Fremeaux.com
 
MICHEL BOUQUET
Réf. : FA5158

MICHEL BOUQUET

COURS AU CONSERVATOIRE ANTHOLOGIE 1986-1987

MICHEL BOUQUET
Direction artistique : GEORGES WERLER
Label : FREMEAUX & ASSOCIES
Nombre de CD : 1
Vous pouvez acheter ce produit :

- Chez votre libraire ou maison de la presse (Frémeaux & Associés distribution)
- Chez votre disquaire ou à la Fnac (distribution : Socadisc)
- Sur lalibrairiesonore.com
- Sur librairie-audio.com Pré écoute de certains produits!
- Par téléphone au 01.43.74.90.24
Distinctions :
GRAND PRIX IN HONOREM DE L'ACADEMIE CHARLES CROS 2006 / RECOMMANDÉ PAR LE NOUVEL OBSERVATEUR / RECOMMANDÉ PAR TELERAMA / RECOMMANDÉ PAR L'AVANT-SCENE
Grand Prix In Honorem 2006 de l'Académie Charles Cros.

“C’est à l’élève de travailler cette part de lui qu’on a découverte ensemble et qui, portée à son comble, va en faire un comédien remarquable, c’est-à-dire digne d’être remarqué”.                                                    
Michel Bouquet

“Quand Georges Werler m’a appelé pour me proposer un CD audio composé d’extraits de cours donnés par Michel Bouquet au Conservatoire, j’ai tout de suite accepté, car l’héritage pédagogique de l’un de nos plus grands acteurs allait ainsi, en toute intimité, pouvoir être mis à la disposition du public. Mais à l’écoute des enregistrements, j’ai réalisé que la transmission proposée par Michel Bouquet dépassait de beaucoup l’apprentissage de la technique théâtrale. C’est une véritable leçon de philosophie, d’intellectualisation du métier, presque une science comportementale, que nous livre le Maître en apprenant d’abord à ses étudiants une posture morale introspective. Ces enregistrements proposent une approche intime (et non voyeuriste) des cours donnés par Michel Bouquet au Conservatoire à Denis Podalydès, Anne Brochet, Maria de Medeiros, Philippe Uchan, Patrick Pineau, Eric Vigner, Vincent Schmitt, Véronique Samakh, Anne Jacquemin, Caroline Faro, Nathalie Cerda, Jérôme Kircher. Véritable acte de transmission de savoir, de sagesse sur la culture humaine, ce document sonore est accessible à tous." 
Patrick Frémeaux

“Michel parlait avec délectation de l’éthique de l’acteur, de sa philosophie, du jeu, de la construction du personnage, du respect que l’on doit à l’auteur, de la lecture et moi, tout naturellement je guidais les élèves dans leur travail scénique. Nous proposons ici des fragments de la “première” et de la “dernière” classe de l’année ainsi qu’un condensé de quatre mois de cours de l’année 1987 de janvier à avril”. 
Georges Werler

Malgré l'apport des meilleures technologies numériques à la remasterisation de ce document historique réalisé comme simple témoignage des séances de travail au Conservatoire, la qualité de cet enregistrement est inégale.

Droits audio : Frémeaux & Associés en accord avec Michel Bouquet et Georges Werler.

(livres audio, audilivre, audiobook, audio book, livre parlant, livre-parlant, livre parlé, livre sonore, livre lu, livre-à-écouter, audio livre)
Liste des articles de presse consacrés à ce CD :
- "Paroles d'un maître" par Le Figaro
"Théâtre. Des enregistrements des leçons données par Michel Bouquet dans le cadre de sa classe au conservatoire national supérieur d'art dramatique ont été réalisés par Georges Werler il y a vingt ans et sortent en CD chez Frémeaux & Associés. Paroles d'un maître." Le Figaro 29 août 2006
- "Cours de Michel Bouquet" par Télérama
"Les meilleurs maîtres - tel Michel Bouquet - à leurs élèves-comédiens. Ecouter aux éditions Frémeaux & Associés le CD Michel Bouquet, Professeur au conservatoire." Fabienne PASCAUD - TELERAMA 
- Association des anciens élèves du CNSAD
"Des enregistrements des leçons données par Michel Bouquet dans le cadre de sa classe au CNSAD, réalisés il y a 20 ans par Georges WERLER, lui même ancien élève puis professeur au CNSAD, sont sortis en CD chez Frémeaux & Associés." Association des Anciens Elèves du Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique.
- "Maître Bouquet" par le Nouvel Observateur
"On en rêvait, c'est désormais possible : suivre les leçons que Michel Bouquet a données aux élèves du Conservatoire national supérieur d'Art dramatique. A l'époque - 1986-1987 -, le metteur en scène Georges Werler, qui assistait Bouquet pendant ses cours, avait eu la bonne idée de les enregistrer. Les voici, et c'est un trésor (Frémeaux et Associés, 1 CD audio, livret 24 p., 19,90 euros). Michel Bouquet se révèle un guide généreux, un passeur exigeant, précis et malicieux. Sa voix de professeur possède les mêmes qualités de clarté et de présence que celle qu'on lui connaît sur scène. Depuis les mémorables leçons de Louis Jouvet, on n'avait pas eu le bonheur de comprendre aussi simplement l'étrange artisanat du métier d'acteur, cet art de « faire une réalité vivante d'une création de l'esprit »."  Odile QUIROT - LE NOUVEL OBSERVATEUR  /  © LE NOUVEL OBSERVATEUR
- "Tous les passionnés de théâtre se réjouiront..." par La Classe
"Tous les passionnés de théâtre se réjouiront de la sortie de ce CD consacré à Michel Bouquet, grand comédien et professeur au Conservatoire. Il s'agit d'un document sonore enregistré dans les années 80 par Georges Werler. (...) Véritable acte de transmission de savoir, de sagesse sur la culture humaine, ce document sonore est accessible à tous. En vente en librairie." LA CLASSE
- "L'art d'être acteur" par La Croix
"Il a créé Camus, Anouilh, Pinter, triomphé dans Molière, Ionesco, Thomas Bernhard. Il a travaillé au théâtre avec Vilar, Planchon, au cinéma avec Chabrol, Truffaut, Guédiguian dont il fut l'impressionnant "dernier Mitterrand" en 2003. A 79 ans, Michel Bouquet peut s'enorgueillir d'un "beau parcours", comme on dit. Nourri, surtout, avec une exigence rare, d'une interrogation permanente sur le sens du théâtre, de sa pratique, de son éthique. C'est cette interrogation que Georges Werler invite à partager à travers les enregistrements des cours donnés par Michel Bouquet au Conservatoire de Paris, durant la saison 1986-1987. Face à des élèves - dont plusieurs, depuis, se sont fait connaître (Patrick Pineau, Anne Brochet, Denis Podalydès...) -, il explore les arcanes de l'art de l'acteur, de sa relation aux textes, aux rôles. A lui-même. Prodigieux." Didier MEREUZE - LA CROIX
- "Leçons de théâtre" par Enseignement Catholique Actualités
"Denis Podalydès, Anne Brochet ou Philippe Uchan (un des grands seconds rôles du cinéma français actuel) furent - parmi d'autres - les élèves de Michel Bouquet, durant l'année 1986-1987, au conservatoire national d'art dramatique. Nulle leçon de comédie - "On n'apprend pas à jouer, dit le maître. Ce n'est pas en disant les mots que ça va suffire. Non, le véritable partenaire de l'acteur c'est la situation. Il faut qu'il comprenne ce qu'il va dire." Conservés pas le metteur en scène Georges Werler, qui lui succède auprès des apprentis-comédiens, ces enregistrements restituent la chaleur et la voix d'un magnifique professeur. Qui a su transmettre à ses élèves, témoigne Maria de Medeiros "plus qu'une technique de théâtre (...), une éthique de notre métier"." M.R. ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE ACTUALITES
- "Une magnifique réflexion sur l’art théâtral" Pariscope
« Durant des années, ce grand comédien a été professeur au Conservatoire national supérieur d’art dramatique. La qualité de ses cours était  telle que sa réputation est vite sortie des murs clos de ce grand lieu de l’enseignement théâtral. Ses anciens élèves l’évoquent régulièrement avec référence et déférence. Aujourd’hui, ses leçons sont disponibles en CD. Nous devons ce cadeau au metteur en scène Georges Werler qui assista Michel Bouquet de 1986 à 1987 et qui a eu la bonne idée d’enregistrer les cours. C’est avec gourmandise que l’on écoute la voix claire, calme, posée de Michel Bouquet, guidant ses élèves. Au-delà de la simple rhétorique du maître, le comédien nous offre une magnifique réflexion sur l’art théâtral. » PARISCOPE
- "Grands maîtres" par le Magazine Littéraire
« (…) Georges Werler est l’un des metteurs en scène qui a travaillé avec Acquart. Il nous donne aujourd’hui un disque qui éclaire un autre aspect du théâtre, l’enseignement. Dans cet enregistrement, Michel Bouquet, professeur au Conservatoire et associé à Werler dans les années 1980, restitue ces interventions qui apportaient aux élèves une vision et une exigence extrême. Les élèves qu’on entend aussi s’appelaient Denis Podalydès, Anne Brochet, Maria de Medeiros, Jérôme Kircher… L’enseignement était rude et souverain. De formidables archives ! » Gilles COSTAZ – LE MAGAZINE LITTERAIRE.
- "Master Class sur CD" par l'Avant-Scène Théâtre
« Les éditions Frémeaux & Associés reprennent aujourd’hui de larges extraits des cours donnés par Michel Bouquet au conservatoire au cours des années 1986 et 1987. Ces enregistrements – effectués alors par Georges Werler – offrent l’approche personnelle du grand comédien quant à l’apprentissage des techniques théâtrales et présentent les subtilités d’une philosophie intime du métier d’acteur envisagé sous toutes ces facettes. Un disque indispensable. » L’AVANT-SCENE Théâtre
- "Une très grande leçon" par Rappels
« Quoi de plus rébarbatif que des cours enregistrés ? En soit le principe a quelque chose d’effrayant. C’est pourtant l’un des plus passionnants documents sur le théâtre que les éditions Frémeaux & Associés nous offrent en exhumant des archives les enregistrements d’une année de cours de Michel Bouquet au Conservatoire. En ouverture de son cours inaugural, il résumait : "Finalement, mon rôle est simple. Il consiste à éveiller les consciences à l’aspect prodigieux de ce qu’est un acteur : un homme qui fait tourner le monde selon son orbite". les conseils dispensés avec simplicité par le maître ouvrent des abîmes stupéfiants sur la complexité du métier d’acteur. La clarté de sa vision, l’intelligence profonde de sa réflexion et les fulgurances géniales de ses formules sont plus captivantes et instructives que n’importe quel traité sur l’art dramatique : car elles sont celles d’un acteur parlant à d’autres acteurs. Une très grande leçon. »  RAPPELS
- "Professeur Michel Bouquet" par Libération
"L'acteur a enseigné pendant dix ans au conservatoire. Un CD restitue sa classe de l'année 1986-1987.
A partir de mercredi, Michel Bouquet joue l'Avare de Molière au Théâtre de la Porte-Saint-Martin, à Paris. A 81 ans, l'acteur entame la soixante-quatrième année de sa carrière théâtrale. Avec une exigence intacte : «L'acteur qui intéresse, c'est l'acteur qui fait voir un autre visage inconnu à lui même. Il n'y a que les ringards qui se ressemblent toujours.» Ces mots, Bouquet les prononçait il y a vingt ans, à l'occasion de sa première classe de l'année 1986-1987 au Conservatoire national d'art dramatique. Tout en se défendant d'être un «pédagogue», il y a enseigné dix ans. Son complice Georges Werler, qui met en scène l'Avare, l'accompagnait déjà à l'époque. Il a eu la bonne idée d'enregistrer ses cours. Et de conserver précieusement les cassettes.
De ce matériau est extrait un CD (1), où Bouquet, sur son métier, parle d'or. Denis Podalydès, qui fut son élève cette année-là, se souvient encore de ces «phrases qui ouvrirent les brèches, révélèrent des continents, modifièrent notre géologie mentale, décidèrent de nos vies d'acteur». Et le sociétaire de la Comédie-Française d'évoquer, dans le livret accompagnant le disque, «cette voix de chair, de métal et d'électricité, dont il pouvait déchaîner l'orage d'une seconde à l'autre». Rien d'autoritaire, pourtant, dans le ton de Bouquet, mais une force de conviction qui fascine. «L'art de l'acteur n'est pas l'art de sentir, c'est l'art de réfléchir.» 
On suppose que ces mots, prononcés au début de sa première classe, sont restés à jamais gravés dans la mémoire de ses auditeurs. «Sentir, on sentira toujours, ajoute-t-il. Plus on a réfléchi, plus on aura matière à sentir. Si l'on sent sans avoir réfléchi, c'est la meilleure façon d'être conventionnel. Forcément, puisqu'on amalgame tout à soi.» Et d'ajouter, quelques minutes plus tard, pour enfoncer le clou : «Acteur, c'est presque un métier dégradant si on ne réfléchit pas.» Réfléchir, cela signifie, d'abord et avant tout, lire, insiste-t-il. Au terme d'une année où il aura enseigné non le métier, mais «la technique morale de l'acteur», il a cette dernière réflexion : «Ce n'est pas difficile d'être très grand comme acteur. C'est difficile de le rester.»" René Solis - © Libération
- "Pépites sonores aussi diverses que captivantes" par L'Express - L'Expansion
"Plus largement le catalogue de Frémeaux et Associés, « promoteur de la voix », fourmille de pépites sonores aussi diverses que captivantes. Autres catégories : les œuvres littéraires lues par leurs auteurs comme celle – émouvante – d’Albert Camus avec l’Étranger, enregistrée en 1954 pour la radio nationale (ORTF), ou encore les enregistrements de la première classe de Michel Bouquet au Conservatoire, en 1987. « L’oreille est le chemin du cœur », écrivait Voltaire : une bonne raison d’être à l’écoute." Laurence ESTIVAL et Nathalie SAMSON – Paru dans l’Express et dans l’Expansion.
- « Une archive sonore précieuse » par le Journal de médecin
Réunie sur un CD, une sélection des cours que Michel Bouquet dispensa au Conservatoire National supérieur d’Art Dramatique en 1986 et 1987. Une archive sonore précieuse, proposant une exigeante éthique de l’acteur. Lieu commun : l’acteur serait cet être d’exception capable de sentir les choses et de les transposer d’emblée sur scène. Erreur ! Le métier, selon Michel Bouquet, ce serait plutôt l’inverse. Une pratique aux antipodes des illusions spontanéistes trop souvent colportées : « L’important pour un acteur, c’est que le style se dégage de la réflexion », assène-t-il en préambule de sa leçon inaugurale. Et, au fil de cette année d’enseignements dont ont été sélectionnés les moments les plus forts, il ne cessera de proposer à sa classe des éléments pour une éthique du jeu d’acteur. « Quand on est acteur, on sent. Alors, ce n’est même pas la peine d’en parler ». Dès lors, « l’art de l’acteur, ce n’est pas l’art de sentir, c’est l’art de réfléchir ». En fin de compte, comme le suggère une de ses élèves, l’idéal de l’acteur serait de réussir à disparaître (spécialité de l’excellent Michel Bouquet, au théâtre comme au cinéma) : parvenir à quitter son humeur du jour, « prêter sa sincérité » au personnage et, surtout, « ne pas prendre la place de l’auteur ». Excellente mise en perspective des contradictions, pièges et difficultés de l’interprétation, ces leçons signées Bouquet ont tôt fait de lui ressembler, faisant de l’humilité et du doute deux précieux alliés.  
O.I. – JOURNAL DE MÉDECIN
- « Michel Bouquet - Anthologie 1986-1987 » par Lire
A ses élèves du Conservatoire, Michel Bouquet disait en préambule : « L’art de l’acteur, ce n’est pas de ressentir mais de réfléchir. […] Une fois que vous aurez compris la raison fondamentale pour laquelle la pièce a été écrite, quand vous aurez vu à la fois le personnage et l’auteur, alors vous pourrez donner la forme au rôle… » « Mon grand plaisir, c’est relire, relire et relire… » Et une vie ne suffit pas pour déchiffrer tous les secrets de Molière. 
Philippe ALEXANDRE - LIRE
- « Exceptionnel » par Revue des médiathèques et des collections musicales
Voici livré à tous quelques moments de l’enseignement d’un de nos plus grands comédiens à ses élèves du Conservatoire. Michel Bouquet dépasse de beaucoup le simple apprentissage de la technique théâtrale et enseigne plutôt une philosophie de l’acte de jouer un rôle. Son travail  s’approche plutôt du comportementalisme et ce qu’il propose, notamment, à ses étudiants une morale introspective. Exceptionnel.
Lucas FALCHERO – REVUE DES MEDIATHEQUES ET DES COLLECTIONS MUSICALES
- « Éloge de l’intuition » par La Terrasse
Michel Bouquet est une des figures incontestées de la scène théâtrale française. Il a enseigné au conservatoire. Plus que pédagogue, il s’y est voulu dispensateur d’une philosophie et d’une morale de l’acteur.
L.T. : Quelle est selon vous la qualité principale pour être acteur ?
M.B. : La qualité principale que demande ce métier, c’est l’intuition, plus importante que l’intelligence. Dans la manière d’appréhender le rôle, je laisse faire ce qui me vient. Je ne suis pas sûr que ce que je pense au soir d’un rôle soit définitif. Mon travail se fait entre le temps de deux représentations. Une critique opère en moi, je garde certaines choses, j’en récuse d’autres. Sur les bases initiales s’ajoutent des fioritures d’instinct : c’est ce qui fait que la chose reste intéressante. La liaison avec le personnage se fortifie, subit des guerres, des armistices, comme dans la vie. Je laisse une part d’improvisation dans ma conception du rôle : c’est pour ça que j’aime énormément les rôles qui n’ont pas de ligne psychologique précise.
L.T. : Y a-t-il une méthode à appliquer pour bien jouer ?
M.B. : La méthode met des bornes de sagesse sur le chemin mais n’est pas la panacée du métier d’acteur. La panacée du métier d’acteur c’est ce pourvoir de faire venir le rôle en soi, de le montrer et d’en être surpris soi-même. Cela arrive par la concentration, par le fait de regarder la vie sans y participer car elle avale tout. Le comédien doit être un lecteur de la vie et un lecteur de lui-même. Il faut s’observer, donc se méfier, croire la lecture du rôle, croire le rôle mais aussi douter de soi : cette contradiction est gage de richesse. Tout ce qui est mis en place peut être démoli par une intuition nouvelle du rôle. Du fait qu’on veut donner la vie à un rôle, il faut admettre qu’il est vivant en nous : c’est en cela que l’intuition prime sur la réflexion et que les comédiens ne sont pas des intellectuels. Petit à petit le rôle parle avec le comédien et quand c’est le rôle qui parle, il le surprend. Et lorsqu’il y a la vie dans un rôle, le spectateur peut alors jouer aussi puisque le comédien est lui-même en état de jeu. Mais s’il voit quelqu’un d’appliqué, il le sent et il n’a rien à faire. C’est alors qu’il y a répétition mais pas représentation théâtrale. Pour qu’il y ait représentation, il faut que le spectateur se dise ‘je suis un peu ce personnage, je peux entrer en lui’. La morale de la pièce apparaît alors puisque la personne qui la regarde la retrouve en elle.
L .T. : Comment apprendre, alors, à être acteur ?
M.B. : C’est le don qui fait tout, le don qui donne la richesse et la vocation qui est de servir ce don au maximum et non pas se d’en servir. C’est quelque chose de difficile, mais d’enrichissant, de poignant. Ce qui est très important, c’est le travail en amont sur le rôle. Il faut commencer à vivre avec lui et ébouler petit à petit toutes les opinions qu’on a sur lui. A partir du moment où on a suffisamment éboulé, le rôle vient dire : ‘j’en ai marre de t’attendre, fais plutôt comme ça’. Ça, c’est la part du rôle, et elle est sacrée.
Propos recueillis par Catherine ROBERT – LA TERRASSE
Michel Bouquet, Professeur au Conservatoire. Documents Sonores 1986-1987. Frémeaux & Associés.
- "Emporté par la justesse de son trait d'intelligence" par www.webthea.com
"Cet enregistrement nous livre avec bonheur les propos, ô combien subtils de Michel Bouquet sur quelques directions d’acteurs face à un groupe d’élèves de première et dernière année du conservatoire d’art dramatique de Paris.
On écoute donc ses différentes réflexions et critiques emporté pas la justesse de son trait d’intelligence qu’il vous décoche en toute simplicité. Vous vous demandez alors pourquoi vous ne l’avez pas découvert par vous-même. Ces indications de jeu sont pratiques et échappent à la cérébralisation de certains pédagogues efficacement incompétents qui se défendent de leur ignorance en teintant leurs discours d’un obscurantisme pédant impénétrable et inexplicable (Aucune allusion particulière à qui que ce soit…qui se reconnaîtra !.…) Il sait aussi mettre à jour les indications pratiques vérifiées et cautionnées par ce qui est devenu les grands fondements de la théorisation de notre dramaturgie actuelle.
On traverse donc, grâce à sa clarté d’esprit des réflexions sur le théâtre grec à la pensée éclairée de Diderot. Laquelle fera plus tard le régal de B.Brecht quand il réussira à imposer, à juste raison, dans l’immensité du décor de la dramaturgie contemporaine le fameux concept de la « distanciation », Grille d’analyse, procédé de metteur en scène expérimental ou « expérimenteux ». Alors dans l’euphorie de faire renaître un théâtre revendicateur on se saisit de cette caisse à outils universelle qu’est « la distanciation ». Intellectuel modeste notre conférencier s’efface en tant qu’acteur pour nous donner à entendre du côté de l’auteur. Il incite à découvrir relecture après relecture les arrangements cachés du texte…Il pousse à fouiller les intentions de l’auteur « Pour quelle raison cette écriture ? Il faut se poser des questions auxquelles les réponses sont enrichissantes pour le jeu… »
D’autre part ce qui semble profondément touchant c’est la générosité de Michel Bouquet qui offre son temps pour nous exposer au-delà du problème du théâtre quelques observations sur la vie : réflexion sur le mécanisme du monde ou tout simplement le regard sur le fonctionnement d’autrui. L’approche de l’altérité n’est pas une pratique uniquement théâtrale mais aussi le produit d’une vision attentive et bien aigue des rapports humains. Il est bien intéressant d’écouter Michel Bouquet, ce passeur de mots, avec sa justesse, son petit pincement de lèvres malicieux et son oeil narquois et pétillant qui font de lui ce séducteur discret de nos scènes et de nos écrans. Et quand s’échappent discrètement de cet enregistrement quelques petits rires très économisés de Michel Bouquet on regrette infiniment de ne pas être l’auditeur présent de ce moment privilégié. Il a y a chez Michel Bouquet une sorte de sacralisation du commun qui fait de ce témoignage une sorte de travail presque anthologique. Il pose et propose avec simplicité l’éclaircissement de certains phénomènes sur l’acteur que nous avions pressentis mais jamais vérifiés, définis ou précisés. Et cette pause n’intéressant pas soi-disant que l’ACTEUR semblerait interpeller d’autres catégories humaines : ne sommes-nous pas tous des ACTANTS réduits et contraints à agir dans de petits espaces ? Alors, si nous ne savons pas élargir cette surface cachée, qui nous est due, par l’observation et les diverses analyses, nous avons de quoi être inquiets. Alors on pourrait dire sans nostalgie ou sans désuétude quelconque que le regard distancié sur le monde permet d’être imperméable aux jeux stupides et violents qui nous cernent journellement.
Michel Bouquet, distillateur et manipulateur des mots, merci donc de cette réflexion. Plus qu’un art de jouer vous nous apportez par votre acuité sur les « choses » un art de vivre. Merci aussi et surtout au concepteur de ce support ( CD conçu et réalisé par Georges Werler pour la compagne FROC au théâtre de Cachan. Editions Frémeaux et associés, 2006 ) d’avoir eu l’idée de cette heureuse compilation. Œuvre éducatrice, ludique…fort entendante et …détendante et peut-être comme certains grands romans de notre dernier siècle, œuvre de formation…" par Jacky Viallon - www.webthea.com
- « Un grand homme de théâtre » par Nouvelle revue pédagogique lycée
Grand homme de théâtre, Michel Bouquet fut l’interprète des pièces d’Albert Camus, Jean Anouilh, Eugène Ionesco, et, au cinéma des films d’Alain Resnais, François Truffaut, Bertrand Blier… Sa pratique inlassable des textes du répertoire, et principalement de Molière, sa réflexion incessante sur l´art du comédien l´ont inspiré durant les nombreuses années où il fut professeur au Conservatoire national supérieur d’art dramatique. Ce texte est la transcription d’un cours sur « Les Sincères » :  
Tout passe par la conversation. Les êtres subissent une épreuve, un destin à partir d’une conversation, en se disant : Nous allons simplement converser et nous allons nous montrer sincères. Mais à la fin, on s’aperçoit que l’exercice de sincérité peut entraîner le malheur  de deux destinées […] L’auteur a voulu dire que par des mots, on peut se faire énormément de mal. Tout leur être est fait pour s’entendre, toute leur chair les appelle à une communion, […] mais ils tuent cette chose véritable, troublante, captivante qui est entre eux par l’emploi des mots et l’abstraction à laquelle ils succombent de vouloir être sincères […]. Ils commencent à parler. Ils se trouvent plus intéressants parce que moins hypocrites que les autres et tout à coup, cela fait des ravages. Mais des ravages qu’ils ne sentent qu’une fois que la conversation est finie. Et à la fin, ils voient un trou béant, seulement à la fin. Ce qu’elle dit est une sincérité de pure figure, mais ce qu’elle ressent est une sincérité réelle. Le vouloir être sincère, ce n’est pas être sincère. C’est vouloir l’être. C’est là que l’on voit que l’auteur est à ce point désespéré.
NOUVELLE REVUE PEDAGOGIQUE LYCEE
- « Une philosophie de théâtre » par Direct Matin
Molière, Michel Bouquet : deux incontournables, à trois siècle d’intervalle, du théâtre français. Débutant sur scène à l’âge de 17 ans, le comédien travaille avec Jean Anouilh, Jean Vilar, Eugène Ionesco, fréquente assidûment les scènes du Festival d’Avignon. Dans les années 1980, il donne d’ailleurs des cours au conservatoire, assisté de George Werler. Disponible sur CD (Cours au conservatoire, Anthologie 1986-1987, Frémeaux et Associés), sa méthode est quasiment une « philosophie de théâtre », que Michel Bouquet applique assidûment. « Il y a quatre points explique George Werler : d’abord la connaissance de l’auteur, puis celle de l’œuvre, ensuite de la pièce, et enfin, du personnage. Il est essentiel de se nourrir de l’auteur avant de connaître un personnage. Les comédiens qui se jettent à corps perdu dans un rôle ratent quelques chose, et se retrouvent souvent dans une impasse ». Il faut donc savoir que dans Le malade imaginaire, la souffrance de Molière créait le grotesque. Lorsqu’il grimaçait de douleur, la foule riait.» DIRECT MATIN
Liste des crédits sur ce CD :
Bouquet Michel
CDPisteTitreArtiste principalAuteurDuréeEnregistré en
11Ce qui est tres important pour un acteurBouquet MichelBouquet Michel00:13:141986
12C est une vie epouvantable une vie d acteurBouquet MichelBouquet Michel00:03:411987
13Le jour ou tu verras le vrai don cesar de bazanBouquet MichelBouquet Michel00:04:261987
14Quand une chose a fait son effet il est fait pourBouquet MichelBouquet Michel00:02:491987
15Par quel artifice l acteur a t il rendu la scene eBouquet MichelBouquet Michel00:03:241987
16L acteur est toujours bon le probleme c est d etreBouquet MichelBouquet Michel00:07:221987
17C est le travail sur les mecanismes de la sceneBouquet MichelBouquet Michel00:13:561987
18Le mecanisme des scenes chez racineBouquet MichelBouquet Michel00:07:061987
19C est vrai que les acteurs ne savent pas au departBouquet MichelBouquet Michel00:11:431987
110Moi je n ai jamais eu le sentiment que j etaisBouquet MichelBouquet Michel00:09:322005

:

3-5d.gif




Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc), chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 0143749024
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit Pré écoute possible de certains produits!

Egalement disponible aux éditions Frémeaux & Associés :

CYRANO DE BERGERAC - EDMOND ROSTAND
   
CYRANO DE BERGERAC - EDMOND ROSTAND
Le disque de référence sur l'histoire sonore du théâtre.
Enregistrements...
CYRANO DE BERGERAC - EDMOND ROSTAND
MICHEL BOUQUET DIT VICTOR HUGO
   
MICHEL BOUQUET DIT VICTOR HUGO
Victor Hugo par Michel Bouquet en 2 CD.

Tout est là, enchassé dans le rythme des vers, dans le flux et le...
MICHEL BOUQUET DIT VICTOR HUGO
JEAN VILAR, HOMME DE THEATRE - WILLIAM SHAKESPEARE, LES SONGES
   
JEAN VILAR, HOMME DE THEATRE - WILLIAM SHAKESPEARE, LES SONGES
Il nous reste les écrits et la voix de celui qui a inventé l’expression si exacte de...
JEAN VILAR, HOMME DE THEATRE - WILLIAM SHAKESPEARE, LES SONGES
NOUVELLES EXTRAORDINAIRES - CERVANTES
   
NOUVELLES EXTRAORDINAIRES - CERVANTES
Miguel de Cervantès (1547-1616) publie en 1613 le recueil de “Nouvelles Extraordinaires”...
NOUVELLES EXTRAORDINAIRES - CERVANTES



Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

VOIX DU PARTI COMMUNISTE FRANCAIS
VOIX DU PARTI COMMUNISTE FRANCAIS
La fondation du Parti communiste français a mis en scène, sous nos lattitudes, l’un des...

UNE AFRIQUE EN RADIO
UNE AFRIQUE EN RADIO
Le présent coffret délivre une approche sonore de l’Afrique par le biais d’une...

SIMONE VEIL - L'INTERRUPTION VOLONTAIRE DE GROSSESSE
SIMONE VEIL - L'INTERRUPTION VOLONTAIRE DE GROSSESSE
“Un enfant si je veux, quand je veux”, la revendication féministe de mai 68 est à...

RÉSISTANCE INTÉRIEURE - PARCOURS DE RÉSISTANTS
RÉSISTANCE INTÉRIEURE - PARCOURS DE RÉSISTANTS
Témoignages de résistants sur 3 CD produit par Paroles Images et Sons coédité par...

NEGRITUDE & POESIE - LES GRANDES VOIX DU SUD VOL 1
NEGRITUDE & POESIE - LES GRANDES VOIX DU SUD VOL 1
A l’origine parus dans les années 1980 sous forme de 33 tours, ces enregistrements produits par...

MARCEL CERDAN - LA BIOGRAPHIE SONORE
MARCEL CERDAN - LA BIOGRAPHIE SONORE
Marcel Cerdan ( Documents parlés historiques par Denis Soula et Joël Szpindel ) Coffret 3 CD +...

MARC CHAGALL
MARC CHAGALL
Interview historique de Marc Chagall (INA).

Vous savez, "je ne suis pas un fabriquant de...

MA GRAND-MERE EST UNE ETOILE
MA GRAND-MERE EST UNE ETOILE
Une histoire d'enfant cachée par Pascal Delannoy (1940-1944).
Témoignage d'Irène...

L’ORIGINE DES ESPÈCES - CHARLES DARWIN
L’ORIGINE DES ESPÈCES - CHARLES DARWIN
Le 24 novembre 1859 paraît à Londres L’Origine des espèces par le moyen de la sélection...

LES ENFANTS D'IZIEU
LES ENFANTS D'IZIEU
Texte intégral de Rolande Causse lu par Bulle Ogier suivi du témoignage historique de...

LEON BLUM PRESENTE PAR LIONEL JOSPIN
LEON BLUM PRESENTE PAR LIONEL JOSPIN
Refusant résolument, je le cite : “le contraste entre le faste des uns et le dénuement...

LEAUTAUD - MALLET
LEAUTAUD - MALLET
Coffret 10 CD accompagné d'un livret 40 Pages.

Ce coffret présente sur 10 CD...

LA MEMOIRE, L'OUBLI, SOLITUDE D'ISRAEL - L'enregistrement du débat public à Jérusalem en 2001.
LA MEMOIRE, L'OUBLI, SOLITUDE D'ISRAEL - L'enregistrement du débat public à Jérusalem en 2001.
“On ne prend pas conscience comme on veut ! L’autre voie s’offre – l’unique...

LA GUERRE D'ALGERIE
LA GUERRE D'ALGERIE
La France et l'Algérie : 130 ans d'aveuglement - Michel Winock
Bilan d'une guerre...

LA FRANCE RURALE AU PREMIER XXE SIÈCLE
LA FRANCE RURALE AU PREMIER XXE SIÈCLE
Ce coffret 3 CD réalisé par l’association Paroles, Images et Sons présente un...

L'AFRIQUE LITTERAIRE - POETES, ROMANCIERS ET DRAMATURGES
L'AFRIQUE LITTERAIRE - POETES, ROMANCIERS ET DRAMATURGES
L’AFRIQUE DES CULTURES
Poètes, romanciers et dramaturges : 34 grands auteurs pour une...

JEAN VILAR, HOMME DE THEATRE - WILLIAM SHAKESPEARE, LES SONGES
JEAN VILAR, HOMME DE THEATRE - WILLIAM SHAKESPEARE, LES SONGES
Il nous reste les écrits et la voix de celui qui a inventé l’expression si exacte de...

JACQUES CHIRAC 1995-2007 PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
JACQUES CHIRAC 1995-2007 PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
De 1995 à 2007, le Président de la République rythme ses mandats de discours...

HISTOIRE DES MYTHES GRECS (COLLECTION PUF FREMEAUX)
HISTOIRE DES MYTHES GRECS (COLLECTION PUF FREMEAUX)
L’épopée des dieux et des divinités, la ruse et le courage des héros...

GENERAL DE GAULLE
GENERAL DE GAULLE
Frémeaux et Associés, avec l'aide de l'INA et de l'IAS, présente une anthologie des grands...

FRANCOISE DOLTO - LORSQUE L'ENFANT PARAÎT VOL 3
FRANCOISE DOLTO - LORSQUE L'ENFANT PARAÎT VOL 3
Ecouter vraiment Françoise Dolto s’adressant au grand public permettra de rectifier bien des idées...

FRANCOIS MITTERRAND - MARGUERITE DURAS
FRANCOIS MITTERRAND - MARGUERITE DURAS
"Dialogues improvisés autour des grands faits qui ont marqué une époque, ces trois...

FRANCOIS MITTERRAND
FRANCOIS MITTERRAND
Les éditions sonores Frémeaux et Associés ont pris l'heureuse...

CRIME CONTRE L'HUMANITÉ
CRIME CONTRE L'HUMANITÉ
Archives sonores radiophoniques de l'INA relatives à la propagande antisémite et aux victimes...

ARTS - MOYEN ÂGE ET RENAISSANCE - UN COURS PARTICULIER DE CAROLE TALON-HUGON
ARTS - MOYEN ÂGE ET RENAISSANCE - UN COURS PARTICULIER DE CAROLE TALON-HUGON
Qu’est-ce que l’art ? Comment s’est-il constitué et défini à travers...

ARTS - L’ANTIQUITÉ GRECQUE - UN COURS PARTICULIER DE CAROLE TALON-HUGON
ARTS - L’ANTIQUITÉ GRECQUE - UN COURS PARTICULIER DE CAROLE TALON-HUGON
Qu’est-ce que l’art ? Comment s’est-il constitué et défini à travers...

ARTS - LA MODERNITÉ - UN COURS PARTICULIER DE CAROLE TALON-HUGON
ARTS - LA MODERNITÉ - UN COURS PARTICULIER DE CAROLE TALON-HUGON
Qu’est-ce que l’art ? Comment s’est-il constitué et défini à travers...

ARLETTY
ARLETTY
« Document sonore brut, nous avons choisi de ne pas remonter en studio cette conversation...

ANDRE MALRAUX - AUDITION DU 12 MAI 1976
ANDRE MALRAUX - AUDITION DU 12 MAI 1976
Enregistrement inédit de l'Assemblée nationale.
accompagné d'une notice...

ABDOU DIOUF
ABDOU DIOUF
On n’est pas homme d’Etat, si longtemps, sans laisser transparaître des défauts dont...

Logo Radio France  Logo INA
 
Logo RFI
Logo PUF 
 
logo-facebook.gif

Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
Catalogue 2016-2017
Titre_DVD.gif
Pub Net Edgar morin.jpg
Titre_actualites.gif
Pub Net IntDjango.jpg
Titre_Galerie.gif
Pub Net Expo Corot1.jpg
Titre Essentiel.gif
Pub Net Proust 6V.jpg
Titre_nouveaute_PUF.gif
Pub Net La Bible.jpg
Titre_lucferry.gif
Philo-Mytho Ferry
Luc Ferry
Collection Luc Ferry
Inédits
Pub Net Live in Paris 6V Monk.jpg
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études


Collection Histoire de France
Collection Histoire de France
Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif