Fremeaux.com
 
PIERRE LOUISS
Réf. : FA042

PIERRE LOUISS

CREOLE SWING 1965 - 1975

PIERRE LOUISS
Label : FREMEAUX & ASSOCIES
Nombre de CD : 1
Vous pouvez acheter ce produit :

- Chez votre libraire ou maison de la presse (Frémeaux & Associés distribution)
- Chez votre disquaire ou à la Fnac (distribution : Socadisc)
- Sur lalibrairiesonore.com
- Sur librairie-audio.com Pré écoute de certains produits!
- Par téléphone au 01.43.74.90.24
Distinctions :
SÉLECTIONNÉ PAR LE MONDE / SÉLECTION LIBÉRATION / LE FIGARO / CHOC JAZZMAN
La passion du jazz, une créativité bouillonnante, le piment de ses origines antillaises... Il a tout transmis à son fils Eddy Louiss. 
Jean Pierre Meunier & Patrick Frémeaux

Entre jazz, biguine et chanson française (bien souvent il est l’auteur des textes, charmants, comme Vieux neg’ Paris ou Pas tant de grimaces), avec une bonne dose d’humour, ses enregistrements constituent un rhum de grande lignée qui n’a rien perdu avec l’âge, au contraire. Très vite, on sait que cette voix originale au petit voile enrhumé va être écoutée et réécoutée, sirotée.
Hélène Hazéra - Libération

De la musique antillaise, on oublie, avec trop de sévérité, le “typique”, le “tropical”, toute cette musique de cabaret qui initia le métropolitain aux rythmiques antillaises. Si l’on manque peut-être encore un peu de recul pour oser réévaluer La Compagnie Créole ou David Martial, on se penchera avec tendresse et gourmandise sur l’œuvre de Pierre Louiss. Le père de l’organiste Eddy Louiss, “chabin” martiniquais et cadre aux impôts, fut un guitariste, trompettiste, chanteur et compositeur de première importance. Ces dix-huit titres enregistrés entre 1965 et 1975 ont un goût naïf et joyeux, avec cette retenue très propre-sur-soi dans le chaloupement qui caractérise cette génération de musiciens antillais, aussi soucieux de respectabilité sociale que de fidélité à leurs racines.
Bertrand Dicale - Le Figaro

Droits audio : Frémeaux & Associés en accord avec Mme Pierre Louiss et Mr Pierre Louise. (Collection biguine antilles patrimoine créole).

Les ouvrages sonores de Frémeaux & Associés sont produits par les meilleurs spécialistes, bénéficient d’une restauration analogique et numérique reconnue dans le monde entier, font l’objet d’un livret explicatif en langue française et d’un certificat de garantie. La marque Frémeaux & Associés a obtenu plus de 800 distinctions pour son travail muséographique de sauvegarde et de diffusion du patrimoine sonore.
This album, issued by the world-famous publishers, Frémeaux & Associés, has been restored using the latest technological methods. An explanatory booklet of liner notes in English and a guarantee are included.
Liste des articles de presse consacrés à ce CD :
- "Pierre Louiss 1965-75" par Libération
“Le père du jazzman Eddy Louiss méritait bien cette réédition. Né en 1908 à la Martinique (où il mourut en 1986), Pierre Louiss a mené, chez lui comme à Paris, une carrière de jazzman créole des plus honorables. Ce Créole swing pioche dans les disques à compte d’auteur qu’il publiait à son retour de la métropole dans les années 60. Entre jazz, biguine et chanson française (bien souvent il est l’auteur des textes, charmants, comme Vieux neg’ Paris ou Pas tant de grimaces), avec une bonne dose d’humour, ses enregistrements constituent un rhum de grande lignée qui n’a rien perdu avec l’âge, au contraire. Très vite, on sait que cette voix originale au petit voile enrhumé va être écoutée et réécoutée, sirotée.” Hélène HAZÉRA, LIBÉRATION
- « Mêler les mélodies » par Le Monde
Guitariste de bal et trompette de casinos, prince du « Café de la Plage » à Biarritz en 1955, Antillais, cultivé (bachelier en 1926, c’est un signe qui ne trompe pas), petit fonctionnaire « ayant mal tourné » - selon ses propres mots – dans la musique, père d’Eddy Louiss, qui chantait avec lui à l’âge de huit ans au dancing d’Arcachon, Pierre Louiss fut, de son vivant, aimé des publics et de ses compatriotes plus qu’un autre. Il fut aimablement méprisé par les producteurs et les bien-pensants, vaguement moqué, passé à l’as, aux profits et pertes des colonies. « Aimablement méprisé » ne convient pas. On le trouvait ringard. Le mot n’existait pas encore. On ne savait pas l’entendre. C’est que Colomb n’avait pas encore découvert les « musiques du monde ». Pierre Louiss écrit des chansons délicieuses. Il est très fin harmonisateur. Sa voix enrouée à un charme de dentelle. Ce disque est gorgé de générosité, de swing, d’amour des gens et de la musique. Son auteur fut un des premiers à entendre les maîtres du jazz et à les faire aimer avec son accent à lui. Il sait mêler les mélodies, les petits récitatifs, les choses de rien. C’est un poète et un chroniqueur. Emilien Antile est au saxophone alto, Lucien Popote au ténor, Gaby Malahel à la batterie et Eddy à l’orgue, au piano ou au vibraphone.
Pierre LOUISS – LE MONDE
- « J’adorais taper sur quelque chose » par Eddy Louiss
Nous avions enregistré sur le toit de la maison, à Tartane, et aussi dans un petit studio du dixième arrondissement…Mon père était tout le temps en train de travailler. Je me souviens du premier magnétophone – à fil ! – qu’on a eu. Mon père jouait de la trompette et de la guitare : le simple fait de chanter une fois en faisant l’accompagnement à la guitare, c’était nouveau. Comme il écrivait des chansons, il a voulu les enregistrer. Il m’a demandé si je voulais le faire mais il avait son propre orchestre…C’est avec son orchestre de danse que j’ai débuté, vers quinze seize ans. Tout le monde était censé jouer de plusieurs instruments. Il y avait un pianiste, un bassiste, un batteur, un trompettiste – mon père – et deux saxes, dont l’un, un guadeloupéen qui se mettait à la batterie quand on jouait des biguines, jouait aussi de la clarinette tandis que l’alto, un Espagnol, jouait du bandonéon pour les tangos. Le bassiste chantait, mon père jouait de la guitare, etc. – tout le monde était censé chanter. Moi, j’ai fait du piano, puis vibraphone. Comme tout les mômes, j’adorais taper sur quelque chose. L’après-midi, dans le club fermé, je jouais tout seul. Le microsillon n’existait pas encore, il n’y avait pas de discothèque…Je me souviens des stations de vacances – Arcachon, Trouville, Casablanca… - où mon père séjournait. J’allais à l’école comme les gens du voyage, mais je restais un peu plus longtemps qu’eux, parfois six mois dans une ville. Tout était moins rapide. Les orchestres « s’installaient » pour la saison…J’entends encore mon père parler d’endroits chics et « convoités » : l’Éléphant Blanc, Le Doyen… Vers dix-huit, dix-neuf ans, j’ai commencé à écouter une autre musique. Mon père écoutait surtout du « middle jazz », Jimmie Lunceford, Count Basie…J’aimais ça, mais Miles Davis, John Coltrane et les autres arrivaient. C’est là que s’est forgé mon goût personnel. Nous nous sommes séparés musicalement – maintenant j’aurais tendance à revenir vers cette musique, à mieux voir pourquoi il l’aimait. Á l’époque, c’était « vieux » pour moi. Et puis vient un moment de la vie où le temps se mord la queue, et on comprend mieux…Nous nous étions séparés « tout doucement, sans faire de bruit… ». C’est lui qui a quitté, pas moi ! Il avait quitté la Martinique à vingt ans. Arrivé à Paris en 1928, il n’est retourné en Martinique que dans les années soixante. Dès lors, sa seule idée a été de s’y installer à nouveau. Un jour, il a simplement dit : « Bon, j’y vais ».
Eddy LOUISS – JAZZ MAGAZINE
- «Notre papa à tous » par L’Affiche
Tout le monde sait qu’à la libération, la France connut une grande vogue de la musique antillaise. Quelle musique antillaise ? Et qui sont ces grandes familles de musiciens qui ont fait la gloire de la Martinique et de la Guadeloupe, encadré la musique africaine des indépendances (Honoré Coppet) ou inspiré de talentueux rejetons (Eddy Louiss, Kaly) ? Eh bien, voilà un de ces mystérieux inconnus. La musique est à l’image de la pochette : humour, émotion, charme ringard, le tout emballé swing et d’une grande finesse. Pierre Louiss a animé tout les bars et dancings de >Frnce et de Navarre, en passant par la fameuse Cannes à Sucre et le casino de Trouville, il est – vous l’aviez deviné – le père d’Eddy Louiss. Un peu notre papa à tous. Respect !
H. LEE – L’AFFICHE
- «La suavité cache parfois des réflexions plus profondes » par Jazz Magazine
On savait bien qu’eddy Louiss était fils d’un musicien emblématique de la Martinique, mais peu en fait avaient eu l’occasion d’entendre ce père, Pierre Louiss. Deux plages, enregistrées avec le tromboniste Al Lirvat avaient été incluses dans l’anthoplogie « Antilles Jazz » publiée chez EMI, le reste de sa production phonographique demeurait indisponible. Avec ce disque composé d’enregistrements réalisés en France ou par Pierre Louiss lui-même dans le petit studio qu’il s’était aménagé près de Schoelcher après son retour en Martinique, on peut enfin découvrir un artiste sensible, caustique, poète tendre et chef d’orchestre plein d’entrain. Pierre Louis appartenait à une génération de musiciens antillais pour qui la musique était indissociable du jazz. Celui-ci enrichissait les soubassements  rythmiques caraïbes, il donnait du souffle à la chanson française, de sorte que les genres importaient peu : les textes swingaient, les histoires étaient mélodieuses, les musiques incitaient à la danse. Guitariste, trompettiste, chanteur, auteur, compositeur, Pierre Louiss fut l’un des plus vivants animateurs de cette vague antillaise qui fit onduler la capitale et les casinos estivaux, alternant chansons, airs « typiques » (comme on disait alors) et morceaux de jazz. On retrouve à l’enregistrement cette dilection pour une variété ouverte, pour une façon de voir et de dire le monde hors de toute méchanceté et d’une voix dont la suavité cache parfois des réflexions plus profondes et sous laquelle le clavier d’Eddy vient presque toujours rappeler que le jazz fondateur en serait aussi le prolongement.
Denis-Constant MARTIN – JAZZ MAGAZINE
- «Un baladin esthète et idéaliste » par L’évènement du Jeudi
Sur la plage de Tartane, dans la commune de La Trinité, dans le nord-est de la Martinique, il était une fois un baladin esthète et idéaliste du nom de Pierre Louiss. Entièrement autodidacte, il se fera connaître en métropole au Potomak Club, rue de Lyon, et dans le fameux cabaret de Montparnasse La Canne à Sucre. Gala, casino, brasserie, dancing à touristes, il faut bien vivre, mais son tempo modeste et fervent, loin de toute compromission mercantile, réchauffe le cœur et traduit le cantique éternel du petit peuple. Un sens aigu de la dérision, sans trace d’acrimonie, nappe ces enregistrements, dont la plupart, totalement inédits, ont été retrouvés parmi les bandes magnétiques conservées par la famille.
P.D. – L’EVENEMENT DU JEUDI
- « Pierre Louiss 1965-1975 » par Blues in Britain
Singer, guitarist and occasional trumpeter Pierre Louiss was born on the French Carribean Island of Martinique in 1908, recorded before the Second World war and made the material on Creole Swing (Frémeaux FA042) between 1962 and 1976. The repertoire here includes Carribbean folk and popular material, plenty of jazz and of course the blues. There are a couple of straight blues numbers and strong rythm&blues influences on several others. Pierre died in 1986, but his son Eddy, who plays some fine organ on the set, continues his legacy. Norman DARWEN –BLUES IN BRITAIN
- « L’héritage sonore d’un créateur multicolore » Par Jazz Magazine - Jazz Man
« Vous le croyiez organiste… Eddy Louiss, c’est le Louis Laine de Paul Claudel dans l’Echange, le jeune métis « affamé d’horizon », le nageur insaisissable, pourtant fragile et convoité par le mercantilisme, menacé par le charme irrésistible des métropoles et les tentations autodestructrices de ses nuits folles. D’où la carrière en pointillé, la discographie fantasque, de ruptures en autoproductions, traversées de réflexes d’autodéfense. La discographie d’Eddy Louiss, c’est celle de cet « être musical total », habité par le chant intérieur de la plasticité du rythme jusque dans ses muscles les plus infimes. Vous le croyiez organiste, il est pianiste évidement, mais aussi vibraphoniste, percussionniste, chanteur, trompettiste… Et l’orgue, il le fait tantôt sonner comme un orchestre de balafons, tantôt souffler comme les cuivres d’un big band, tantôt chanter comme une mère qui berce son enfant. C’est l’instrument de l’homme-orchestre, et l’on comprend mieux la fascination qu’exerce sur lui l’univers de la synthèse sonore et de ses claviers à tout faire. La discographie d’Eddy, c’est tout ça, et l’on commencera par la voix. Celle de Pierre, le père, auteur-compositeur, chanteur, guitariste et trompettiste, dont l’orchestre est photographié  au Casino de Trouville en 1957, la trompette à la main avec Eddy à ses côtés. Jean-Pierre Meunier réédita son œuvre enregistrée entre 1965 et 1975. Et l’on surprend ici et là l’orgue, le piano ou le vibraphone qu’Eddy envoyait préenregistrés sur bandes à son père qui produisait déjà lui –même ses disques dans son studio de Martinique à Tartane (Pierre Louiss, «Creole Swing »). »
Par JAZZ MAGAZINE – JAZZ MAN (2010)
Liste des crédits sur ce CD :
Louiss Pierre, Gummoe John, Drejac J, Jones B
CDPisteTitreArtiste principalAuteurDuréeEnregistré en
11Bail gazLouiss PierreLouiss Pierre00:02:161935
12Quand je reviendraiLouiss PierreLouiss Pierre00:02:481976
13Tout pitiLouiss PierreLouiss Pierre00:02:421967
14Les generationsLouiss PierreLouiss Pierre00:03:311975
15Tu peux compter sur moiLouiss PierreLouiss Pierre00:02:561965
16La fille et le garconLouiss PierreLouiss Pierre00:06:291962
17Vieux neg parisLouiss PierreLouiss Pierre00:02:191979
18Pas tant de grimacesLouiss PierreLouiss Pierre00:02:281972
19La bateliereLouiss PierreLouiss Pierre00:02:171966
110When the saints go marchin inLouiss Pierre 00:03:541972
111La complainte des recalesLouiss PierreLouiss Pierre00:02:411972
112Boum boum (folklore)Louiss Pierre 00:02:391968
113Soudain une valleeLouiss PierreDrejac J00:03:401976
114Old peterLouiss PierreLouiss Pierre00:05:511976
115Strategie de l amourLouiss PierreLouiss Pierre00:03:101975
116Travail raidLouiss PierreLouiss Pierre00:02:531972
117Carnaval (folklore)Louiss Pierre 00:02:211968
118Fort de franceLouiss PierreLouiss Pierre00:02:531965

:

3-5d.gif


Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc), chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 0143749024
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit Pré écoute possible de certains produits!

Egalement disponible aux éditions Frémeaux & Associés :

HENRI SALVADOR - INTEGRALE - VOL 1
   
HENRI SALVADOR - INTEGRALE - VOL 1
J'aimerais ouvrir une école où on suspendrait le sérieux à un clou et où l'on glorifierait tout...
HENRI SALVADOR - INTEGRALE - VOL 1
HENRI SALVADOR - INTEGRALE - VOL 2
   
HENRI SALVADOR - INTEGRALE - VOL 2
“Peut-on classer les interprètes en genre? Cela s’est fait, beaucoup (...) De nos jours, les interprètes...
HENRI SALVADOR - INTEGRALE - VOL 2
ERNEST LEARDEE - RYTHMES DES ANTILLES 1951-1954
   
ERNEST LEARDEE - RYTHMES DES ANTILLES 1951-1954
« Ernest Léardée, avec son orchestre antillais, fut au début des années...
ERNEST LEARDEE - RYTHMES DES ANTILLES 1951-1954


Dernière mise à jour :: 17-10-2018 06:09
Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

WORLD MUSIC FROM ISRAEL
WORLD MUSIC FROM ISRAEL
A l’occasion du cinquantenaire de la création d’Israël, Deben Bhattacharya ravive le souvenir des...

TOUJOURS ORIGINE MANOUCHE
TOUJOURS ORIGINE MANOUCHE
Christophe Lartilleux, fondateur et animateur du groupe Latcho Drom s’est recentré sur sa...

TCHA LIMBERGER’S BUDAPEST GYPSY ORCHESTRA
TCHA LIMBERGER’S BUDAPEST GYPSY ORCHESTRA
Né en Belgique, issu d’une célèbre famille de musiciens manouches, Tcha Limberger...

SONGS FOR MOONLIGHT SWIM AND OTROS TIPOS DE OCUPACIONES - KARL ZÉRO
SONGS FOR MOONLIGHT SWIM AND OTROS TIPOS DE OCUPACIONES - KARL ZÉRO
Aux confins des musiques world (latin, mambo, Brésil) et jazz (orchestration en big band), d’une...

RAYNALD BURAGLIO - COMPLICIDAD
RAYNALD BURAGLIO - COMPLICIDAD
A l’image du pays qui l’a vu naître et en incarne l’essence, le tango est fruit de...

RAGHUNATH MANET
RAGHUNATH MANET
Frémeaux & Associés est l’éditeur des premiers enregistrements de Raghunath Manet, musicien...

PARFUM DES ILES
PARFUM DES ILES
Les plus belles biguines, valses et mazurkas créoles par la fine fleur des clarinettistes antillais de...

MUSIC ON THE GYPSY ROUTE VOL 1
MUSIC ON THE GYPSY ROUTE VOL 1
L’aboutissement de 40 ans de recherche de Deben Bhattacharya, sur l’origine des Tziganes et de leur...

MUSIC OF INDIA
MUSIC OF INDIA
Deben Bhattacharya, ethnomusicologue présente au travers de 2 CD et un livret de 56 pages illustré de 25 photos...

MUSIC OF CHINA
MUSIC OF CHINA
L'ethnomusicologue présente au travers de 2 CD et un livret de 48 pages illustré de 20 photos...

MEXIQUE : L’ART DISPARU DU VIOLON HUASTÈQUE 1969-1976
MEXIQUE : L’ART DISPARU DU VIOLON HUASTÈQUE 1969-1976
La musique mestiza (métisse) des campagnes mexicaines est d’une richesse qui étonne...

LE PATRIMOINE MUSICAL GAÉLIQUE ÉCOSSAIS 1899-1959
LE PATRIMOINE MUSICAL GAÉLIQUE ÉCOSSAIS 1899-1959
Remontant à plus de 2000 ans, le gaélique écossais est l’une des plus vieilles...

LATIN CROONERS
LATIN CROONERS
Le chanteur de charme latino suggère le regard ambivalent porté sur la femme avec des musiques belles à...

KYOTO
KYOTO
Capitale impériale pendant plus de mille ans (794-1869), Kyoto fut le plus substantiel terreau des...

KING OF ZYDECO - CLIFTON CHENIER
KING OF ZYDECO - CLIFTON CHENIER
Formidable chanteur et accordéoniste noir américain, Clifton Chenier a su forger un genre...

KATMANDOU 1969 - LA FÊTE DE LA PETITE DÉESSE VIVANTE
KATMANDOU 1969 - LA FÊTE DE LA PETITE DÉESSE VIVANTE
Musique et documents parlés
De ce voyage à Katmandou en 1969, François Jouffa...

JAZZ, CHARLESTON, BLACK BOTTOM, SWING: ANNEES 20-30
JAZZ, CHARLESTON, BLACK BOTTOM, SWING: ANNEES 20-30
Charleston, Black Bottom, Swing… La danse est inextricable des grandes années du Jazz de...

JAMAICA FOLK TRANCE POSSESSION
JAMAICA FOLK TRANCE POSSESSION
Roots of  Rastafari : La musique mystique qu'écoutait Bob Marley.

GERONIMO - BANDE ORIGINALE - TONY GATLIF
GERONIMO - BANDE ORIGINALE - TONY GATLIF
Le point de départ de mes films, c’est toujours la musique. Delphine Mantoulet et Valentin...

FELIX LECLERC
FELIX LECLERC
Vous avez entre les mains un corpus unique d’enregistrements inédits de celui qui a placé...

DÉDÉ SAINT-PRIX L’INTÉGRALE
DÉDÉ SAINT-PRIX L’INTÉGRALE
Chanteur, percussionniste, flûtiste, Dédé Saint-Prix est depuis 50 ans le grand chantre...

CHA-CHA-CHA 1953-1958
CHA-CHA-CHA 1953-1958
Le cha cha cha provient d’une altération des rythmes de mambo, dans une interprétation mezzo tempo qui...

CARNAVAL BRESILIEN - 1930-1956
CARNAVAL BRESILIEN - 1930-1956
Tout au long des cinquante premières années du vingtième siècle, la musique dédiée au...

CANCAN, QUADRILLES, GALOPS, POLKAS RAPIDES - 1951-1959
CANCAN, QUADRILLES, GALOPS, POLKAS RAPIDES - 1951-1959
Le cancan plonge ses racines dans le Paris populaire et artistique du XIXè siècle et symbolise...

CANADA FOLKSONGS 1951-1957
CANADA FOLKSONGS 1951-1957
Le Canada est un territoire politique qui n’a pas une culture identitaire le représentant, mais...

BUENOS AIRES 1904 - 1950
BUENOS AIRES 1904 - 1950
"Le Tango, l'une des plus fortes expressions populaires artistiques d'Amérique du sud, véritable World Music du...

BRESIL : LE CHANT DU NORDESTE
BRESIL : LE CHANT DU NORDESTE
Si la musique du Nordeste est aujourd’hui à la mode, c’est que de grandes figures du passé (João...

BOSSA NOVA - LA SAINTE TRINITÉ - 1958-1961
BOSSA NOVA - LA SAINTE TRINITÉ - 1958-1961
La Bossa Nova, qui connaît un engouement international à partir de 1962, a connu le début...

BIGUINE VOL 4
BIGUINE VOL 4

« Du Bal Nègre en 1930 à la Biguine Wabap en 1954 : les sons perdus et retrouvés...


ASTOR PIAZZOLLA Y SU ORCHESTRA TIPICA
ASTOR PIAZZOLLA Y SU ORCHESTRA TIPICA
En secouant la tradition, Astor Piazzolla a extrait du tango son essence profonde pour en faire de la grande musique. Jordi Pujol,...

Logo Radio France  Logo INA
 
Logo RFI
Logo PUF 
 
logo-facebook.gif

Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
Pub Net Cat 2018-2019.jpg
Titre Figure de l'histoire.gif
Pub Net Figures Histoire.jpg
Titre_Galerie.gif
Pub Net - Expo Philo Arts.jpg
Titre Essentiel.gif
Pub Net Proust 6V.jpg
Luc Ferry
Collection Luc Ferry
Inédits
Pub Net Live in Paris 6V Ellington.jpg
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études

Titre_DVD.gif

Collection Histoire de France
Collection Histoire de France
Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif