chapitre 7 les nuits de billancourtPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:152003
37 chapitre 7 me rechauffant doncPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:442003
38 chapitre 7 musyne disparut avec les autresPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:042003
39 chapitre 7 d ou qu ils provinssentPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:582003
310 chapitre 7 a l abri de chacun de leurs motsPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:022003
311 chapitre 7 il avait apprisPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:512003
312 chapitre 7 dupre donne d autre partPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:582003
41 chapitre 7 j avais ecrit enfin a ma merePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:502003
42 chapitre 8 branledore mon voisin d hopitalPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:03:492003
43 chapitre 8 ma belle protectrice du francaisPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:422003
44 chapitre 9 sans chique je dois bien convenirPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:242003
45 chapitre 9 dans les bordelsPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:122003
46 chapitre 9 ah regarde les doncPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:052003
47 chapitre 9 comme on pouvait pas rester laPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:02:102003
48 chapitre 10 les hui les ont fini par me laisser toPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:582003
49 chapitre 10 ainsi le portugal passePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:502003
410 chapitre 10 l amiral n avancait guerePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:002003
411 chapitre 10 d apres ce que je croyais discernerPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:432003
412 chapitre 10 je ressentis en entendant ces motsPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:402003
413 chapitre 10 j empoignais deux bras au hasardPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:03:292003
414 chapitre 10 decidement j etais un createurPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:03:022003
51 chapitre 11 dans cette coloniePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:362003
52 chapitre 11 j en appris encorePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:472003
53 chapitre 11 et puis il s arretait de parlerPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:032003
54 chapitre 11 le tam tam du villagePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:082003
55 chapitre 11 j en est perdu l annee dernierePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:342003
56 chapitre 11 du coup toute l assembleePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:172003
57 chapitre 12 au service de la compagniePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:012003
58 chapitre 12 le directeur quelques instantsPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:512003
59 chapitre 12 en la paix comme a la guerrePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:452003
510 chapitre 12 il me trouveraient resoluPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:372003
511 chapitre 12 chaque matin l armee et le commercePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:082003
512 chapitre 12 comme dans cette desolationPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:172003
513 chapitre 12 c etait d ailleursPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:362003
61 chapitre 12 le vieux vit arriverPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:462003
62 chapitre 12 alcide m attendaitPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:362003
63 chapitre 12 a part l exercicePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:02:562003
64 chapitre 12 je me mis a le regarderPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:03:172003
65 chapitre 13 on peut s y prendrePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:462003
66 chapitre 13 je dus lui semblerPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:372003
67 chapitre 13 avant quand il me restait encorePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:402003
68 chapitre 13 le mobilier qu il me leguaPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:092003
69 chapitre 13 vous n avez pas du cotonPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:582003
610 chapitre 13 il a vecu comme caPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:03:222003
611 chapitre 13 aussitot que je sentaisPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:532003
612 chapitre 13 ma mere n avait pasPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:02:412003
613 chapitre 14 en route les betes de la foretPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:142003
614 chapitre 14 la piste que nous suivionsPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:272003
615 chapitre 14 couche je l etaisPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:312003
71 chapitre 15 pour une surprise c en fut unePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:472003
72 chapitre 15 c etaient des bons gars au fondPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:03:532003
73 chapitre 15 dans son bureauPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:082003
74 chapitre 15 ainsi passernt des jours et des joursPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:03:152003
75 chapitre 16 comme si j avais suPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:262003
76 chapitre 16 une heure deux heurePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:412003
77 chapitre 16 j ai donc reprisPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:322003
78 chapitre 16 une fois seulPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:012003
79 chapitre 16 le mieux etait donc de sortirPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:432003
710 chapitre 17 pour se nourrirPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:112003
711 chapitre 17 ma disette etait tellePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:022003
712 chapitre 17 des serveuses genre infirmieresPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:112003
713 chapitre 18 ce fut bien uniquementPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:392003
714 chapitre 18 desarroi d autant plus sensiblePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:472003
81 chapitre 18 tout dans ces momentsPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:462003
82 chapitre 18 en somnelant a ses cotesPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:352003
83 chapitre 18 vous a t il montre ses bombesPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:03:512003
84 chapitre 18 de nouveau son salonPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:152003
85 chapitre 19 ils m ont parlePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:212003
86 chapitre 19 pendant qu elles jouissaientPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:522003
87 chapitre 19 je voulais eviter de la vexerPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:552003
88 chapitre 19 nous revenions vers la foulePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:412003
89 chapitre 19 a deux ou trois reprisesPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:272003
810 chapitre 20 c est pas le tout d etre rentrePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:332003
811 chapitre 20 comprimes comme des orduresPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:092003
812 chapitre 20 pendant des moisPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:372003
813 chapitre 20 je la suivisPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:132003
91 chapitre 21 entre la rue ventruPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:552003
92 chapitre 21 enfin leur pavillon payePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:492003
93 chapitre 21 quand l idee vint a la belle fillePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:132003
94 chapitre 21 elle parlait druPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:03:332003
95 chapitre 21 la vieille se remit en colerePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:342003
96 chapitre 22 dans l ediculePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:492003
97 chapitre 22 les serviettes entre ses jambesPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:532003
98 chapitre 22 je promettais toutPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:462003
99 chapitre 22 avec la gueule on se defiePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:03:172003
910 chapitre 22 chapitre 22 quand ils l avaient tellemPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:03:282003
911 chapitre 23 on me retirera difficilement de l ideePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:542003
912 chapitre 23 la fille n eprouvait a vivre a rancyPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:142003
913 chapitre 24 malgre toutPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:492003
914 chapitre 24 en fait d odeur de chouxPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:332003
101 chapitre 24 des son arriveePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:242003
102 chapitre 24 quand j arrivai devantPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:202003
103 chapitre 24 vous avez vu mon garconPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:212003
104 chapitre 25 j aurais ete contentPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:332003
105 chapitre 25 mais pour ce qui concernait bebertPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:422003
106 chapitre 26 autant pas se faire d illusionsPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:002003
107 chapitre 26 robinson se mit a nous raconterPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:492003
108 chapitre 26 il ne finissait pas son cassisPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:562003
109 chapitre 26 mes affairesPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:582003
1010 chapitre 26 cette expulsion de foetusPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:262003
1011 chapitre 26 ce le rendait tout serieuxPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:192003
1012 chapitre 26 de tousser ainsi coup sur coupPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:262003
1013 chapitre 27 et la musique est revenuePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:542003
111 chapitre 27 vers les dernieres heuresPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:542003
112 chapitre 27 il les meprisait martrodinPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:372003
113 chapitre 28 je me souviens encorePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:472003
114 chapitre 28 et puis vous savezPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:432003
115 chapitre 29 on sait que ces choses laPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:592003
116 chapitre 29 bien des chosesPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:042003
117 chapitre 29 je vais me tuerPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:092003
118 chapitre 29 la sienne robinsonPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:02:122003
119 chapitre 30 les riches n ont pas besionPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:362003
1110 chapitre 30 quand on n a pas d argentPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:492003
1111 chapitre 30 il avait des dents bien mauvaisesPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:03:522003
1112 chapitre 31 au cours de cet entretienPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:172003
1113 chapitre 31 ne connaissant pas le fondPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:072003
121 chapitre 32 une robinson quitte rancyPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:012003
122 chapitre 32 en arrivant au boulevardPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:422003
123 chapitre 32 on bavarda donc ensemblePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:472003
124 chapitre 32 au dernier momentPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:03:512003
125 chapitre 32 tandis que le cinemaPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:422003
126 chapitre 33 c est pas la peinePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:412003
127 chapitre 33 vers le debut du moisPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:042003
128 chapitre 33 sa table disparaissaitPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:112003
129 chapitre 33 c est la manie des jeunesPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:302003
1210 chapitre 33 dans l etat ou elle s etait misePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:03:472003
1211 chapitre 33 enfin tous ces salauds laPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:452003
1212 chapitre 34 tania m a reveillePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:232003
1213 chapitre 34 de detours en detoursPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:332003
1214 chapitre 34 je sens plus mes piedsPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:03:522003
131 chapitre 35 les jeunes c est toujours si pressePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:022003
132 chapitre 35 j etais en trainPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:492003
133 chapitre 35 faut se depecherPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:142003
134 chapitre 35 l une d elles refusaPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:402003
135 chapitre 35 au bout d un petit momentPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:06:012003
136 chapitre 36 a cause de ce petit escalier si mincePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:572003
137 chapitre 36 en fait de passePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:112003
138 chapitre 36 il pensait meme pouvoir taperPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:562003
139 chapitre 37 au moment ou j allaisPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:152003
1310 chapitre 37 je voudrais bienPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:552003
1311 chapitre 37 j expliquai doucement a robinsonPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:442003
1312 chapitre 37 quand on n est pas habituePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:502003
1313 chapitre 37 nous n allames pas tres loinPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:402003
1314 chapitre 37 il fallait tirer une conclusionPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:03:342003
141 chapitre 38 on est rentres tousPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:01:382003
142 chapitre 39 parapine ce qu il a trouvePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:582003
143 chapitre 39 lui il l aimaitPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:052003
144 chapitre 39 il n avait jamais ete avec parapinePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:06:182003
145 chapitre 40 vigny sur seinePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:082003
146 chapitre 40 tenez il m arrive ferdinandPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:452003
147 chapitre 40 depuis plus de vingt ansPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:542003
148 chapitre 40 l etre dont on se sert doit etre basPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:092003
149 chapitre 40 stimule par l ennuiPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:002003
1410 chapitre 40 mais son pere luiPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:082003
1411 chapitre 40 bien qu il m ait longuementPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:122003
1412 chapitre 40 des la fin de cette meme soireePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:172003
1413 chapitre 40 mais cher monsieur barytonPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:452003
1414 chapitre 41 d un cote on ne le regretta pasPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:002003
151 chapitre 41 des mois s ecoulerent encorePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:492003
152 chapitre 41 et toi lui demandai jePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:562003
153 chapitre 41 pourquoi alors apresPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:272003
154 chapitre 41 c etait comme une sorte de conseilPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:142003
155 chapitre 41 dis moi que je lui repondaisPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:282003
156 chapitre 41 deux ou trois mois auparavantPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:182003
157 chapitre 41 je trouvais robinsonPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:172003
158 chapitre 41 c est pas que j aie eu peur d ellePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:03:522003
159 chapitre 42 pour les repas a vignyPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:232003
1510 chapitre 42 j ai mis de l ordrePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:082003
1511 chapitre 42 parapine etait tout a fait de mon avisPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:042003
1512 chapitre 43 mais nous avons eu beau fairePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:512003
1513 chapitre 43 elle possedait sophiePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:03:272003
1514 chapitre 43 tu devrais la revoir madelonPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:03:262003
161 chapitre 44 on peut dire qu on en a euPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:442003
162 chapitre 44 robinson pendant qu on etaitPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:282003
163 chapitre 44 ils profitaientPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:512003
164 chapitre 44 ca les agace donc encore davantagePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:342003
165 chapitre 44 comme les voituresPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:302003
166 chapitre 44 quand nous arrivamesPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:272003
167 chapitre 44 leon luiPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:102003
168 chapitre 44 malgre sa fureurPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:242003
169 chapitre 44 il a ralenti qu un peu d abordPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:03:272003
1610 chapitre 44 et je restais devant leonPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:03:572003
1611 chapitre 45 parapine gardait ses espritsPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:092003
1612 chapitre 45 plien moi alors que j en auraisPodalydes DenisCeline D00:04:202003
1613 chapitre 45 mandamour on l a emmene avec nousPodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:04:162003
1614 chapitre 19 on en devenait machinePodalydes DenisCeline Louis Ferdinand00:05:272003

:

3-5d.gif




Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc), chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 0143749024
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit Pré écoute possible de certains produits!

Egalement disponible aux éditions Frémeaux & Associés :

LOUIS FERDINAND CELINE
   
LOUIS FERDINAND CELINE
Anthologie officielle en 2 CD avec Céline, Michel Simon, Arletty, Pierre Brasseur, Albert Zbinden et...
LOUIS FERDINAND CELINE
ARLETTY
   
ARLETTY
« Document sonore brut, nous avons choisi de ne pas remonter en studio cette conversation...
ARLETTY
LE CONTRAT SOCIAL - JEAN-JACQUES ROUSSEAU
   
LE CONTRAT SOCIAL - JEAN-JACQUES ROUSSEAU
Le Contrat social de Rousseau, publié en avril 1762, étonne par l’évidence des...
LE CONTRAT SOCIAL - JEAN-JACQUES ROUSSEAU
LES CARACTERES - JEAN DE LA BRUYERE
   
LES CARACTERES - JEAN DE LA BRUYERE
La Bruyère a peut-être été lui aussi le dernier moraliste à pouvoir parler...
LES CARACTERES - JEAN DE LA BRUYERE
Liste des partenaire consacrés à ce CD :
- Historial de la Grande Guerre
Musée de référence sur la première guerre mondiale, l’Historial de la Grande Guerre, sous l’initiative de Thomas Compère-Morel, a été le premier musée sensible à l’intérêt de la sauvegarde patrimoniale des archives sonores. Co-éditeur d’ouvrages sur la guerre, ou sur la pensée de l’époque (Bergson…), le musée de Péronne privilégie une relecture contemporaine de la guerre dans l’histoire de l’Humanité.
Philippe Cheval, Président de l’Historial, continue cette politique en coéditant le coffret la Grande Guerre Vol 2, présentant pour la première fois une somme d’archives sonores comportant les témoignages ou discours des grands acteurs historiques de la première Guerre Mondiale.


Dernière mise à jour :: 24-03-2017 21:01
Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

VIVE LA POLITIQUE?
VIVE LA POLITIQUE?
Grand come-back à Grenoble : Edgar Morin, philosophe de la complexité, et Claude Lefort,...

PHILOSOPHIE DU TEMPS PRESENT - LUC FERRY
PHILOSOPHIE DU TEMPS PRESENT - LUC FERRY
Comment donner un sens à sa vie dans un monde globalisé dont, tels des apprentis sorciers, nous...

MYTHOLOGIE : UN COURS PARTICULIER DE LUC FERRY
MYTHOLOGIE : UN COURS PARTICULIER DE LUC FERRY
Quel est le sens profond des mythes grecs et pourquoi faudrait-il aujourd’hui encore s’y...

MEMOIRES D'HADRIEN - MARGUERITE YOURCENAR
MEMOIRES D'HADRIEN - MARGUERITE YOURCENAR
Intégrale - Coffret 9 CDs.

Écrit en 1951, ce roman historique est l’œuvre qui...

LES CONTES DU LUNDI - ALPHONSE DAUDET
LES CONTES DU LUNDI - ALPHONSE DAUDET
“Les notes qu’on va lire ont été écrites au jour le jour en courant les...

LE POST-ANARCHISME EXPLIQUÉ À MA GRAND-MÈRE - MICHEL ONFRAY
LE POST-ANARCHISME EXPLIQUÉ À MA GRAND-MÈRE - MICHEL ONFRAY
Le post-anarchisme expliqué à ma grand-mère”, c’est par l’humour...

LA PRISONNIÈRE - LA FUGITIVE - À LA RECHERCHE DU TEMPS PERDU 5 - MARCEL PROUST
LA PRISONNIÈRE - LA FUGITIVE - À LA RECHERCHE DU TEMPS PERDU 5 - MARCEL PROUST
Pour la première fois, un éditeur, Frémeaux & Associés, présente...

LA FEMME DE TRENTE ANS - HONORE DE BALZAC
LA FEMME DE TRENTE ANS - HONORE DE BALZAC
Coffret 2 CD - Lecture de Pascal Monge - Livret 16 pages.

La Femme de trente ans n’est pas...

L'INJUSTICE DE LA JUSTICE - MICHEL ONFRAY
L'INJUSTICE DE LA JUSTICE - MICHEL ONFRAY
L’enregistrement inédit contenu dans ce coffret de 2 CDs propose une conférence de Michel...

JEAN-TOUSSAINT DESANTI
JEAN-TOUSSAINT DESANTI
Ce coffret présente pour la première fois des entretiens de Jean-Toussaint Desanti (1914-2002),...

HISTOIRE DE LA LITTÉRATURE FRANÇAISE VOL.5 (COLLECTION PUF FREMEAUX)
HISTOIRE DE LA LITTÉRATURE FRANÇAISE VOL.5 (COLLECTION PUF FREMEAUX)
Les Presses Universitaires de France et Frémeaux & Associés proposent des cours...

BOUVARD ET PÉCUCHET
BOUVARD ET PÉCUCHET
« Bouvard et Pécuchet m’envahissent à tel point que je suis devenu eux...

Logo Radio France  Logo INA
 
Logo RFI
Logo PUF 
 
logo-facebook.gif

Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
Catalogue 2016-2017
Titre_actualites.gif
Pub Net IntDjango.jpg
Titre_nouveaute_PUF.gif
Pub Net La Bible.jpg
Titre_lucferry.gif
Philo-Mytho Ferry
Titre_Galerie.gif
Pub Net Galerie Guedon Janv2017.jpg
titre Michel onfray.gif
Pub Net Laicite.jpg
Luc Ferry
Collection Luc Ferry
Inédits
Pub Net Live in Paris 6V MJQ.jpg
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études


Collection Histoire de France
Collection Histoire de France
Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif