Fremeaux.com
 
MEMPHIS SLIM LIVE IN PARIS
Réf. : FA5725

MEMPHIS SLIM LIVE IN PARIS

27 MAI 1961

SLIM MEMPHIS
Direction artistique : GILLES PÉTARD ET MICHEL BRILLIÉ
Label : FREMEAUX & ASSOCIES
Nombre de CD : 1
Vous pouvez acheter ce produit :

- Chez votre libraire ou maison de la presse (Frémeaux & Associés distribution)
- Chez votre disquaire ou à la Fnac (distribution : Socadisc)
- Sur lalibrairiesonore.com
- Sur librairie-audio.com Pré écoute de certains produits!
- Par téléphone au 01.43.74.90.24
Distinctions :
RECOMMANDÉ PAR FRANCE INTER / RECOMMANDÉ PAR JAZZ NEWS / * * * * CLASSICA / RECOMMANDÉ PAR BLUES & RHYTHM
Bluesman parmi les plus emblématiques et éminente figure du style de Chicago, Memphis Slim a fait beaucoup pour la popularisation du blues en Europe. Il s’installe à Paris à partir de 1962, tous ceux qui ont eu la chance de le voir en concert se souviennent de ces soirées enfumées, où l’auditoire était littéralement transporté par la puissance volontaire de son jeu de piano, au service de sa voix de shouter et distinguée en même temps.
Patrick FRÉMEAUX
 
La collection Live in Paris, dirigée par Michel Brillié, permet de retrouver des enregistrements inédits (concerts, sessions privées ou radiophoniques), des grandes vedettes du jazz, du rock & roll et de la chanson du XXe siècle. Ces prises de son live, et la relation avec le public, apportent un supplément d’âme et une sensibilité en contrepoint de la rigueur appliquée lors des enregistrements studios. Une importance singulière a été apportée à la restauration sonore des bandes, pour convenir aux standards CD tout en conservant la couleur d’époque. 
Patrick FRÉMEAUX & Gilles PÉTARD

"Quel piano, certes, mais surtout : quelle voix!"
 LIBÉRATION

A major blues stylist, Memphis Slim was one of the most emblematic and eminent bluesmen to come out of Chicago. He widely contributed to break blues in Europe and moved to Paris in 1962. Anyone who was lucky enough to catch one of his shows will never forget those smoky nights where the audience was literally entranced by the power of his piano playing, serving his shouter, albeit distinguished voice. Patrick FRÉMEAUX

The Live in Paris collection by Michel Brillié allows listeners to hear previously-unreleased recordings (made at concerts and private- or radio-sessions) by the great 20th stars in jazz, rock & roll and song. These “live” takes, and the artists’ rapport with their audiences, gives these performances an additional soul and sensibility in counterpoint to the rigorous demands of studio recordings. Particular care was taken when restoring the sound of these tapes in order to meet CD standards while preserving the original colours of the period. Patrick FRÉMEAUX & Gilles PÉTARD


CHICAGO BOOGIE WOOGIE • HOW LONG, HOW LONG BLUES • BEER DRINKIN’ WOMAN • PEE WEE’S BLUES • KEEP YOUR HAND ON YOUR HEART • ALL BY MYSELF • MISS IDA B • SHAKE RATTLE AND ROLL • A LETTER HOME • LAISSE LES BONS TEMPS ROULER • CHICAGO STOMP • PIGALLE LOVE • INTRODUCTION TO KANSAS CITY • KANSAS CITY BLUES (JIM JACKSON STYLE) • KANSAS CITY BLUES (BIG JOE TURNER STYLE) • K.C. LOVING (KANSAS CITY)[LITTLE WILLIE LITTLEFIELD STYLE] • FRANKIE & JOHNNY • UNIDENTIFIED BOOGIE • THREE WOMEN BLUES • I FEEL SO GOOD • I JUST WANT TO MAKE LOVE TO YOU • IF YOU SEE KAY • ROLL ‘EM PETE.

DIRECTION ARTISTIQUE : GILLES PÉTARD ET MICHEL BRILLIÉ
Liste des articles de presse consacrés à ce CD :
- « Un maître styliste en la matière. »
« “Once upon a time, I had a good girl… And once, upon a girl, I had a good time”. C’est l’une des diverses facéties par lesquelles MEMPHIS SLIM introduisait encore ses chansons quand je le vis en juillet 1987, sur la scène du Belgian Blues Festival de Peer (où il remporta un triomphe mérité). Né Peter Chatman en 1915, il devait nous quitter le 24 février 1988, après avoir vécu plus de 36 ans à Paris. Marié à une jeune française (et père d’une fille née de cette union), il avait établi ses quartiers Aux Trois Mailletz, minuscule club parisien dont le piano Grotrian Steinweg lui assurait le gagne-pain. Il y tenait cour pour l’interminable procession de touristes venus s’y encanailler, mais également pour la diaspora de bluesmen résidants ou de passage, qui (au contraire de ses compatriotes pseudo-mélomanes) ne l’avaient pas oublié en dépit de son exil, et ne lui avaient non plus jamais dénié allégeance. C’est sous le patronage de Frank Ténot et Daniel Filipacchi (et l’égide d’Europe 1) qu’il se produisit le 21 Mai 1961 à l’Olympia, devant quelques centaines de spectateurs où se mêlaient érudits du jazz et néophytes. Et au fil des 23 plages remarquablement restituées ici, on mesure le rôle pédagogique crucial qu’endossa MEMPHIS SLIM pour la vulgarisation du blues urbain auprès des masses européennes. Par-delà ses propres compositions (où l’on dénombre déjà le malicieux “If You See Kay”, dont peu parmi public français devaient goûter le double-entendre), il interprêtait également du Roosevelt Sykes, du Big Joe Turner, du Pete Johnson et du Leroy Carr, ainsi que quelques titres de ses proches, Willie Dixon et Big Bill Broonzy. Aussi affable dans ses introductions parlées que volubile au piano et au chant, c’est un MEMPHIS SLIM au sommet de ses capacités que l’on redécouvre ici en solo absolu, avec pour unique soutien rythmique les walking basses qu’il exécutait de la main gauche, tandis que sa dextre expédiait ces puissantes grappes et triolets dont il demeurait l’un des plus convaincants propagateurs. Un maître styliste en la matière. » Par Patrick DALLONGEVILLE – PARIS MOVE
- « Un concert légendaire » par Classica
En mai 1961, l’Olympia reçoit seul sur scène Memphis Slim, l’un des plus authentiques pianistes de blues. Captiver dans ces conditions, sans basse et sans batterie, devant un public nombreux relève de la performance. Vingt-trois morceaux plus tard (dont des classiques, tels que « Beer Drinkin’ Woman », « All by Myself », « Laisse les bons temps rouler », ou un clin d’œil au rock’n’roll, alors débutant son invasion, avec « Shake Rattle and Roll »), les spectateurs sont conquis et applaudissent au robuste talent du pianiste et chanteur dont les longs doigts arachnéens distillent avec énergie les blues qui font alors les beaux soirs des Trois Mailletz, petit club parisien. La restitution impeccable de ce concert confère un aspect presque légendaire à cette prestation roborative.
Par Jean-Pierre JACKSON - CLASSICA
- « Un chanteur-pianiste très à l’aise » par Jazz Magazine
Sur fond de « folk blues revival » amorcé aux Etats-Unis dans les années 1950 et appelé à culminer à plus grande échelle durant la décennie suivante, Memphis Slim se produit au printemps 1961 à l’Olympia, où l’enregistre Europe N°1. (Un an plus tard avec son compère Willie Dixon, il sera l’un des instigateurs de la tournée inaugurale de l’American Folk Blues Festival en Europe de l’Ouest, et se Fixera définitivement en France). Devant un auditoire de quelques centaines de spectateurs, le chanteur-pianiste se montre très à l’aise, fort d’une présence naturelle et d’une distinction étudiée, déjà mise à l’épreuve de New York à Tel Aviv. Celui qui avait remplacé Josh Altheimer comme pianiste de Big Bill Broonzy en 1940 ne manque pas de rappeler ses années déterminantes à Memphis et Chicago, mais il prend soin d’introduire ses morceaux en conférencier formel ou pince-sans-rire (« Memphis est la ville la plus formidable du monde pour ce qui est d’en venir »). Son programme se partage entre les emprunts à quelques maîtres du blues pianistique et vocal (Jimmy Yancey, Leroy Carr, Roosevelt Sykes), les reprises de Broonzy et ses thèmes personnels (Beer-Drinking Woman, Pigalle Love). On sent glisser sur le clavier ses longs doigts spatulés d’où naissent des phrases tantôt fluides et nuancées, tantôt mues par de puissants automatismes. Les meilleurs moments viennent avec « Chicago Boogie Woogie » pour une main gauche à la J. Yancey, le « How Long Blues » de L. Carr, une séquence autour de « Kansas City » et un « Unidentified Boogie » où s’esquissent des figures obliques à la Big Maceo.
Par Philippe BAS-RABERIN – JAZZ MAGAZINE
- « Un document fascinant » par Jazz News
Il revenait tout juste d’Israël, en galère, avec Big Bill Bronzy, lorsque Ténot et Filipacchi demandèrent à Memphis Slim d’animer une de leurs soirées à l’Olympia. Devant un public assez restreint, l’un des pianistes les plus caractéristiques du style de Chicago de sa génération réalise sans doute la première de ses nombreuses prestations parisiennes – avant le temps des Rolls et des médailles pour ce futur Parisien illustre. Plus connu pour ses enregistrements antérieurs ou ceux, français, des années 70, Memphis Slim s’y donne à attendre en solo d’une oreille nouvelle : hommages constants aux anciens visiblement pas encore oubliés (Leroy Carr !), vraie bête de scène, immense musicien tout simplement. Un document fascinant sur des années charnières, décidément si bien documentées par Frémeaux & Associés.
Par Pierre TENNE – JAZZ NEWS
- « Une maîtrise instrumentale et vocale sidérante » par Soul Bag
En compagnie de Willie Dixon, Memphis Slim découvre la France en 1961 et s’installe l’année suivante à Paris, où il vivra jusqu’à sa mort en 1988. Ce concert inédit (dans la collection des grands concerts parisiens « Live in Paris ») le voit donc en scène peu avant qu’il devienne résident parisien. Seul sur la scène de l’Olympia, il se présente face à un public français alors peu coutumier des concerts de blues (la première tournée de l’American Folk Blues Festival, avec d’ailleurs Memphis Slim et Willie Dixon, aura lei en 1962). Ce qui ne trouble pas le bluesman, qui, tout en s’excusant de ne pas parler français, communique avec le public pour introduire ses titres tout en racontant des anecdotes. Et d’emblée, sur le « Chicago boogie woogie » de Jimmy Yancey, il détend tout le monde avec un peu d’humour : « En quelque sorte c’est moi qui joue de la main droite, et Jimmy Yancey de ma main gauche… » Memphis Slim est alors hyper prolifique (il sort au moins cinq albums par an, pour une part lors de tournées en Europe, et ça fera sa fortune !), et sa maîtrise instrumentale et vocale est sidérante. Si on se fie aux applaudissements nourris (il a même droit à une longue ovation sur « Shake rattle and roll »), le public apprécie. Très pro, il exploite tout son répertoire : boogie woogie (Pee Wee’s blues, Frankie & Johnny, Roll’em Pete), blues lents (« Beer drinkin’ woman, keep your hand on your heart, Miss Ida B, A letter home, Three women blues, If you see Kay”) et pièces plus originales comme ces trois lectures différentes de “Kansas City blues” et son clin d’œil louisianais sur « Laisse les bons temps rouler … » Sans avoir la fraîcheur et la spontanéité d’enregistrements plus anciens, c’est solide, varié et consistant de la part d’un grand musicien qui cherche à convaincre. Et y parvient.
Par Daniel LÉON – SOUL BAG
Liste des crédits sur ce CD :
Peter Chatman , Memphis Slim , L. Carr , Big Bill Bronzy , Charles E. Calhoun , Jackson , Pete Johnson , Jerry Lieber , Traditionnel , Willie Dixon
CDPisteTitreArtiste principalAuteurDuréeEnregistré en
11Chicago boogie woogieMemphis Slim Peter Chatman 00:05:031961
12How long how long bluesMemphis Slim L. Carr 00:03:211961
13Beer drinkin' womanMemphis Slim Peter Chatman 00:04:471961
14Pee wee's bluesMemphis Slim Peter Chatman 00:04:001961
15Keep your hand on your heartMemphis Slim Big Bill Bronzy 00:04:571961
16All by myselfMemphis Slim Big Bill Bronzy 00:01:501961
17Miss ida bMemphis Slim Big Bill Bronzy 00:04:551961
18Shake rattle and rollMemphis Slim Charles E. Calhoun 00:03:271961
19A letter homeMemphis Slim Peter Chatman 00:04:401961
110Laisse les bons temps roulerMemphis Slim Peter Chatman 00:02:221961
111Chicago stompMemphis Slim Peter Chatman 00:01:221961
112Pigalle loveMemphis Slim Peter Chatman 00:03:451961
113Introduction to kansas cityMemphis Slim Peter Chatman 00:01:171961
114Kansas city bluesMemphis Slim Jackson 00:02:361961
115Kansas city blues 2Memphis Slim Pete Johnson 00:03:371961
116Kc lovingMemphis Slim Jerry Lieber 00:03:121961
117Frankie and johnnyMemphis Slim Traditionnel 00:02:421961
118Unidentified boogieMemphis Slim Peter Chatman 00:05:011961
119Three women bluesMemphis Slim Peter Chatman 00:04:211961
120I feel so goodMemphis Slim Big Bill Bronzy 00:02:461961
121I just want to make love to youMemphis Slim Willie Dixon 00:03:371961
122If you see kayMemphis Slim Peter Chatman 00:02:141961
123Roll em peteMemphis Slim Pete Johnson 00:01:391961

:

3-5d.gif




Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc), chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 0143749024
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit Pré écoute possible de certains produits!

Egalement disponible aux éditions Frémeaux & Associés :

MEMPHIS SLIM - THE BLUES : PIANO BLUES SUPREME 1940-1961
   
MEMPHIS SLIM - THE BLUES : PIANO BLUES SUPREME 1940-1961
Memphis Slim, nommé à titre posthume au Blues Hall of Fame, a été une...
MEMPHIS SLIM - THE BLUES : PIANO BLUES SUPREME 1940-1961
AMERICAN FOLK BLUES FESTIVAL LIVE IN PARIS 20 OCTOBRE 1962 (INÉDIT)
   
AMERICAN FOLK BLUES FESTIVAL LIVE IN PARIS 20 OCTOBRE 1962 (INÉDIT)
L’American Folk Blues Festival est une légendaire tournée qui pendant 20 ans, s’est...
AMERICAN FOLK BLUES FESTIVAL LIVE IN PARIS 20 OCTOBRE 1962 (INÉDIT)


Dernière mise à jour :: 22-09-2018 03:41
Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

WOMEN IN BLUES
WOMEN IN BLUES
L'anthologie des chanteuses de blues présentée par Jean Buzelin. De Mamie Smith à Dinah Washington, la...

THE GREATEST BLUES SHOUTERS 1944 - 1955
THE GREATEST BLUES SHOUTERS 1944 - 1955
"Les blues shouters sont parmi les plus grands chanteurs que nous ait donné...

TAMPA RED
TAMPA RED
Tampa Red, le “sorcier de la guitare”, notamment au slide, a influencé Muddy Waters, Elmore James et BB...

SONNY TERRY
SONNY TERRY
Virtuose, exubérant, l’harmoniciste Sonny Terry a représenté avant tout la perpétuation du vieux...

ROOTS OF SOUL 1928-1962
ROOTS OF SOUL 1928-1962
En fusionnant l’émotion et les mélodies du gospel avec les arran gements et la...

ROOTS OF FUNK 1947-1962
ROOTS OF FUNK 1947-1962
Quelles sont les origines du funk ? Depuis le début du XXè siècle, ce terme signifie la...

ROBERT JOHNSON
ROBERT JOHNSON
Le créateur de “Sweet home Chicago”.
Gérard Herzhaft

Les coffrets « The...

RAY CHARLES - LIVE AT NEWPORT 1960
RAY CHARLES - LIVE AT NEWPORT 1960
« Ce double-CD présente, pour la première fois dans son...

NEW ORLEANS BLUES
NEW ORLEANS BLUES
« La Nouvelle-Orléans, ville française, espagnole et louisianaise bien avant que d’être U.S., a...

MUDDY WATERS - VOL.1
MUDDY WATERS - VOL.1
Ce coffret retrace la première partie de la carrière de Muddy Waters, un des noms les plus importants de...

MEMPHIS SLIM - THE BLUES : PIANO BLUES SUPREME 1940-1961
MEMPHIS SLIM - THE BLUES : PIANO BLUES SUPREME 1940-1961
Memphis Slim, nommé à titre posthume au Blues Hall of Fame, a été une...

MEMPHIS MINNIE
MEMPHIS MINNIE
L’œuvre de Memphis Minnie est impressionnante. Des duos de guitare parfaits du Memphis blues, avec son mari Joe Mac...

LONNIE JOHNSON
LONNIE JOHNSON
Lonnie Johnson, baptisé avec quelque raison “le créateur de la guitare moderne” a influencé...

LIGHTNIN' HOPKINS
LIGHTNIN' HOPKINS
Lightnin’ Hopkins a été un grand innovateur du Texas blues, un explorateur de la guitare électrique, un...

LEAD BELLY
LEAD BELLY
Une des grandes figures légendaires de la musique populaire américaine, Lead Belly a connu un destin extraordinaire...

JOSH WHITE
JOSH WHITE
Josh White, un des grands fondateurs du blues de la côte Est, est un superbe guitariste, entre le jeu de Lonnie Johnson et...

JOHN LEE HOOKER
JOHN LEE HOOKER
Nouvelle édition

Le John Lee Hooker, ­ vieux sage d'aujourd'hui ne doit pas faire oublier les débuts...

JACK BON
JACK BON
Acoustique, électrique, rural ou urbain : Chicago, folk ou bayou , slide ou picking… C’est au mélange...

HILLBILLY BLUES
HILLBILLY BLUES
Le blues a été, dès ses débuts, pratiqué par des musiciens blancs sudistes, les...

HARMONICA BLUES VOL 1
HARMONICA BLUES VOL 1
L'anthologie de référence de l'harmonica blues.
Préfacé par Jean Jacques Milteau.

ELMORE D - INTEGRALE
ELMORE D - INTEGRALE
Elmore D est l’un des derniers chroniqueurs de l’identité wallonne.
En faisant se...

DELMORE BROTHERS
DELMORE BROTHERS
Les Delmore Brothers qui ont constamment eu des idées musicales en avance sur leur temps occupent une place centrale dans...

DAVID HERZHAFT
DAVID HERZHAFT
Featuring : David Herzhaft - Thierry Reocreux - Philippe Jeoffroy - Vincent Cordel - Philippe Gaillot - Renaud Van Welden

CHICAGO BLUES
CHICAGO BLUES
Le Chicago blues moderne – celui qui a tant influencé les Rolling Stones et les Yardbirds – s’est...

CALIFORNIA BLUES
CALIFORNIA BLUES
Venus travailler dans les chantiers navals de la Côte Pacifique durant la guerre, les bluesmen texans rencontrent les...

BLUES 36 MASTERPIECES (36 CHEFS-D'OEUVRE)
BLUES 36 MASTERPIECES (36 CHEFS-D'OEUVRE)
Coffret 2 CD avec livret 40 pages et 50 photos.

En 36 chefs-d’œuvre, cette anthologie offre pour la...

BLACK & BLUE VOL. 2
BLACK & BLUE VOL. 2
Le volume 2.

L’histoire d’un des plus beaux labels de blues au monde. Créé par Jean...

BIG JOE WILLIAMS
BIG JOE WILLIAMS
Le légendaire Big Joe Williams a été un des grands créateurs du delta blues et une importante figure...

BENOIT BLUE BOY EN AMERIQUE
BENOIT BLUE BOY EN AMERIQUE
Trophée artiste Français du blues en 1998.
Harmoniciste de blues - Trophée 1999

RAY CHARLES - IN ANTIBES 1961
  RAY CHARLES - IN ANTIBES 1961
Réalisé par Joël Dufour, le plus grand spécialiste du « Genius », cet...

Logo Radio France  Logo INA
 
Logo RFI
Logo PUF 
 
logo-facebook.gif

Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
Pub Net Cat 2017-2018.jpg
Titre Figure de l'histoire.gif
Pub Net Figures Histoire.jpg
Titre_Galerie.gif
pub_net_expo_cubismes.jpg
Titre Essentiel.gif
Pub Net Proust 6V.jpg
Luc Ferry
Collection Luc Ferry
Inédits
Pub Net Live in Paris 6V Ellington.jpg
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études

Titre_DVD.gif

Collection Histoire de France
Collection Histoire de France
Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif