Fremeaux.com
 
LA MEMOIRE, L'OUBLI, SOLITUDE D'ISRAEL - L'enregistrement du débat public à Jérusalem en 2001.
Réf. : FA5186

LA MEMOIRE, L'OUBLI, SOLITUDE D'ISRAEL - L'enregistrement du débat public à Jérusalem en 2001.

BERNARD-HENRI LEVY, ALAIN FINKIELKRAUT, BENNY LEVY

Direction artistique : Institut d'études Lévinassiennes
Label : FREMEAUX & ASSOCIES
Nombre de CD : 2
Vous pouvez acheter ce produit :

- Chez votre libraire ou maison de la presse (Frémeaux & Associés distribution)
- Chez votre disquaire ou à la Fnac (distribution : Socadisc)
- Sur lalibrairiesonore.com
- Sur librairie-audio.com Pré écoute de certains produits!
- Par téléphone au 01.43.74.90.24
Distinctions :
RECOMMANDÉ PAR CULTURESFRANCE (MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES)
“On ne prend pas conscience comme on veut ! L’autre voie s’offre – l’unique – l’escarpée : aux sources, aux livres anciens, oubliés difficiles, dans une étude dure, laborieuse et sévère.”
Emmanuel Lévinas
 
“Israël étant né à la suite d’un martyre, celui de la Shoah, toute discussion politique, historique ou sociologique risque toujours de raviver la souffrance originelle. Israël, c’est aussi la culture juive, celle qui a enfanté la pensée judéo-chrétienne, celle qui a largement participé à l’histoire de la philosophie, et majoritairement inventé l’introspection.
L’Institut d’études lévinassiennes, qui maintient l’exigence d’une tradition intellectuelle du plus haut niveau de pensée et de savoir – a relevé le défi de poser la question d’Israël d’un point de vue philosophique. Il propose dans ce grand débat devenu historique une réflexion croisée de trois des plus éminents penseurs contemporains : Benny Lévy, Bernard-Henri Lévy et Alain Finkielkraut. Né du souffle philosophique d’Emmanuel Lévinas et destiné à en rappeler l’importance, l’Institut – fondé par les trois intervenants de ce débat et dirigé par Benny Lévy jusqu’à sa mort en 2003 – vit aujourd’hui sous l’impulsion de MM. René Lévy, Laurent Touil Tartour et Patrick Fabre.
Il a pour objet de faire revivre la parole, celle qui ne confronte pas les cœurs mais qui se construit de la diversité des pensées et des écoles pour continuer d’actualiser la tradition philosophique dans notre modernité.”
Patrick Frémeaux - l'éditeur

”D’où vient, inattendu, tellement attendu, ce petit peu de fraternité ? Je réponds sans hésiter : du regard paternel entrevu dans le texte d’Emmanuel Lévinas.”
Benny Lévy 

”Que s’instaure […] un espace de pensée menée en commun, voilà qui ressemble à un petit miracle philosophique.”
Bernard-Henri Lévy

“Emmanuel Lévinas […] nous a permis de surmonter nos préjugés mutuels sans pour autant combler la distance qui nous séparait.”
Alain Finkielkraut

Frémeaux & Associés est l'éditeur mondial de référence du patrimoine sonore musical, parlé, et biologique. Récompensés par plus de 800 distinctions dont le trés prestigieux "Grand Prix in honorem de l'Académie Charles Cros", les catalogues de Frémeaux & Associés ont pour objet de conserver et de mettre à la disposition du public une base muséographique universelle des enregistrements provenant de l'histoire phonographique et radiophonique. Ce fonds qui se refuse à tout déréférencement constitue notre mémoire collective. Le texte lu, l'archive ou le document sonore radiophonique, le disque littéraire ou livre audio, l'histoire racontée, le discours de l'homme politique ou le cours du philosophe, la lecture d'un texte par un comédien (livres audio) sont des disques parlés appartenant au concept de la librairie sonore.

Droits : Frémeaux & Associés - Collection philosophie de la librairie sonore en accord avec Bernard-Henri Lévy , Léopoldine Lévy, Alain Finkielkraut et l'Institut d'études Lévinassiennes (direction : Patrick Fabre, René Lévy et Laurent Touil-Tartour).
Liste des articles de presse consacrés à ce CD :
- « Le charme discret du Talmud » par Philosophie Magazine
C’est l’un des courants souterrains de la philosophie contemporaine : nourris par la phénoménologie allemande et marqués par la Shoah, trois penseurs majeurs du XXe siècle, Emmanuel Lévinas, Jacques Derrida et Benny Lévy, ont entretenu, chacun à leur manière, des liens subtils avec le judaïsme. Pour eux, Dieu, c’est d’abord l’Autre inaccessible avant d’être le Tout. Jérusalem a-t-elle remplacé Athènes dans le cœur des penseurs ? Depuis quelques décennies, le judaïsme est redevenu un laboratoire philosophique. Sans parler de « tournant théologique », comme le fit récemment Dominique Janicaud dans un brillant pamphlet, « Le Tournant théologique de la phénoménologie française » (l’Eclat), on relève que des mots et des noms empruntés aux textes sacrés sont venus déranger un discours philosophique traditionnellement agnostique. Lecteur du Talmud, Emmanuel Lévinas a ainsi rapatrié dans le champ philosophique un vocabulaire auparavant réservé aux religions : le saint, la révélation, le prophète. Croisant ses pas, Jacques Derrida, penseur de la déconstruction, et Benny Lévy, ancien dirigeant de la gauche prolétarienne, ont parlé d’Abraham et de Moïse, comme d’autres de Platon. Il s’agit de reprendre la question historique et philosophique du judaïsme. Rédacteur en chef des « Archives de philosophie », Guy Petitdemange revient sur ces trois figures intrigantes dont il fut l’élève, le commentateur et l’ami.
Philosophie Magazine : Comment l’œuvre d’Emmanuel Lévinas est-elle marquée par l’histoire du peuple juif ?
Guy Petitdemange  : Au départ, il y a le traumatisme du nazisme, l’obsession de la destruction du peuple. L’énergie secrète de l’oeuvre, c’est la question du survivant. Pourquoi lui, qui a vécu la Seconde Guerre mondiale comme bûcheron dans un Oflag en Allemagne, a-t-il survécu ? Pourquoi lui plutôt qu’un autre ? Cette survivance a entraîné un sentiment de culpabilité, dont émerge, dans sa pensée, la place reconnue à Autrui et à l’éthique. Autrui n’est pas une question abstraite ou extérieure, c’est une question pour moi. Dans ses premiers textes, Autrui est d’abord face à moi ; progressivement, il lui devient intérieur, il habite dans le même, le fissure et ouvre tout le territoire de l’altérité, y compris divine. Cette responsabilité devant Autrui est une responsabilité hyperbolique, illimitée. C’est elle qui me fait unique, mais sans apothéose ou contentement possible, puisque cette assignation est aussi une accusation.
PM : L’éthique devient-elle alors plus importante que la foi ?
GP : Lévinas était un homme pratiquant, mais sans prosélytisme. Ce qui comptait à ses yeux, à côté de l’Ecriture, c’était le rite. Le rite n’est pas une sacralisation des choses ; c’est suspendre le mouvement de spontanéité naturel – ce que Spinoza appelait le « conatus », c’est-à-dire l’élan du soi, l’occupation de l’espace. Devant tout ce que j’ai à vivre, que ce soit la nourriture, la sexualité, la politique, le rite crée une distance, qui est la condition du respect. Mais en même temps, la religion peut aussi être une éclipse de la responsabilité. Elle reste suspecte dans la mesure où elle met l’accent sur l’intériorité, un oubli de l’autre au bénéfice d’un souci de soi, d’une angoisse pour son propre salut. La tradition biblique est, au contraire, le rappel de cette responsabilité dans les situations les plus concrètes de l’existence : le pardon, la terre, la relation à la femme. La question la plus importante est celle du bien avant d’être celle de Dieu. Moins majestueuse que la seconde, cette question est plus concrète et se suffit à elle-même : « Rendre à autrui son dû, l’aimer dans la justice, voilà l’essence d’une vraie action. » En ce sens, l’éthique conduit à une démystification du religieux. La transcendance que le Nom de Dieu évoque n’a rien d’une domination : « La transcendance de Dieu est son effacement même », écrit Lévinas. Seul cet effacement me met face aux autres. Il y a une soustraction de Dieu qui nous oblige à l’égard des hommes. Mais c’est par Dieu que se fait cette conversion du moi. […]
PM : Cette mémoire ne contredit-elle pas le projet de déconstruction ?
GP : Bien au contraire. La déconstruction veut rouvrir les systèmes pour relancer la parole. Elle est une recherche de la différence féconde, de la distinction, une tentative pour sortir de l’inféodation à un Tout qui serait la fin de la parole. De cette nécessité de la différence, le judaïsme est un rappel de plus, car il est une singularité irréductible. Si Lévinas a été marqué par la figure de Moïse, ce serait plutôt Abraham, la figure tutélaire pour Derrida ; un mouvement de sortie plus que l’obéissance à une loi. Ce qu’il retient du patriarche, c’est la magnifique question du « reste » : Abraham, c’est celui qui a fait surgir du reste, quelque chose qui échappe. C’est la marque même, originaire, d’une différenciation : il quitte son pays, erre dans le désert, au-delà de tout but. On arrive alors à cette vérité impressionnante : de Dieu finalement on ne peut rien dire, sinon qu’il est une « destination ». Il est ce vers quoi l’on marche. D’où ce thème de l’adieu qui est revenu si souvent dans les derniers-écrits de Derrida : je suis à-Dieu. Les « judéités » seraient la mémoire de ce reste, comme un héritage infini et inassimilable. Mais cette résistance juive à toute synthèse est le lot de chacun : le judaïsme est à la fois le reste et ce qui rend attentif tout reste. Cela vaut donc pour les Tibétains ou les Islandais. Résister à la totalité, ce n’est pas un égoïsme supplémentaire, il s’agit au contraire de faire surgir du pluriel. Ce reste est un reste espérant et non de pure survie, c’est un reste qui peut susciter de l’espoir pour tout homme.
PM : Benny Lévy n’est-il pas alors à l’extrême opposé ?
GP : Il y avait chez lui une puissance d’affirmation invraisemblable. Juif laïcisé, Benny Lévy a d’abord connu l’ivresse politique de l’extrême gauche, avant de plonger dans le Talmud et de fonder l’Institut des études lévinassiennes à Jérusalem. Mais si Lévinas a compté pour lui, il n’a fait, selon lui, qu’ouvrir la voie ; il aurait manqué l’essentiel. Chez Benny Lévy, il y a eu tout à coup la découverte de ce qu’il appelle le « révélant ». Ce n’est pas une chose mais plutôt un mouvement, une suscitation, une naissance, qui nous met en présence de ce qui seul suffit. Revenir à ce révélant, c’est revenir à la terre, donc à Jérusalem, et à la lettre. Ce retour marque une différence très forte avec Lévinas et Derrida : pour Lévy, il faut sortir la pensée juive de « l’exil grec » ; alors que chez Lévinas et Derrida, la philosophie garde une place capitale, car elle est le discours commun. L’universel pour Lévy, ce n’est pas l’Un quelconque, mais le « chaque Un ». Ce dont il faut se soucier, c’est de chaque singularité. En ce sens, le juif doit d’abord compter sur lui-même, et seulement par là, il deviendra capable de servir les autres. Ce qui compte, c’est le retour à soi, la conversion vers l’intérieur, vers une espèce de pureté. Et c’est bien là le problème : Benny Lévy fait le désert autour de lui, alors que pour Lévinas et Derrida, la judéité est là pour créer la communauté entre tous.
Philippe CHEVALLIER – PHILOSOPHIE MAGAZINE
Voir : « La Mémoire, L’Oubli, Solitude d’Israël » (enregistrement du débat public à Jérusalem, 2001) de Bernard-Henri Lévy, Benny Lévy, Alain Finkielkraut
- "Il s’agit donc à la fois d’un témoignage et d’un mémorial vivant" par Actualités Juives
« C’est le mercredi 14 février 2001, à Jérusalem, que s’est tenue cette rencontre entre les trois protagonistes, pas toujours d’accord, sous l’égide de l’Institut d’études lévinassiennes. Depuis lors, six numéros (semble-t-il) de la revue ont paru, le dernier en 2007. Les enregistrements comportent les interventions distinctes des uns et des autres, et le deuxième CD particulièrement les questions du public aux trois philosophes. Comme telles, ces gravures ont survécu à Benny Lévy, son directeur et aussi son inspirateur, décédé à Jérusalem le 15 octobre 2003. Il s’agit donc à la fois d’un témoignage et d’un mémorial vivant, puisqu’il continue sa mission sur sa lancée.
C’est une réflexion prolongée d’Emmanuel Lévinas qui a inspiré et donné naissance, à la fois à la Techouva du marxiste Benny Lévy, ainsi qu’à cette très forte pensée (à propos du divin) : « Rien n’est certain mais une chance s’offre. Tentons la chance ! Faisons crédit ! La signature n’est pas mauvaise. » Dans une spiritualité différente, est-ce que cela ne ressemble pas un peu à un certain « pari de Pascal » ?
par LIONEL ROCHEMAN - ACTUALITÉS JUIVES
Liste des crédits sur ce CD :
Itzhak Grünwald , Benny Levy , Alain Finkielkraut , Bernard-henri Levy , Alain Finkielkraut, Benny Levy, Bernard-henri Levy
CDPisteTitreArtiste principalAuteurDuréeEnregistré en
11IntroductionItzhak GrünwaldItzhak Grünwald 00:02:252007
12InterventionBenny LevyBenny Levy 00:01:212001
13InterventionBenny LevyBenny Levy 00:20:052001
14InterventionAlain FinkielkrautAlain Finkielkraut 00:04:362001
15InterventionBenny LevyBenny Levy 00:04:262001
16InterventionBernard-henri LevyBernard-henri Levy 00:04:182001
17InterventionBenny LevyBenny Levy 00:03:552001
18InterventionAlain FinkielkrautAlain Finkielkraut 00:28:172001
19InterventionBenny LevyBenny Levy 00:03:022001
110InterventionAlain FinkielkrautAlain Finkielkraut 00:04:102001
21InterventionBernard-henri LevyBernard-henri Levy 00:05:562001
22InterventionAlain FinkielkrautAlain Finkielkraut 00:07:132001
23InterventionBernard-henri LevyBernard-henri Levy 00:26:272001
24InterventionBenny LevyBenny Levy 00:03:422001
25InterventionBernard-henri LevyBernard-henri Levy 00:00:242001
26InterventionAlain FinkielkrautAlain Finkielkraut 00:00:382001
27InterventionBenny LevyBenny Levy 00:00:572001
28InterventionBernard-henri LevyBernard-henri Levy 00:00:412001
29InterventionAlain Finkielkraut, Benny Levy, Bernard-henri Levy Alain Finkielkraut, Benny Levy, Bernard-henri Levy 00:03:252001
210InterventionAlain Finkielkraut, Benny Levy, Bernard-henri Levy Alain Finkielkraut, Benny Levy, Bernard-henri Levy 00:00:292001
211InterventionAlain Finkielkraut, Benny Levy, Bernard-henri Levy Alain Finkielkraut, Benny Levy, Bernard-henri Levy 00:00:412001
212InterventionAlain Finkielkraut, Benny Levy, Bernard-henri Levy Alain Finkielkraut, Benny Levy, Bernard-henri Levy 00:03:022001
213InterventionAlain Finkielkraut, Benny Levy, Bernard-henri Levy Alain Finkielkraut, Benny Levy, Bernard-henri Levy 00:00:442001
214InterventionAlain Finkielkraut, Benny Levy, Bernard-henri Levy Alain Finkielkraut, Benny Levy, Bernard-henri Levy 00:04:022001
215InterventionAlain Finkielkraut, Benny Levy, Bernard-henri Levy Alain Finkielkraut, Benny Levy, Bernard-henri Levy 00:03:072001
216InterventionAlain Finkielkraut, Benny Levy, Bernard-henri Levy Alain Finkielkraut, Benny Levy, Bernard-henri Levy 00:00:452001
217InterventionAlain Finkielkraut, Benny Levy, Bernard-henri Levy Alain Finkielkraut, Benny Levy, Bernard-henri Levy 00:05:012001
218InterventionAlain Finkielkraut, Benny Levy, Bernard-henri Levy Alain Finkielkraut, Benny Levy, Bernard-henri Levy 00:03:202001
219InterventionAlain Finkielkraut, Benny Levy, Bernard-henri Levy Alain Finkielkraut, Benny Levy, Bernard-henri Levy 00:01:592001

:

3-5d.gif




Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc), chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 0143749024
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit Pré écoute possible de certains produits!

Egalement disponible aux éditions Frémeaux & Associés :

LA DÉPORTATION
   
LA DÉPORTATION
Documents sonores sur 4 CD recueillis par Paroles-Images et Sons sous la direction de Pierre Guérin et...
LA DÉPORTATION
CRIME CONTRE L'HUMANITÉ
   
CRIME CONTRE L'HUMANITÉ
Archives sonores radiophoniques de l'INA relatives à la propagande antisémite et aux victimes...
CRIME CONTRE L'HUMANITÉ
LE NEGATIONNISME
   
LE NEGATIONNISME
Coffret de 2 CD présentant les entretiens diffusés sur France Culture sous la direction de...
LE NEGATIONNISME
SERGE KLARSFELD - ENTRETIENS
   
SERGE KLARSFELD - ENTRETIENS
Coffret 7 CD avec livret 36 pages - Entretien produit par Frémeaux & Associés avec le...
SERGE KLARSFELD - ENTRETIENS


Dernière mise à jour :: 24-03-2017 21:01
Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

MICHEL ONFRAY - PHILOSOPHE ICI ET MAINTENANT - DVD NTSC
MICHEL ONFRAY - PHILOSOPHE ICI ET MAINTENANT - DVD NTSC
Le film d’Elisabeth Kapnist dévoile habilement la personnalité de Michel Onfray en...

LORSQUE L'ENFANT PARAIT INTEGRALE DE L'ANTHOLOGIE RADIOPHONIQUE
LORSQUE L'ENFANT PARAIT INTEGRALE DE L'ANTHOLOGIE RADIOPHONIQUE
Il y a presque 30 ans, France-Inter, c’était une première, prenait le risque de confier...

LE MALAISE DANS LA CULTURE - SIGMUND FREUD (PUF)
LE MALAISE DANS LA CULTURE - SIGMUND FREUD (PUF)
"L'homme est un loup pour l'homme" ; qui donc, d'après toutes les expériences de la...

LA POLITIQUE EST-ELLE ESCLAVE DE LA FINANCE ?
LA POLITIQUE EST-ELLE ESCLAVE DE LA FINANCE ?
Economiste néo-keynésien, Jean-Paul Fitoussi fustige la résignation devant les oukases...

LA MEMOIRE, L'OUBLI, SOLITUDE D'ISRAEL - L'enregistrement du débat public à Jérusalem en 2001.
LA MEMOIRE, L'OUBLI, SOLITUDE D'ISRAEL - L'enregistrement du débat public à Jérusalem en 2001.
“On ne prend pas conscience comme on veut ! L’autre voie s’offre – l’unique...

LA LAÏCITÉ - HISTOIRE D’UN FONDEMENT DE LA RÉPUBLIQUE
LA LAÏCITÉ - HISTOIRE D’UN FONDEMENT DE LA RÉPUBLIQUE
La laïcité assure à tous les hommes la liberté de conscience,...

LA GRANDE FAIM - RACONTE PAR PAUL-EMILE VICTOR
LA GRANDE FAIM - RACONTE PAR PAUL-EMILE VICTOR
Texte intégral raconté par Paul-Emile Victor pour la radiodiffusion française en 1956.

LA FAMILLE AUJOURD'HUI
LA FAMILLE AUJOURD'HUI
« Ce coffret réunit trois conférences tenues pour l’Université de Tous les Savoirs sur le...

L'ECOLE FORME-T-ELLE ENCORE DES CITOYENS ?
L'ECOLE FORME-T-ELLE ENCORE DES CITOYENS ?
L'école est le dernier rempart de la République; l'école a abdiqué de tout...

FRANCOISE DOLTO - LORSQUE L'ENFANT PARAÎT VOL 3
FRANCOISE DOLTO - LORSQUE L'ENFANT PARAÎT VOL 3
Ecouter vraiment Françoise Dolto s’adressant au grand public permettra de rectifier bien des idées...

FRANCOISE DOLTO - LORSQUE L'ENFANT PARAÎT VOL 1
FRANCOISE DOLTO - LORSQUE L'ENFANT PARAÎT VOL 1
Ecouter vraiment Françoise Dolto s’adressant au grand public permettra de rectifier bien des...

ABBE PIERRE
ABBE PIERRE
50 ans après l' appel de l'hiver 54, l'Abbé Pierre enregistre ses paroles historiques de paix...

Logo Radio France  Logo INA
 
Logo RFI
Logo PUF 
 
logo-facebook.gif

Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
Catalogue 2016-2017
Titre_actualites.gif
Pub Net IntDjango.jpg
Titre_nouveaute_PUF.gif
Pub Net La Bible.jpg
Titre_lucferry.gif
Philo-Mytho Ferry
Titre_Galerie.gif
Pub Net Galerie Guedon Janv2017.jpg
titre Michel onfray.gif
Pub Net Laicite.jpg
Luc Ferry
Collection Luc Ferry
Inédits
Pub Net Live in Paris 6V MJQ.jpg
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études


Collection Histoire de France
Collection Histoire de France
Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif