Fremeaux.com
 
RAY CHARLES - LIVE AT NEWPORT 1960
Réf. : FA5643

RAY CHARLES - LIVE AT NEWPORT 1960

RÉÉDITION INTÉGRALE INÉDITE + BONUS

RAY CHARLES
Direction artistique : JOEL DUFOUR
Label : FREMEAUX & ASSOCIES
Nombre de CD : 2
Vous pouvez acheter ce produit :

- Chez votre libraire ou maison de la presse (Frémeaux & Associés distribution)
- Chez votre disquaire ou à la Fnac (distribution : Socadisc)
- Sur lalibrairiesonore.com
- Sur librairie-audio.com Pré écoute de certains produits!
- Par téléphone au 01.43.74.90.24
Distinctions :
"LE PIED" SOUL BAG / RECOMMANDÉ PAR FRANCE MUSIQUE / * * * * JAZZ MAGAZINE
« Ce double-CD présente, pour la première fois dans son intégralité et en stéréo, la prestation de Ray Charles au festival de jazz de Newport en 1960, et une sélection d’enregistrements inédits des années 1960 à 1962 mettant notamment en lumière ses talents souvent méconnus d’instrumentiste, au piano, à l’orgue et au saxophone-alto, ainsi que son art suprême à interpréter des blues. »
Joël DUFOUR 

Réalisé par Joël Dufour, sans doute le plus grand spécialiste de Ray Charles, ce coffret met en exergue les facettes « jazz » du Genius alors au sommet de son art. Après avoir mis à disposition du public ses légendaires concerts parisiens de 1961 et 1962 (Ray Charles « Live in Paris » FA5471, dans un registre soul, R&B) Frémeaux & Associés est fier de vous proposer un pan complémentaire de l’art de Brother Ray. 
Patrick FRÉMEAUX 

Droits : DP / Frémeaux & Associés

“This 2 CD set presents, for the fi rst time in its entirety and in stereo, Ray Charles’ performance at the Newport Jazz Festival in 1960, plus a selection of previously unreleased recordings from the years 1960 to 1962 focusing on his often underrated talents as an instrumentalist playing piano, organ and alto saxophone, as well as on his supreme skill at singing and playing the blues.” Joël DUFOUR 

"Prepared for release by Joël Dufour, probably the greatest expert on the work of Ray Charles, this set highlights the “jazz” sides of the Genius when he was at his artistic peak. After making available Ray Charles’ legendary Paris concerts of 1961 and ’62 — released as “Live in Paris”, FA5471, with the accent on Ray’s soul and R&B titles — Frémeaux & Associés are proud to present this set complementing the Art of Brother Ray." Patrick FRÉMEAUX

Ray Charles’ performance at the Newport Jazz Festival in 1960 released for the fi t time in its entirety and in stereo… plus 16 previously unissued recordings of the early sixties.

CD 1 : INTRODUCTION BY WILLIS CONOVER • THE STORY • LIL’ DARLIN’ • BLUES WALTZ • LET THE GOOD TIMES ROLL • DON’T LET THE SUN CATCH YOU CRYIN’ • STICKS AND STONES • I BELIEVE TO MY SOUL • MY BABY I LOVE HER, YES I DO • DROWN IN MY OWN TEARS • WHAT’D I SAY • GEORGIA ON MY MIND • HALLELUJAH I LOVE HER SO. 

CD 2 : BLUE STONE • MOANIN’ • POPO • LIL’ DARLIN’ • ONE MINT JULEP • FROM THE HEART • DOODLIN • COME RAIN OR COME SHINE • I’VE GOT NEWS FOR YOU • I WONDER • I’M GONNA MOVE TO THE OUTSKIRTS OF TOWN • WHAT’D I SAY • GEORGIA ON MY MIND • DIALOG BETWEEN BOTH “RAY CHARLES” • WHAT’D I SAY.
Liste des articles de presse consacrés à ce CD :
- « A l’apogée de son art » par Le Salon Littéraire
« A une époque où la tentation est grande, pour les jeunes musiciens, de diffuser d’emblée au public leur propre musique sans prendre le temps de la maturation – et il est vrai que cela ne leur a jamais été aussi facile –,  la réédition des œuvres du passé se révèle précieuse. Elle leur permet de mesurer, preuves à l’appui, que le jazz n’est pas né aujourd’hui, ni même hier, et qu’ils s’inscrivent dans un long continuum dont ils ignorent souvent les méandres. Quant aux anciens, ils y redécouvrent, souvent avec émotion, des musiciens et des œuvres enfouis dans leur mémoire. Quand il ne s’agit pas de découvertes pures et simples. Cette manière d’exhumation présente en outre l’intérêt de faire surgir des prises négligées lors de leur enregistrement. Un « coup de neuf » appréciable, propre, parfois, à modifier les perspectives.
Ainsi le succès foudroyant de Ray Charles au début des années 60 se voit-il justifié par l’édition de « Ray Charles Live at Newport 1960 ». Celui que l’on surnomma The Genius y manifeste son sens du blues, du jazz, et sa connaissance des diverses formes de la Great Black Music. Il chante, bien sûr, et sa voix seule justifierait l’écoute de ce disque.  Mais il y joue aussi du piano, de l’orgue Hammond et du sax alto, un instrument qu’il délaissa par la suite. Il apparaît incontestablement comme un pionnier du rhythm’n’blues et de la soul. On mesure combien son influence a pu marquer les James Brown, Elvis Presley, Stevie Wonder et autres Aretha Franklin et Marvin Gaye. Sa prestation au festival de Newport, le 2 juillet 1960, permet aussi de se rendre compte que la formation qui l’accompagnait  ne manquait pas d’allure. Elle comportait des solistes tout à fait intéressants, bien oubliés depuis, tels le trompettiste Philip Guilbeau, l’altiste Hank Crawford ou le ténor David « Fathead » Newman. Quant au groupe vocal des Raelets, souvent copié, rarement égalé, il ne se contentait pas de faire de la figuration, mais donnait au leader une réplique pertinente, renouvelant avec un talent certain le  call and response, procédé souvent utilisé dans le jazz et le gospel. Le répertoire inclut déjà quelques succès impérissablement attachés à l’interprétation de leur auteur, comme What’d I Say dont on retrouve d’autres versions aux côtés de titres devenus, aux aussi, célèbres, Georgia On My Mind d’Hoagy Carmichael, Hallelujah I Love Her So ou des standards de ballades et de blues qu’il transcende littéralement comme le Moanin’ de Bobby Timmons ou Come Rain or Come Shine dans la superbe interprétation du 21 octobre 61 au Palais des Sports de Paris. Car l’album offre, outre la dizaine de morceaux captés au Festival de Newport, d’autres extraits de concerts ou d’émissions de radio des années 60 et 61. Soit l’époque où Ray Charles, à l’apogée de son art, était en train de conquérir un public beaucoup plus large que celui des seuls amateurs de jazz. »
Par Jacques ABOUCAYA – LE SALON LITTERAIRE
- « Un chanteur exceptionnel mais aussi un maître arrangeur » par l'Internaute
« Si Dieu inventa d’abord le ciel pour y vivre tranquille, Ray Charles réinventa le blues pour l’inquiéter à travers une modernité inédite. Soudain le jazz classique bascule vers de R’n’B. Et si l’artiste respecte encore certains standards (« The Story » de J. Moody, « Lil’l Darlin » de Neal Helfti) il prouve ce qu’il fut : non seulement un créateur et un chanteur exceptionnel mais aussi  un maître arrangeur et un multi instrumentiste : piano bien sur mais saxophoniste, organiste. Il reste avant tout ici ce qu’il  a toujours été  et demeurera : le maître du blues. Un blues riche décliné en variations et inventions. Ses premières grandes compositions montrent comment il le transforme. « Stick and Stones », et bien sûr « What’d’I Say » envoient le jazz vers le rock et la pop dont finalement le Genius restera un pionnier. Quant  à l’album remasterisé en stéréo il donne le concert en son entier avec bien sûr les limites techniques des prises live de l’époque. La batterie  s’y fait sourde et imposante au détriment des autres instruments. Mais cela donne une patine évocatrice à un temps d’émergence et transforme ce set en concept-album qui évite les versions standards des versions studio afin d’offrir un ensemble cohérent à la couleur particulière. Et ce  au moment où à la tête de son premier big bang et accompagné des Raelets, Ray Charles allait époustoufler, après les  USA, l’Europe lors de son nouveau « tour » sur le vieux continent. »
Jean-Paul GAVARD-PERRET – L'INTERNAUTE
- « Un complément fort intéressant à la précédente réédition (Frémeaux Fa5466) par Hot Club de France
Nous retrouvons ici le Ray Charles du début des années soixante, celui dont la voix et le génie ont profondément marqué toute une génération d’auditeurs et de danseurs (car, au début des années soixante, on dansait énormément sur les disques de Ray Charles, j’en ai encore mal aux genoux). C’est le moment de rappeler que son influence sur la musique populaire et en particulier sur le jazz est une des plus importantes qui soient, éclipsant celle de quelques icônes dont je ne donnerai pas les noms pour ne faire de tort à personne. Quant à sa présence sur scène, elle était comparable à celle de Louis Armstrong – et je vois mal de qui d’autre on pourrait en dire autant. La première galette est, comme le titre du coffret l’indique, consacrée au concert de Ray Charles au festival de Newport, édition de 1960. On sait que sa toute première apparition sur cette scène illustre - en 1958 – avait fait l’objet d’un microsillon Atlantic resté légendaire, comportant le « What’d I say » qui deviendrait sa signature musicale et une sélection d’autres morceaux généralement déjà connus ou très, connus. Là, nous sommes plutôt dans le compte rendu : présentation, trois orchestraux un peu décousus où on entend d’ailleurs assez peu le piano mais beaucoup le batteur – qui en fait des tonnes -,  puis on entre dans le vif du sujet : depuis « Let the good times roll » jusqu’à « What’d I say », Ray Charles n’arrêtera pas de chanter, bientôt rejoint par les « Raelets », les vraies, celles du temps de la féroce Marjorie Hendricks (en soliste et dans un état un tantinet second dans « My baby »). Mariage de gospel et de blues arrangé et catalysé par Ray Charles ! On appellera ça la musique soul. À cette époque, l’orchestre de Ray Charles comporte sept musiciens, dont cinq souffleurs. Leurs interventions en solo sont d’un intérêt et d’une cohérence variables selon les moments, mais certains sont d’excellents accompagnateurs des vocaux : les trompettes John Hunt dans « Don’t let the sun catch you cryin’ » et Philip Guilbeau dans le « I’m gonna move to the outskirts of town » du second CD ; Dave Newman (à la flûte) dans « Georgia », autre célèbre signature musicale de Ray Charles. La seconde galette, assemblage de petits bouts, commence par quelques orchestraux, dont un étonnant « Blue stone », presque entièrement joué au saxophone alto par Ray Charles sur la scène de l’Olympia. L’année suivante, au même endroit, il entrera sur scène en brandissant ce même instrument, mais juste pour en jouer assez brièvement… ici, on peut l’entendre assez longuement et se rendre compte de l’intensité avec laquelle il se donnait à la musique, indépendamment de l’instrument du moment. À l’Olympia, donc, car le voilà maintenant en Europe, pour la première fois. Après le festival d’Antibes 1961, l’orchestre est devenu un ‘big band’, dont la batterie a été confiée à l’excellent BrunoCarr et les arrangements au non moins excellent Quincy Jones, dont on vante souvent à juste titre l’habileté harmonique, mais sans assez insister sur son sens exceptionnel de la musique à danser (un arrangeur comme Sy Oliver, dans un autre style, possède aussi cette qualité, qui va bien au-delà de la simple habileté). Au fil de ce second CD, on entend aussi souvent Ray Charles jouer de l’orgue Hammond. Mais naturellement, c’est dès qu’il chante, renforcé  ou non par les « Raelets », que s’installe ce climat particulier qui submerge si facilement l’auditeur, climat largement dû aussi à son talent de pianiste. Un bon exemple, dans ce second disque : « I wonder » (enregistré à Zurich), particulièrement prenant, pris lentement, presque en caressant le tempo (nous revoilà dans la danse). Ce double CD constitue un complément fort intéressant à la précédente réédition frémeldoise du même artiste et consacrée à ses premières apparitions en France (Frémeaux FA5466), réédition dont nous avons rendu compte il y a quelques mois (cf. Bulletin 634 p. 14).
Par L.V.- HOT CLUB DE FRANCE
Liste des crédits sur ce CD :
Willis Conover , Boris Alexandrov, Chœurs De L'armée Rouge, James Moody , Ray Charles, Neal Hefti , Hefti Neal , Max Roach , Sam Theard , Fleecie Moore, J. Greene , Titus Turner , Ray Charles , Henry Glover , S. Gorrell , Hoagy Carmichael , Hank Crawford , Bobby Timmons , Shorty Rogers , Rudolph Toombs , Horace Silver , Johnny Mercer , Harold Arlen, Alfred Roy , Cecile Gant , Raymond Leveen, R. Jacobs , Andy Razaf, Raymond Charles Offenberg
CDPisteTitreArtiste principalAuteurDuréeEnregistré en
11Introduction by willis conover Boris Alexandrov, Chœurs De L'armée RougeWillis Conover 00:00:091960
12The story Ray CharlesJames Moody 00:05:041960
13Lil' darlin' Ray CharlesNeal Hefti 00:06:281960
14Blues waltz Ray CharlesMax Roach 00:06:111960
15Let the good times roll Ray CharlesSam Theard 00:02:451960
16Don't let the sun catch you cryin' Ray CharlesJ. Greene 00:04:101960
17Sticks and stones Ray CharlesTitus Turner 00:03:141960
18I believe to my soul Ray CharlesRay Charles 00:03:451960
19My baby (i love her yes i do) Ray CharlesRay Charles 00:03:531960
110Drown in my own tears Ray CharlesHenry Glover 00:07:061960
111What'd i say Ray CharlesRay Charles 00:06:011960
112Georgia on my mind Ray CharlesS. Gorrell 00:04:081960
113Hallelujah i love her so Ray CharlesRay Charles 00:02:511960
21Blue stone Ray CharlesHank Crawford 00:07:541962
22Moanin' Ray CharlesBobby Timmons 00:03:101962
23Popo Ray CharlesShorty Rogers 00:04:081961
24Lil' darlin 2 Ray CharlesNeal Hefti 00:07:531961
25One mint julep Ray CharlesRudolph Toombs 00:02:551961
26From the heart Ray CharlesRay Charles 00:03:301961
27Doodlin' Ray CharlesHorace Silver 00:07:521961
28Come rain or come shine Ray CharlesJohnny Mercer 00:07:131961
29I ve got news for you Ray CharlesAlfred Roy 00:04:331961
210I wonder Ray CharlesCecile Gant 00:03:471961
211I m gonna move to the outskirts of town Ray CharlesR. Jacobs 00:04:421961
212What'd i say 2 Ray CharlesRay Charles 00:03:401961
213Georgia on my mind 2 Ray CharlesHoagy Carmichael 00:02:481961
214Dialog between both “ray charles” Ray CharlesRay Charles 00:00:171961
215What'd i say 3 Ray CharlesRay Charles 00:03:061961
Availability

Usually ships in:

3-5d.gif




Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc), chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 0143749024
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit Pré écoute possible de certains produits!

Egalement disponible aux éditions Frémeaux & Associés :

RAY CHARLES - THE FREMEAUX ANTHOLOGY 1949-1960
   
RAY CHARLES - THE FREMEAUX ANTHOLOGY 1949-1960
Ray Charles, The Genius, figure à jamais parmi les plus grands créateurs du XXe siècle,...
RAY CHARLES - THE FREMEAUX ANTHOLOGY 1949-1960
RAY CHARLES - LIVE IN PARIS 20-21 OCTOBRE 1961 / 17-18-20-21 MAI 1962
   
RAY CHARLES - LIVE IN PARIS 20-21 OCTOBRE 1961 / 17-18-20-21 MAI 1962
Regroupant les concerts parisiens de l’automne 1961 et du printemps 1962, ce coffret 3CD...
RAY CHARLES - LIVE IN PARIS 20-21 OCTOBRE 1961 / 17-18-20-21 MAI 1962
NEW ORLEANS ROOTS OF SOUL 1941-1962
   
NEW ORLEANS ROOTS OF SOUL 1941-1962
Grand laboratoire musical du sud des États-Unis, l’influente Nouvelle-Orléans a largement contribué à...
NEW ORLEANS ROOTS OF SOUL 1941-1962


Last Updated: Thursday, 20 January 2022 06:22
Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

THE GREATEST BLACK BIG BANDS
THE GREATEST BLACK BIG BANDS
L’ère des grands orchestres, des big bands, correspond exactement à la grande...

THE BOXER, THE BLUESMAN & THE JAZZMAN 1921-1962
THE BOXER, THE BLUESMAN & THE JAZZMAN 1921-1962
Ce double album est consacré à la rencontre singulière entre musiciens et boxeurs...

SWING - LE LABEL DE JAZZ FRANÇAIS CRÉÉ PAR CHARLES DELAUNAY
SWING - LE LABEL DE JAZZ FRANÇAIS CRÉÉ PAR CHARLES DELAUNAY
Enregistré en avril 1937, le quatuor de saxophones dirigé par Coleman Hawkins devait être...

SWEET ELLA (FITZGERALD)
SWEET ELLA (FITZGERALD)
Ella Fitzgerald, l’icône incandescente du jazz, incarnée par trois sophisticated ladies....

STAN GETZ - LIVE IN PARIS, 1959
STAN GETZ - LIVE IN PARIS, 1959
Stan Getz est parmi les plus grands stylistes du jazz et l’un des meilleurs saxophonistes de...

SPICE BONES
SPICE BONES
Un quatuor de trombones d’exception, une section rythmique qui déménage, Spice’Bones, sous la direction...

SOLIDE
SOLIDE
Claude Barthelemy -guitare, Jean-Luc Ponthieux - basse, Michel Denizet - batterie.

'C’est pourtant ça,...

SINE - VIVE LE JAZZ!
SINE - VIVE LE JAZZ!
Parmi les 2756 titres du catalogue jazz de Frémeaux & Associés, Siné a choisi (avec amour) 36 de ses...

SCOTT HAMILTON PLAYS WITH THE DANY DORIZ CAVEAU DE LA HUCHETTE ORCHESTRA
SCOTT HAMILTON PLAYS WITH THE DANY DORIZ CAVEAU DE LA HUCHETTE ORCHESTRA
Dany Doriz, patron du Caveau de la Huchette depuis 1970, vibraphoniste hors pairs adoubé par Lionel Hampton, invite Scott...

PLAISIR D'ELLINGTON
PLAISIR D'ELLINGTON
Une telle musique n'est pas seulement une nouvelle forme d'art mais une nouvelle raison de vivre.' Blaise CENDRARS ...

MILES DAVIS
MILES DAVIS
Vénéré par le tout-Paris artistique, des caves de jazz de Saint-Germain aux films de la...

MANU DIBANGO - CHOC'N SOUL
MANU DIBANGO - CHOC'N SOUL
Choc ‘n soul : le titre composé par Manu Dibango en 1978 est un véritable manifeste de la...

MANU DIBANGO - AFRICAN WOODOO - 17 TITRES INEDITS
MANU DIBANGO - AFRICAN WOODOO - 17 TITRES INEDITS
Avec African Woodoo, Manu Dibango offre une sélection personnelle de 17 de ses titres initialement...

L’AVENTURE DU JAZZ VOL. 1 & 2
L’AVENTURE DU JAZZ VOL. 1 & 2



Ce coffret regroupe des enregistrements issus du film historique «...

L’ANTHOLOGIE CAVEAU DE LA HUCHETTE 1965-2017
L’ANTHOLOGIE CAVEAU DE LA HUCHETTE 1965-2017
Temple du jazz parisien et dernier club de jazz au monde où l’on danse grâce...

LES PRIMITIFS DU FUTUR
LES PRIMITIFS DU FUTUR
Un disque gorgé de swing qui réveille instantanément, le claqueur de doigts et le tapeur de pieds qui...

LES OIGNONS - ANTHOLOGIE
LES OIGNONS - ANTHOLOGIE
Cette anthologie regroupe les 3 premiers albums des Oignons, formation jazz imparable qui s’est...

I WANT TO BE HAPPY - MARC FOSSET TRIO
I WANT TO BE HAPPY - MARC FOSSET TRIO
Sous la houlette de Marc Fosset, les excellents Philippe Petit et Eric Dervieu offrent un trio plein de...

EAST COAST JAZZ WORKSHOPS NEW YORK (1954-1961)
EAST COAST JAZZ WORKSHOPS NEW YORK (1954-1961)
À cette époque, la musique était dans une période qui sera étiquetée comme « cool...

CLAUDE BOLLING JOUE BRASSENS, BECHET, VIAN, BECAUD
CLAUDE BOLLING JOUE BRASSENS, BECHET, VIAN, BECAUD
Il y eu une époque où Georges Brassens, Boris Vian et Gilbert Bécaud représentaient la musique...

CHARLIE PARKER - INTÉGRALE VOL 8
CHARLIE PARKER - INTÉGRALE VOL 8
« Mélodie. S’il fallait sous la torture, et une torture féroce, n’en garder...

CHARLIE PARKER - INTEGRALE VOL 5
CHARLIE PARKER - INTEGRALE VOL 5
Bird était un peu comme un soleil qui nous donnait de l’énergie…Dans...

CHARLIE PARKER - INTEGRALE Vol 4
CHARLIE PARKER - INTEGRALE Vol 4
Lorsque Charlie Parker atteignit à la renommée avec ses thèmes bop, chacun modifia son...

CARAVAN DE SANTINO - MAYO HUBERT
CARAVAN DE SANTINO - MAYO HUBERT
Mayo Hubert représente la continuité et la relève de la jeune génération...

C'EST SI BON - DE LA CHANSON FRANCAISE
C'EST SI BON - DE LA CHANSON FRANCAISE
« Il était impensable que Claude Bolling, l’un des plus grands représentants du...

BOOGIE WOOGIE PIANO VOL 1
BOOGIE WOOGIE PIANO VOL 1
Le boogie woogie a été créé sur le piano qui lui a donné son caractère et ses...

BLOSSOM DEARIE - LITTLE JAZZ BIRD
BLOSSOM DEARIE - LITTLE JAZZ BIRD
Grâce à sa voix acidulée, aux allures enfantines, à mille lieues des standards des...

ACOUSTIC QUARTET - INTÉGRALE ROMANE VOL. 7
ACOUSTIC QUARTET - INTÉGRALE ROMANE VOL. 7
Romane est une figure de proue parmi ceux qui, à la charnière des années 2000, ont...

ABDULLAH IBRAHIM
ABDULLAH IBRAHIM
Quel meilleur exemple pourrait-on avoir de l'art d'Abdullah Ibrahim que cette 'Autobiography' que le pianiste considérait...

A GEORGES BRASSENS VOL 2
A GEORGES BRASSENS VOL 2
L'interprétation magistrale du répertoire de Georges Brassens par Rodolphe Raffalli l'a consacré dès...

Logo Radio France  Logo INA
 
Logo RFI
Logo PUF 
 
logo-facebook.gif

Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
bandeau bourgueil.gif
Bourgueil 2018.jpg
Titre_integrale_onfray.gif
Net Cosmos + Decadence.jpg
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
pub_net_cat_202122.jpg
Titre_Galerie.gif
visuel_galerie_fa_nouvelle_collection_2021.jpg
Titre Noel 2018.jpg
NET Proust.jpg
Titre Figure de l'histoire.gif
Pub Net Figures Histoire.jpg
Inédits
pub_net_live_in_paris_6v_hodges.jpg
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études


Titre_Histoire.gif
Collection Histoire de France
Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif