Fremeaux.com
EcoS de Sefarad
Œuvres pour guitare et violoncelle du répertoire judéo-espagnol
Viviane Lévy
Frédéric Ben Attar








Jorge Lidermann (1957-2008)
Aires de Sefarad
1- Adios querida
2- Alci mis ajos al cielo
3- Cinco años ya va a hazer
4- Morena me Ilaman
5- Mi padre era de Francia
6- La soledad de la nochada
7- Por la puerta yo pasi
8- Cascavela del amor
9- Yendome para Marsilia
10- Mi suegra
11- La vida do por el raqui

Joaquin Rodrigo (1901-1999)
Guitare seule
12- Ecos de Sefarad

Joaquin Rodrigo -
Victoria Kamhi (1905-1997)
13- De Ronda
14- Adela

Isaac Albéniz (1860-1909)
15-Tango
16-Córdoba

Enrique Granados (1867-1916)
17- Andaluza
18- Oriental

Federico Garcia Lorca (1898-1936)
26- Anda, Jaleo
27- La Tarara
28- Los cuatro muleros
29- Las tres hojas
30- Sevillanas del siglo XVIII
31- El Café de Chinitas
32- Nana de Sevilla
33- Las morillas de Jaén
34- Zorongo gitano

Manuel de Falla (1876-1946)
19- El paño moruno
20- Seguidilla murciana
21- Asturiana
22- Jota
23- Nana
24- Canción
25- Polo

Viviane Lévy : violoncelle
Frédéric Ben Attar : guitare
Agnès Abiton : directrice artistique
Grégory Goldstein : prise et son
www.flashproductions.net
Tableau : Amarilys Ben Attar

Droits : Frémeaux & Associés
www.fremeaux.com

Remerciements à Gérard Abiton et Pascale François pour leur soutien et leurs conseils. Merci aussi à Mireille Lévy et Richard Haydon pour leur aide à la traduction en anglais. Un grand merci à Jacqueline Quesada qui a traduit le texte en espagnol et qui nous a fait vivre par son histoire et ses émotions une Espagne authentique, loin des clichés habituels.


ECOS DE SEFARAD
Jorge Liderman (1957-2008) est né en Argentine d’une famille d’origine européenne. Sa musique est inspirée à la fois par Bartok et Stravinsky, puis par Ligeti et Reich. Compositeur reconnu aux États-Unis, son catalogue comporte aussi bien de l’opéra, de la musique d’orchestre ou de chambre que des pièces pour instrument solo. Après des études de composition à la Rubin Academy of Music de Jérusalem, ce guitariste d’origine devient professeur de composition à Berkeley.

Il arrange 46 chansons issues de l’anthologie des chants judéo-espagnols d’Isaac Lévy pour le duo 46 (Violon et Guitare).  

À la première qui eut lieu en Turquie, une partie du public venaient de pays comme l’Irak, la Turquie ou l’Iran. Ce qui est remarquable, c’est que ces personnes ont reconnu ces chants comme les leurs, faisant partie de leur patrimoine musical.

Il est donc fascinant d’apprendre que ce répertoire a voyagé à travers tout le bassin méditerranéen et est ainsi devenu un répertoire mondial.

Les chansons interprétées dans cet album se prêtent particulièrement au changement de tessiture pour violoncelle et guitare, avec les modifications qui permettent à la voix du violoncelle d’exprimer toute sa générosité et son lyrisme.

Les quatre célèbres compositeurs espagnols Joaquin Rodrigo, Isaac Albeniz, Manuel de Falla et Enrique Granados sont instigateurs du renouveau de la musique nationale espagnole. Ils ont, tous les quatre, trouvé leurs sources dans l’histoire de la musique de leur pays et dans les différentes cultures qui ont œuvré à la construction de leur patrimoine culturel.

Dans l’introduction de son recueil pour guitare solo, Joaquin Rodrigo (1901-1999) déclare que ses principales périodes d’inspiration pour sa musique sont la Renaissance et la période du XVIIIe siècle, celle des clavecinistes. Il précise avoir créé son propre style musical en s’inspirant d’abord de Gaspard Sanz, puis de Scarlatti et enfin de Soler pour écrire ses compositions, dont la plus célèbre : le concerto d’Aranjuez pour guitare et orchestre, œuvre la plus jouée au monde après le Boléro de Maurice Ravel.

Luis Milan, compositeur et philosophe majeur de l’Espagne, était un marrane (juif converti au christianisme). Il a été le fondateur de la musique instrumentale espagnole. Sa musique, décrite dans le « Maestro », son livre de musique (1536), est écrite ainsi : chant polyphonique à carrure fixe entrecoupé de gammes rapides et virtuoses, procédé utilisé plus tard dans le flamenco et dans la musique de Rodrigo.

En 1987, Joaquin Rodrigo compose sa dernière œuvre. Il s’agit de : « Ecos de Sefarad » pour guitare solo. Cette œuvre est inspirée d’un chant Séfarade du XIVe siècle : La Rosa Enflorece.

Cette dernière œuvre ferme la boucle, la première de ses œuvres pour guitare étant « la sarabande lointaine », en hommage à Luis Milan.

La musique séfarade avait déjà inspiré Joaquin Rodrigo lorsqu’il composa 4 mélodies espagnoles pour chant et piano.

D’une manière étonnante, c’est en Turquie que l’on trouve la grande tradition musicale séfarade (qui signifie espagnol en hébreu). En 1492, après l’expulsion des juifs et des arabes d’Espagne, le patrimoine musical émigre à Istanbul.

Le mariage de Rodrigo avec la pianiste et chanteuse Victoria Kamhi, née à Istanbul, lui fait découvrir cette musique et une collaboration étroite préside à l’écriture d’œuvres mêlant musique séfarade et textes chrétiens dans les Villancicos ou les chansons espagnoles.

À l’édition de ces œuvres, les pièces portent les signatures conjointes de Rodrigo et de Kamhi.

Federico Garcia Lorca (1898-1936) fit d’abord des études de droit et de musique avant de se tourner vers la littérature pour devenir le très grand poète et dramaturge de son temps.

De son enfance andalouse, il garde le souvenir des chants entendus chantés et fredonnés autour de lui. Plus tard il les redécouvre pendant ses tournées théâtrales. Ses amis sont impressionnés par sa facilité à reproduire soit au piano soit à la guitare ces chansons populaires parfois oubliées.

Car Federico Garcia Lorca n’a jamais oublié sa passion pour la musique. Dans son poème «Memento», il demande à être enterré avec sa guitare. Inspiré par les modèles du passé, harmonisant des textes racontant des histoires anciennes, Federico Garcia Lorca recherche le chant exprimant l’authenticité de l’Espagne.

Ce même désir guide son ami Manuel de Falla (1876-1946) dans ses sept chansons populaires espagnoles : la recherche d’authenticité, de profondeur de l’âme des liens avec une certaine forme d’austérité.

Les pièces d’Enrique Granados (1867-1916) et d’Isaac Albéniz (1860-1909), écrites pour le piano, sont représentatives du même climat.

Dans « l’Oriental », des mélismes encadrent ce qui semble être la déploration de l’Emir Boabdil pour la perte de Grenade. La mère de Boabdil lui aurait dit : « tu pleures comme une femme ce que tu n’as pas pu défendre comme un homme ».

Le nocturne « Cordoba » décrit le passage d’une nuit tranquille cédant à l’apparition soudaine du soleil qui inonde de clarté et de vie trépidante pour se terminer dans le calme de la tombée du jour.

Toutes ces compositions sont très éloignées des Zarzuelas qui expriment l’Espagne d’une façon totalement différente.

Le chant et la guitare s’adressent directement à l’âme espagnole en combinant les influences de la musique séfarade, des anciennes traditions et du flamenco. Le violoncelle, proche de la voix humaine se substitue à la partie chantée, sans autre arrangement que la recherche de la tessiture idéale.
 
« La guitare est la voix de l’Espagne dans toutes les parties du monde »
Joaquin Rodrigo


Viviane Lévy s’épanouit aussi bien à l’orchestre qu’en soliste. Imaginative et curieuse, elle participe à des manifestations originales mêlant la dans (avec Nathalie Rique, danseuse étoile de l’Opéra de Paris), avec l’ordinateur et l’improvisation (avec Jean Poinsignon), sonates violoncelle et piano avec le pianiste canadien Daniel Cholette. Elle crée la sonate d’Albéric Magnard aux rencontres d’Arc-et-Senans.

Bénéficiant de l’héritage de ses prestigieux maîtres (Reine Flachot, Roger Albin et Thomas Demenga, Christophe Coin) elle assure la continuité de leur enseignement passionné en transmettant son amour de la musique par la direction de l’école municipale de musique de Ludres, où elle enseigne aussi le violoncelle.

Frédéric Ben Attar joue avec le même talent le théorbe, le luth et les guitares (baroque, romantique et moderne).

Lors du Congrès International des guitares de Paris de 1982, il joue sur la guitare Grobert, nouvellement restaurée, ayant appartenu à Paganini puis Berlioz.

Salué par la critique, le 1er enregistrement mondial des études de Napoléon Coste qu’il réalise en 1996 crée l’évènement sur les chaînes de Radio France. Ce CD est devenu une référence dans le monde musical.

Il est invité à la Nuit de la Guitare à l’Olympia et dans de nombreux festivals.
Frédéric Ben Attar s’est formé auprès des plus grands maîtres de la guitare (Alberto Ponce), du luth (Hopkinson Smith) et de la musique ancienne (Antoine Geoffroy Deschaumes).

Le Duo Lévy Ben Attar réalise son premier enregistrement en 1992, pour l’exposition Universelle de Séville, commande de la Région Lorraine.

C’est le point de départ d’une série d’enregistrements soit de créations contemporaines, soit d’œuvres redécouvertes soit de transcriptions.

Depuis plus de vingt ans, ce duo original explore le répertoire, toujours à la recherche de nouveautés et donne de nombreux concerts.
© FRÉMEAUX & ASSOCIÉS


ECOS DE SEFARAD
La música sefardita, al principio, fue un conjuto de canciones profanas que trataban de la vida cotidiana : canciones de amor, de viaje, de embriaguez, de contemplación de la naturaleza.

La música suele ser modal (el modo andaluz) con melodías entrelazadas y ritmos que alternan binario y ternario y melopeas repetitivas y obsesivas que suenan a flamenco.

Jorge Linderman nació en Argentina en una familia de origen europea. Le inspiraron Bartok y Stravinsky y luego también Ligeti y Reich.

Compositor conocido en los EE.UU. su catalogo incluye óperas, música de orquesta, música de cámara tan como obras para instrumentos solos. Ha estudiado carrera de composición musical en la Rubin Academy of music de Jerusalem. Luego se convirtió en profesor en la Universidad de Berkeley. Arreglo a 46 canciones de la antología de los cantos judío-españoles de Isaac Levy escritos para el dúo 46 (violín y guitarra). La primera tuvó lugar en Turquía delante de un publico que venia de Irak, Turquía, Irán. No deja de ser curioso que esas personas reconocieron esos cantos como suyos, formando parte de su herencia musical. Eso significa, sin dudo alguno, que este repertorio ha viajado por toda la cuenca mediterránea y se convirtió en un repertorio mundial. Las canciones de este disco fueron elegidas en parte porque ha sido posible hacer arreglos de tesitura para el violoncelo y la guitarra.

Los cuatro famosos compositores españoles Joaquín Rodrigo, Isaac Albeniz, Manuel de Falla y Enrique Granados han sido la origen de la renovación de la música española encontrando sus fuentes en la historia musical hispánica y en las corrientes diversas que componen a su patrimonio cultural.

En la introducción de su recopilación de piezas para guitarra sola, Joaquín Rodrigo (1901-1999) declara que los periodos que más inspiraron a su música fueron la del Renacimiento y el siglo XVIII época del clavicordio. Añade que su estilo musical se inspira, en primer lugar, de Gaspard Sanz, luego de Scarlatti y, por fín, de Soler para escribir sus composiciones. Se conoce al trabajo más conocido : El concierto de Aranjuez para guitarra y orquesta que sigue la obra más interpretada en el mundo detrás del Bolero de Ravel.

Luís Milán, compositor y filósofo español era un “marrano” (judío convertido). Fue el iniciador de la música instrumental española. Su música, que describe él mismo en su libro de música “El maestro”  (1536) es : canto polifónico con estructura fija intercalado con notas rápidas. Esto se encontrara también luego en el flamenco y en la música de Rodrigo.

En el año 1987 Joaquín Rodrigo compusó su ultima obra : “Ecos de Sefarad” para guitarra sola. La fuente de su inspiración se encuentra en un canto sefardita del siglo XVI llamado “La Rosa enflorece”. Con esta obra se riza el rizo ya que su primera obra, para guitarra sola también, era “Zarabanda lejana” homenaje a Luís Milán. Ya se había inspirado de la música sefardita cuando había compuesto cuatro melodías españolas para canto y piano.

No deja de ser curioso que la grán tradición musical sefardita se encuentra en Turquía. En 1492 después de la expulsión de los judíos y, luego, de los musulmanes de España, el patrimonio musical se traslada en Estambul. Cuando Rodrigo se casa con la pianista y cantante Victoria Kamhi que nació allí, descubre esta música y empiezan una colaboración estrecha que inicia la composición de obras que van a mezclar música sefardita y textos cristianos dentro de Villancicos o de canciones españolas. Las firman juntos: Rodrigo y Kamhi.

Federico Garcia Lorca (1898-1936) estudió letras, filosofía, derecho y música en Granada y Madrid antes de convertirse en uno de los más importantes poetas y dramaturgos de su época. Los recuerdos de las canciones populares de su infancia en Andalucía fueron fuente de su obra. Nunca olvido su pasión por la música. Muy a menudo se asombraron sus amigos al oírle tocarlas en el piano o la guitarra. En “Memento” pide reposar al lado de su guitarra. Buscaba el canto que más podía expresar a una España auténtica inspirándose de antiguas historias.

Este mismo deseo lo tenia su amigo Manuel de Falla (1876-1946) con sus siete canciones populares españolas.

Las piezas de Granados (1867- 1916) y de Albeniz (1860-1909) escritas para el piano son representativas de la misma preocupación. En “El oriental” melismas sosténen lo que se parece al llanto de Boabdil contemplando a Granada que acababa de perder. Su madre le hubiera dicho : “No llores como una mujer lo que no supiste defender como un hombre !”.

El nocturno “Córdoba” describe una noche tranquila, el amanecer que sigue con un sol que va estallando de luz y de vida y un atardecer de calma y paz.

Todas estas obras se encuentran muy alejadas de las zarzuelas. Aquí el canto y la guitarra mezclan influencias sefarditas y tradiciones antiguas del flamenco para hablar al alma española. El violoncelo se sustituye a la voz humana sin más arreglos que buscar la tesitura que suena mejor.

“La guitarra es la voz de España por todas partes del mundo.” Joaquín Rodrigo


Viviane Levy florece en la orquesta pero también como solista. Forma parte de creaciones originales que mezclan el baíle (con Nathalie Rique, bailadora del Opera de Paris), la informática y la improvisación (con Jean Poinsignon) con creatividad y curiosidad. Tocó sonatas para violoncelo y piano con el pianista canadiense Daniel Cholette. Ha creado la sonata de Alberic Magnard durante los encuentros de Arc-et-Senan. Sigue transmitiendo la herencia de sus maestros (Reine Flachot, Roger Albin y Thomas Demenga) y el amor por la música siendo directora de la Escuela municipal de música de Ludres donde enseña el violoncelo.

Frédéric Ben Attar toca el tiorba, laúd y guitarras (barroca, romántica y moderna) con el mismo talento. Durante el Congreso Internacional de Paris que se celebró en 1982, ha tocado con la guitarra Grobert que había sido restaurada y que había pertenecido a paganini y Berlioz. La primera grabación mundial de los estudios para guitarra de Napoleón Coste que realizó en 1996 es una referencia en el mundo musical. Fue invitado a la Noche de la guitarra en el Olympia de Paris así como en numerosos festivales. Frédéric Ben Attar estudió con los más famosos maestros de su época : la guitarra con Alberto Ponce, el laúd con Hopkinson Smith y la música antigua con Antoine Geoffroy Deschaumes.

El duo Lévy-Ben Attar hizó su primera grabación para la exposición universal de Sevilla que se celebró en el año 1992. Esta grabación fue una petición de la Region Lorraine (provincia de Lorraine). Fue el primer paso de grabaciones con creaciones de obras contemporáneas, transcripciones o descubrimientos de obras olvidadas. Desde más de veinte años, esta pareja original sigue su búsqueda de novedades y da numerosos conciertos.
Traduction :  Jacqueline QUESADA
© FRÉMEAUX & ASSOCIÉS


ECOS DE SEFARAD
What can we say about Sephardic (Spanish) music of the late 15th century?

In its original form, this music consisted of secular songs about people’s everyday lives: songs of love, travel, drinking, and the contemplation of nature.

The music is often modal (in the Andalusian mode), with intertwining melodies that alternate ternary and binary rhythms, and repetitive and haunting tunes, like the flamenco.

Jorge Liderman (1957-2008) was born in Argentina to a European immigrant family. He found early inspiration in the works of Bartok and Stravinsky, then later Ligeti and Reich. A well-known composer in the United States, his catalogue contains opera, orchestral and chamber music, as well as works for solo instruments. After studying composition at the Rubin Academy of Music in Jerusalem, Jorge Liderman, originally a guitarist, became Professor of Composition at Berkeley University. 

In 2004, Liderman arranged 46 songs, selected from Isaac Levy’s Judeo-Spanish anthology, for the Duo46 (violin and guitar). At the world premiere in Turkey, the audience included many people from neighbouring counties such as Iran and Iraq. Remarkably all these people were able to identify this music as part of their own cultural heritage. It is fascinating to learn that this repertoire has travelled throughout the Mediterranean region to become true world music. The songs played in this album lend themselves particularly well to the change of pitch for cello and guitar, with modifications that fully allow the voice of the cello to express its generosity and lyricism.

The four famous Spanish composers Joaquin Rodrigo, Isaac Albeniz, Manuel de Falla and Enrique Granados were instigators of the revival of their national music. The four of them found their sources in their country’s musical heritage and the different cultures that contributed to it.

In the introduction of his book for solo guitar, Joaquin Rodrigo (1901-1999) says that his favourite periods are the Renaissance and the 18th century. He states that he found his inspiration first in Gaspard Sanz’s music, then in Scarlatti’s and Soler’s to create his own musical style, which he used in his “Concerto d’Aranjuez” for guitar and orchestra, the most played piece in the world after Ravel’s Bolero.

Luis Milan, Spanish composer and philosopher, was a Marranos (converted Jew). He was the founder of Spanish instrumental music. His book “The Maestro” (1536) explains the principles of his music: polyphonic melodies with phrases of fixed length are interspersed with rapid virtuosic scales, a structure utilised later in flamenco and in Rodrigo’s music.
Joaquin Rodrigo wrote his last work in 1987: “Ecos de Sefarad” for solo guitar. This piece of work finds its inspiration in the 14th century’s Sephardic song called La Rosa Enflorece. This last work closes the loop, as his first piece for solo guitar, “Sarabanda Lejana”, payed homage to the composer Luis Milan. Sephardic music had already inspired Joaquin Rodrigo when he wrote four Spanish melodies for voice and piano.

It is perhaps surprising that the finest Sephardic (which means “Spanish” in Hebrew) musical tradition should be found in Turkey. In 1492, after the deportation of Jews and Arabs from Spain, the musical heritage migrated to Istanbul. Through his marriage to the Turkish pianist and singer Victoria Kamhi, born in Istanbul, Joaquin Rodrigo discovered this music and they worked closely together to compose works mixing Sephardic music and Christian texts in the Villancicos and Spanish Songs. Joaquin Rodrigo and Victoria Kamhi co-signed these two pieces. 

Federico Garcia Lorca (1898-1936) first studied law and music before turning towards literature. He became one of the greatest poets and dramatists of his time.

From his Andalusian childhood, he retained the memory of the melodies sung and hummed around him. Later, he rediscovered them while touring with his theatre company. His friends were impressed by his ease at reproducing these forgotten popular songs on the guitar or the piano.

Indeed Federico Garcia Lorca never forgot his passion for music. In his poem “Memento”, he asks to be buried with his guitar. Inspired by models of the past, setting ancient texts to music, Federico Garcia Lorca sought to express Spanish authenticity into song.

The same desire guided his friend Manuel de Falla (1876-1946) when he composed his Seven Spanish Songs: a quest for authenticity, depth of feeling and links to a certain form of austerity.

Granados (1867-1916) and Albeniz’s (1860-1909) works for the piano are representative of the same circle of ideas.

In the “Oriental”, melismas surround what seems to be the Emir Baobdil’s lamentation for the loss of Granada. It is said that Baobdil’s mother told him: “You lament like a woman what you should have defended like a man”.

The nocturne “Cordoba” describes how the stillness of the night gives way to the sudden appearance of the sun flooding with light and busy life, before returning to the quiet of the end of the day.

All those works are far removed from the “Zarzuelas”, which express the Spanish spirit in a radically different way.

The combination of guitar and voice speaks directly to the Spanish soul, merging the influences of Sephardic music, traditional song and flamenco. Here the cello, so close to the human voice, takes the vocal line with no arrangement needed apart from a change of pitch to accommodate the range of the instrument.

“The guitar is the voice of Spain in all parts of the world.” Joaquin Rodrigo
Traduction: Viviane Lévy
© FRÉMEAUX & ASSOCIÉS


Quelle est donc cette musique séfarade (espagnole) de la fin du XVe siècle ? Au départ, ce sont des chansons profanes racontant la vie des gens de tous les jours : chansons d’amour, de voyage, d’ivresse, de contemplation de la nature. La musique est volontiers modale (mode andalou) avec des mélodies entrecroisées et des rythmiques alternant ternaire et binaire et des mélopées répétitives et obsédantes, à l’image du flamenco.
Agnès Abiton

What can we say about Sephardic (Spanish) music of the late 15th century? In its original form, this music consisted of secular songs about people’s everyday lives: songs of love, travel, drinking, and the contemplation of nature. The music is often modal (in the Andalusian mode), with intertwining melodies that alternate ternary and binary rhythms, and repetitive and haunting tunes, like the flamenco.

La música sefardita, al principio, fue une conjuto de canciones profanas que trataban de la vida cotidiana : canciones de amor, de viaje, de embriaguez, de contemplación de la naturaleza. La música suele ser modal (el modo andaluz) con melodías entrelazadas y ritmos que alternan binario y ternario y melopeas repetitivas y obsesivas que suenan a flamenco.
CD Ecos de Sefarad, Œuvres pour guitare et violoncelle de répertoire judéo-espagnol, Viviane Lévy et Frédéric Ben Attard © Frémeaux & Associés 2014.

Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc) ou chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 01 43 74 90 24.
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit

Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

XAVIER CAUHEPE
XAVIER CAUHEPE
Cette production, réalisée en 1994 par De Plein Vent devait rapidement s’affirmer comme le principal...

TRIO BACCHUS
TRIO BACCHUS
La musique de chambre pour violon alto, flûte et guitare a disparu complètement des catalogues des éditeurs...

TARTINI - BACH - MOZART - KREISLER - GERSHWIN
TARTINI - BACH - MOZART - KREISLER - GERSHWIN
Composer un programme harmonieux et équilibré pour le public autant que pour les interprètes...

SMETANA - DVORAK - SUK - JANACEK
SMETANA - DVORAK - SUK - JANACEK
Agés à peine d’une trentaine d’années, ces deux musiciens surprennent déjà par leur...

SCHUMANN - BRAHMS
SCHUMANN - BRAHMS
Le choix de ces trois œuvres témoigne de la volonté et de l’interprète et de...

RENAISSANCE - MUSIQUE ET CHANTS
RENAISSANCE - MUSIQUE ET CHANTS
L’ensemble Jehan de Channey remet à la disposition du public la musique du Moyen Age et de la Renaissance dans son...

PAQUITO D'RIVERA
PAQUITO D'RIVERA
Deux Mondes, L'Europe et l'Amérique. Et aussi celui de la tradition orale. Un paysage qui embrasse des oeuvres automnales...

OEUVRES POUR GUITARE - PARIS XIX XXe
OEUVRES POUR GUITARE - PARIS XIX XXe
Intelligent regroupement d’œuvres de grands compositeurs qui trouvèrent un jour Paris sur leur...

NAPOLEON COSTE - GUITARE ROMANTIQUE
NAPOLEON COSTE - GUITARE ROMANTIQUE
L’histoire de la guitare a connu un engouement extraordinaire pendant l’époque napoléonienne, il...

MOZART par Nadine Palmier et Joel Rigal
MOZART par Nadine Palmier et Joel Rigal
L’œuvre pour pianoforte de Mozart fait partie de ce que l’on tend à considérer comme faisant...

MOZART CONCERTOS POUR FLUTE
MOZART CONCERTOS POUR FLUTE
L’originalité de cet enregistrement est de nous proposer, à la suite des célébrissimes Quatuors...

MOYEN-AGE - TROUVERES & TROUBADOURS DU XIIIe
MOYEN-AGE - TROUVERES & TROUBADOURS DU XIIIe
Plongée au cœur du mystère de la pensée et de l’harmonie brute du Moyen Age. Temps de toutes les...

MICHAEL ZUBER
MICHAEL ZUBER
Ce coffret comprend les cinq concertos pour violon composés par Mozart, interprétés volontairement sur un...

HOFFMEISTER - STAMITZ - HOFFMANN
HOFFMEISTER - STAMITZ - HOFFMANN
Une véritable découverte artistique… A. Daboncourt a démontré qu’il possédait une...

GHEORGHE ZAMFIR’S REPERTOIRE FOR PIANO & PANPIPE DUO
GHEORGHE ZAMFIR’S REPERTOIRE FOR PIANO & PANPIPE DUO
Gheorghe Zamfir est le grand flûtiste international. Virtuose du nai, la flûte de pan roumaine,...

GERSHWIN
GERSHWIN
Si Gershwin, dans la dernière moitié du XXe siècle fut considéré comme un compositeur de...

FERNANDO SOR 1778 - 1839
FERNANDO SOR 1778 - 1839
Les guitaristes semblent jeter leur dévolu sur l’œuvre de Fernando Sor, le plus important des maîtres...

FERNANDO SOR - INTEGRALE DES FANTAISIES POUR GUITARE 1778 - 1839
FERNANDO SOR - INTEGRALE DES FANTAISIES POUR GUITARE 1778 - 1839
Après l’édition de l'intégrale des études de Fernando Sor interprétées par Alain...

ETUDES DE TROMPETTES DU XX eme SIECLE
ETUDES DE TROMPETTES DU XX eme SIECLE
Guy Touvron n’a pas choisi la facilité. Toutes ces pages trouvent ici une fraîcheur, un ton nouveau :...

ENSEMBLE JEHAN DE CHANEY
ENSEMBLE JEHAN DE CHANEY
Noël en Provence nous fait découvrir la richesse du patrimoine provençal. Composé et écrit aux...

ENSEMBLE DE TROMPETTES DE LYON
ENSEMBLE DE TROMPETTES DE LYON
Si vous deviez, dans toute votre vie, ne rencontrer qu’une fois cet instrument familier et légendaire...

ECOS DE SEFARAD, OEUVRES POUR GUITARE ET VIOLONCELLE
ECOS DE SEFARAD, OEUVRES POUR GUITARE ET VIOLONCELLE
Quelle est donc cette musique séfarade (espagnole) de la fin du XVè siècle ?
Au...

DEVIENNE - POKORNY - GRETRY - GIANELLA
DEVIENNE - POKORNY - GRETRY - GIANELLA
Le choix de concertos pour flûte proposé ici par Alain Daboncourt nous permet de voyager à travers...

DARIUS MILHAUD
DARIUS MILHAUD
Les 6 petites symphonies écrites entre 1917 et 1923, sont des croquis brillant par la liberté guillerette du...

CONCERTO D' ARANJUEZ de Joaquim Rodrigo
CONCERTO D' ARANJUEZ de Joaquim Rodrigo
“Concerto d’Aranjuez” et “Rhapsodie de mai” (jouée pour la 1re fois à Sofia) sont les...

BOCCHERINI - MOZART - SCHUBERT
BOCCHERINI - MOZART - SCHUBERT
Certaines couleurs injectées dans le discours sont fort jolies (l’allegro par exemple). Le KV 136 de Mozart a...

BACH - SCARLATTI
BACH - SCARLATTI
La cantate 51 de J.S. Bach et l’œuvre de Scarlatti “Sur les rives du Tibre” ont...

BACH - RODRIGO - BROUWER - DEL MEDICO
BACH - RODRIGO - BROUWER - DEL MEDICO
Un guitariste qui clarifie à la perfection le contrepoint et favorise les harmonies en nous menant aux frontières de...

Logo Radio France  Logo INA
 
Logo RFI
Logo PUF 
 
logo-facebook.gif

Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
Pub Net Cat 2018-2019.jpg
Titre_Galerie.gif
NET - Expo Chica - Galerie F&A.jpg
Titre Noel 2018.jpg
NET Proust.jpg
Titre Soul.gif
NET Soul.jpg
Titre Figure de l'histoire.gif
Pub Net Figures Histoire.jpg
Luc Ferry
Collection Luc Ferry
Inédits
Pub Net Live in Paris 6V Stan Getz.jpg
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études

Titre_DVD.gif

Collection Histoire de France
Collection Histoire de France
Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif