Fremeaux.com
 
INTEGRALE LOUIS ARMSTRONG VOL. 10
Réf. : FA1360

INTEGRALE LOUIS ARMSTRONG VOL. 10

RADIO DAYS 1941-1944

LOUIS ARMSTRONG
Direction artistique : DANIEL NEVERS
Label : FREMEAUX & ASSOCIES
Nombre de CD : 3
Vous pouvez acheter ce produit :

- Chez votre libraire ou maison de la presse (Frémeaux & Associés distribution)
- Chez votre disquaire ou à la Fnac (distribution : Socadisc)
- Sur lalibrairiesonore.com
- Sur librairie-audio.com Pré écoute de certains produits!
- Par téléphone au 01.43.74.90.24
Distinctions :
CHOC CLASSICA
La radio ? Sûr qu’il connaissait, Louis Armstrong. Dès 24-25, quand il jouait chez Fletcher Henderson.
Même que c’est comme cela que le jeune Cootie Williams l’a découvert : le soir sur les ondes courtes, en douce… En 1926, à Chicago, le Hot Five, qui n’existait pourtant que pour le disque, a fait des émissions. Puis il y en a eu en Europe. En 37, Louis est même devenu une authentique vedette des ondes sur un grand réseau.
Mais là, pendant la guerre, c’est le patriotisme qui mène la danse, grâce à l’AFN (American Forces Network) et aux transcriptions de l’AFRS (Armed Forces Radio Service). Ce volume 10 de l'Intégrale Louis Armstrong, presque uniquement constitué de diffusion radiophoniques enregistrées donne l'occasion d'entendre Armstrong en-dehors du format disque, dans toute la liberté permise par les ondes…
Daniel Nevers

Les intégrales Frémeaux & Associés réunissent généralement la totalité des enregistrements phonographiques originaux disponibles ainsi que la majorité des
documents radiophoniques existants afin de présenter la production d'un artiste
de façon exhaustive.
L'intégrale Louis Armstrong déroge à cette règle en proposant la sélection la plus complète jamais éditée de l'oeuvre du géant de la musique américaine du XXè siècle, mais en ne prétendant pas réunir l'intégralité des oeuvres enregistrées.
Patrick Frémeaux

Radio? Of course he’d heard of it; Armstrong had been playing with Fletcher Henderson in 1924-1925, hadn't he? It was even how the young Cootie Williams discovered him, sneaking a listen to him on short-wave radio in the evenings... In 1926, in Chicago, the Hot Five had done broadcasts even though the group only existed on records. And then there were programmes in Europe. In 1937 Louis even became a genuine radio-star on a national network. But when the war came, patriotism was the word, thanks to the AFN and the AFRS transcriptions...
Daniel Nevers
The Frémeaux & Associés Complete Series usually feature all the original and available phonographic recordings and the majority of existing radio documents for a comprehensive portrayal of the artist. The Louis Armstrong series is an exception to the rule in that the selection of titles by this American wizard is certainly the most complete as published to this day but does not comprise all  his recorded works.
Patrick Frémeaux
CD 1 :
LOUIS ARMSTRONG AND HIS ORCHESTRA (DECCA SESSION, 16/11/1941) : WHEN IT’S SLEEPY TIME DOWN SOUTH • LEAP FROG • I USED TO LOVE YOU (TK.A) • I USED TO LOVE YOU (TK.B) • YOU RASCAL, YOU. LOUIS ARMSTRONG AND HIS ORCHESTRA (RADIO – 17 & 27/11/1941) : BASIN STREET BLUES • EXACTLY LIKE YOU • PANAMA & THEME (SLEEPY TIME…). LOUIS ARMSTRONG AND HIS ORCHESTRA (RADIO – 04/1942) : THEME & SHINE • SHOE SHINE BOY • A ZOOT SUIT • BASIN STREET BLUES • YOU DON’T KNOW WHAT LOVE IS • BLUES IN THE NIGHT • (GET SOME) CASH FOR YOUR TRASH. LOUIS ARMSTRONG AND HIS ORCHESTRA (DECCA SESSION, 17/04/1942) : (GET SOME) CASH FOR YOUR TRASH • AMONG MY SOUVENIRS (TK.A) • AMONG MY SOUVENIRS (TK.B) • COQUETTE • I NEVER KNEW • LOUIS ARMSTRONG AND HIS ORCHESTRA (FILM SOUNDTRACKS, 20/04/1942) : SWINGIN’ ON NOTHING • YOU RASCAL, YOU • SHINE.
CD 2 :
LOUIS ARMSTRONG AND HIS ORCHESTRA (FILM SOUNDTRACK, 20/04/1942) : WHEN IT’S SLEEPY TIME DOWN SOUTH. LOUIS ARMSTRONG & STUDIO ORCHESTRA (FILM “CABIN IN THE SKY” SOUNDTRACK, 28/08/1942) : TRUMPET BREAK & AIN’T IT THE TRUTH. LOUIS ARMSTRONG AND HIS ORCHESTRA (RADIO - AFRS SERIES, 1942-43) : THEME, PRESENTATION & COQUETTE • L. ARMSTRONG INTERVIEW PAR/BY DICK JOY • I GOT A GAL IN KALAMAZOO • SLENDER, TENDER AND TALL • DEAR OLD SOUTHLAND • LAZY RIVER • YOU CAN’T GET STUFF IN YOUR STUFF • ME AND BROTHER BILL • ON THE SUNNY SIDE OF THE STREET • THEME, PRESENTATION & COQUETTE • TEXTE & SHINE • LAZY RIVER • TEXTE & ONE O’ CLOCK JUMP • PRESENTATION & IF I COULD BE WITH YOU… • TEXTE & CONFESSIN’ • IN THE MOOD • I CAN’T GIVE YOU ANYTHING BUT LOVE & THEME.
CD 3 :
LOUIS ARMSTRONG AND HIS ORCHESTRA (RADIO – 1943) : ON THE SUNNY SIDE OF THE STREET • BACK O’ TOWN BLUES • AS TIME GOES BY. LOUIS ARMSTRONG AND HIS ORCHESTRA (RADIO – AFRS SERIES, 1943) : THEME, PRESENTATION & LEAP FROG • OLD MAN MOSE • AIN’T MISBEHAVIN’ • BARRELHOUSE BESSIE FROM BASIN STREET • THE PEANUT VENDOR • SLENDER, TENDER AND TALL. LOUIS ARMSTRONG AND HIS ORCHESTRA (FILM “JAM SESSION” SOUNDTRACK, 23/04/1943) : I CAN’T GIVE YOU ANYTHING BUT LOVE. LOUIS ARMSTRONG AND HIS ORCHESTRA (RADIO – AFRS SERIES, ? 08/ 1943) : PRESENTATION & I NEVER KNEW • WHAT A GOOD WORD, MR. BLUEBIRD ? • I LOST MY SUGAR IN SALT LAKE CITY • LAZY RIVER. “CHAMBER MUSIC SOCIETY OF LOWER BASIN STREET” (RADIO - 16/01/1944) : ESQUIRE BOUNCE • BASIN STREET BLUES • HONEYSUCKLE ROSE. 1940 COMPLEMENTS : “COTTON CLUB” DATES… LOUIS ARMSTRONG AND HIS ORCHESTRA (RADIO – 03 & 04/1940) : THEME & KEEP THE RHYTHM GOING • CONFESSIN’ • STRUTTIN’ WITH SOME BARBECUE • DARLING NELLY GRAY • SONG OF THE ISLANDS.

Droits : DP/ Frémeaux & Associés.
Liste des articles de presse consacrés à ce CD :
- "On se précipitera sur ce nouveau segment d’une indispensable intégrale" par Classica
"Nous voilà parvenus au volume x de cette superbe intégrale. Hormis deux ultimes séances pour Decca, ce coffret fait entendre Louis lors d’enregistrements radio à Chicago, sur la côte Ouest, à Dallas, puis à New York avec un all-stars prestigieux pour la revue Esquire et une captation au Cotton Club en 1940. Y figurent aussi la musique enregistrée pour un court-métrage ("When It’s Sleepy Time Down South"), un morceau coupé au montage pour le film "Cabin In The Sky" de Minnelli, et celui gravé pour "Jam Session", produit par la MGM. La production perturbée par l’effort de guerre suite à Pearl Harbour et la grande grève de l’enregistrement de 1943 rendent les captations radio particulièrement précieuses, d’autant que leur qualité sonore est bonne et Louis aussi solaire qu’à son habitude. Si l’on ajoute que Sidney Catlett y tient la batterie une grande partie du temps, on se précipitera sur ce nouveau segment d’une indispensable intégrale."
Par CLASSICA
- "Difficile de faire mieux." par On-Mag
"Le tome X de la gigantesque intégrale de l’œuvre de Louis Armstrong, tout comme, paraît-il, le fera le futur tome XI, contient essentiellement des morceaux venant de la radio. Dame, c’est la guerre depuis le coup en traître de Pearl Harbour et bientôt l’AFN, autrement dit l’American Forces Network, la radio militaire, prend le contrôle de tout.
Le CD 1 de ce tome comprend tout d’abord le contenu d’un disque enregistré à Chicago en novembre 41 (avec « Leap Frog ») et d’un autre à Los Angeles en 1942, avec notamment « Cash for Your Trash ». Il s’agit de Louis avec son orchestre de quatorze musiciens, parmi lesquels Luis Russell (p), l’auteur de « Leap Frog » Joe Garland (cl, ts, bs) et Sidney Catlett (dm), avec peu de modifications. Les autres morceaux proviennent de concerts (mêmes formations) donnés au Grand Terrace Café de Chicago et au Casa Marina en Californie, qui avaient été diffusés sur les ondes et retranscrits sur acétate. La qualité sonore a été miraculeusement restaurée de façon remarquable. Pour clore le CD, trois morceaux qui avaient été enregistrés pour des petits films Scopitone, comme on commençait à en voir dans les bars. Le tromboniste George Washington et la chanteuse Velma Middleton en sont les vedettes vocales, Louis ne jouant que de la trompette.
Sur le CD 2, suite des films Scopitone, avec deux morceaux sur lesquels Louis joue et chante, et de quelle belle façon (« When It’s Sleepy Time Down South »). Puis viennent les émissions de radio retranscrites sur disques par l’AFRS, l’American Forces Radio Service, à l’usage des radios privées et des militaires. Mais comme les militaires ne sont pas des spécialistes de la culture, évidemment, il n’y pas de dates, ni de précisions sur les orchestres. Le travail entrepris par les spécialistes, au nombre desquels notre Irakli (de Davrichewy) aux oreilles redoutables, est absolument remarquable. Les disques Downbeat et Jubilee du War Department ont été épluchés et nous donnent des émissions de radio, diffusées entre novembre 1942 et mars 1943, sans précisions supplémentaires, mais cela nous permet d’entendre Louis Armstrong, avec son orchestre et la chanteuse Ann Baker, sur des airs formidables (« Lazy River », « One O’Clock Jump » ou encore un « In the Mood » (Joe Garland, son auteur, est dans l’orchestre) qui vaut très largement celui d’un autre. Un sacré champion de la pub, le Glenn ! qui a réussi à faire croire au monde entier que seul, son enregistrement comptait.
Le CD 3 commence avec trois airs diffusés sur les ondes mais dont il est impossible, tant qu’on n’a pas retrouvé les disques (peut-être sont-ils encore dans quelque brocante) de savoir quand. Puis suivent six airs puis quatre, de l’AFRS, donc radiodiffusés et gravés à Los Angeles et à Dallas. Une merveille ! Louis et son orchestre jouent tout simplement des airs à la mode (« Ain’t Misbehavin », « Peanut Vendor » etc), mais de quelle façon ! Ah, quand on pense qu’il y avait des programmes de radio comme ceux-là. C’est tout simplement incroyable. « Radio Days » disait Woody Allen. Il avait sacrément raison, et le fait d’avoir appelé ainsi ce volume 10, est une bien bonne idée. On trouve aussi sur ce disque une piste enregistrée pour un film Scopitone, l’inusable « I Can’t Give You… » et trois morceaux radiodiffusés et récupérés sur acétate, où Louis Armstrong joue, tenez-vous bien, avec Jack Teagarden (tb, voc), Coleman Hawkins (ts), Art Tatum (p), Al Casey (g), Oscar Pettitford (b) et Sidney Catlett (dm). Difficile de faire mieux. Le CD se termine par un enregistrement oublié de 1940, au Cotton Club, qui a été, lui aussi, radiodiffusé et récupéré sur acétate. Ce tome dix est loin de déparer la collection."
par Michel BEDIN - ON-MAG
- « Remarquable travail » par JAZZ HOT
En dehors d’un complément de cinq titres de mars-avril 1940 récemment retrouvés et en provenance de Cotton Club, Frémeaux & Associés poursuit la réédition dans la chronologie. Au Cotton Club « Darling Nelly Gray » est du bon Louis Armstrong (belles lignes de basse de Pops Foster). Le premier titre « Keep the Rhythm Going » débute par la trompette wawa avec growl de Shelton Hemphill, suivent un solo de sax basse (Joe Garland), un solide solo de Red Allen , un de clarinette (Bingie Madison ?) puis c’est une coda magistrale de Louis Armstrong et Sid Catlett. Le « Song of the Island » ne manque pas d’intérêt (partie de sax basse, solo de trombone – Wilbur de Paris ?-, un scat avec « band vocal » et la coda enlevée de Louis).
Le quotidien des professionnels. Le vécu du musicien est plus terre à terre . Il vit tout simplement la musique, et cherche à en vivre. Puisqu’il n’y a pas ici d’œuvre comme «  West End Blues », l’intransigeant passera sans doute à côté de ce coffret. Mais il perdra beaucoup, ne serait-ce que la magie de la sonorité de Louis Armstrong dans sa plénitude comme dans cette xième version de « Sleepy Time Down South » (son indicatif) et dans les deux prises du beau thème « I Used to Love You » au début du CD1, appartenant à une séance Decca du 16 novembre 1941, réalisée à Chicago. Dans son discours à des enfants africains, Louis leur disait que ce qui compte « c’est de faire de son mieux ». Et Louis fait dans ce coffret la magistrale démonstration qu’il sait faire de son mieux et qu’à la quarantaine, rares sont ceux qui pourraient faire mieux. La même séance donne un « Leap Frog » qui met en évidence l’excellence de l’orchestre (avec un rôle donné au sax basse par Joe Garland). Bon solo de Prince Robinson (ts) et remarquable travail du lead trompette Shelton Hemphill. Le « You Rascal You » qui termine cette séance officielle bénéficie du swing de Louis Armstrong (avec Sid Catlett, dm). Le 17 avril 1942, il retrouve les studios pour une nouvelle séance chez Decca. Dans « Cash for Your Trash » son phrasé de chanteur est un modèle de swing. Après son solo de trompette, la section de sax (Rupert Cole, lead as) joue un passage digne de Benny Carter. Les deux versions de « Among My Souvenirs » sont semblables. Louis Armstrong expose le thème avec beaucoup de retenue (ce qu’il sait aussi faire), puis après son passage chanté et une courte intervention de sax ténor, il rejoue le thème mais dans le registre aigu, à la perfection. Dans « Coquette » comme dans « I Never Knew » son premier solo est de la paraphrase du thème, le second pour terminer l’interprétation est plus libre, avec tension, swing et aigus (bien soutenu par Sid Catlett). A cette époque, il ne fait pas d’autres disques.
Il y a des courts métrages pour RCM le 20 avril 1942 avec la chanteuse Velma Middleton (« Swingin’ on Nothing », « You Rascal, You », « Shine », « When It’s Sleepy Time ») et le fameux Cabin in the Sky de Vincente Minelli (Hollywood, 28 août 1942, MGM) pour lequel Louis Armstrong est magistral à la trompette avec un grand orchestre de studio dans un « Ain’t It the Truth » qui fut supprimé au montage. Puis encore un petit film pour l’effort de guerre, Jam Session pour Columbia (Hollywood, 23 avril 1943) où il apparaît dans « I Can’t Give You Anything But Love ». Dans cette tranche d’activité, Louis Armstrong et son orchestre font beaucoup d’émissions radiophoniques dont un bon nombre a survécu. Il s’agit d’enregistrements en studio ou en public dont des éléments sont ensuite recopiés (transcriptions) sur disques 33 tours. Ces éléments réunis sur un même disque pouvaient avoir été enregistrés à des dates différentes. Il est donc difficile de dater avec précision ces documents en 1943-6 pour l’AFRS (American Forces Network), etc. Une émission depuis le Grand Terrace de Chicago des 16 et 27 novembre 1941 est de qualité auditive médiocre (Louis joue superbement , bien sûr, trois titres dont un « Panama »). Les acétates suivants sont réalisés à Culver City en avril 1942. Six titres de qualité acoustique modeste, mais chaque note de Louis Armstrong est impériale comme dans « Shoe Shine Boy » tronqué (un de ses trompettistes, peut-être Bernard Flood, joue un contre-chant discret avec sourdine à la partie vocale de Pops). Si on retrouve une version de plus de « Basin Street Blues », nous en avons une aussi de « Blues in the night » (bruits de fond). Ce qui retient l’oreille, car son orchestre est très bon, c’est « You Don’t Know What Love Is » arrangé de façon ellingtonienne (Prince Robinson, clarinette). Louis Armstrong y chante tendrement et reprend le thème dans l’aigu à la trompette avec sûreté. La série Downbeat de l’AFRS no 16 et 32 de 1941-43 commence par un solo de trompette qui n’est pas d’Armstrong (bon, mais petit son). Il précède quelques mesures de « Sleepy Time Down South » en fond à l’annonce, puis une version de « Coquette » où Louis Armstrong apparaît en grande forme. L’arrangement de Joe Garland sur « Girl of Kalamazoo » vaut pour la section de sax (Louis conclut à la trompette autour du thème). La chanteuse Ann Baker intervient dans deux morceaux qui permettent à Louis de se reposer (« Slender, Tender & Tall », « You Can’t Get Stuff in Your Cuff »). Louis Armstrong interprète une version réorchestrée de « Dear Old Southland » sur tempo plus vif que d’habitude. Trois autres titres sont la routine (« Lazy River », « Me and My Brother Bill », « Sunny Side »). L’ARFS série Jubilée no 19 permet d’entendre après l’indicatif (orchestre de studio), des versions sans surprise de « Coquette », « Shine », « Lazy River ». L’émission se termine avec un bon « One O’Clock Jump » (Luis Russell, p, Joe Garland ?, ts, Henderson Chambers, tb, Ted Sturgis, b, George Washington, voc, et  Louis Armstrong, tp style posé et son large). Suit l’émission Jubilée no 24 moins convenue : « If I Could Be With You » (bon arrangement, grand Louis Armstrong), « Confessin’ » (le court solo écrit de trombone précède la trompette puissante d’Armstrong). Dans « In the Mood », Louis se repose (le bon trompette solo doit être Franck Galbreath, influencé par son leader) ce qui lui permet de terminer magistralement dans « I Can’t Give You Anything But Love » (Garland, ts, Robinson, cl). Le personnel est similaire pour une radio de début 1943 qui vaut pour un premier « Black O’Town » (exposé royal de Louis, Prince Robinson, cl). Deux titres pour la série Jubilée no 21 : « Leap Frog » sans Louis (bon break de Chuck Morrison, dm) et « Old Man Mose » qui met Satchmo en vedette. La série Jubilée no 26 & 58 permet d’entendre « Ain’t Misbehavin’ » (Garland, ts, Robinson, cl, et Louis Armstrong le magnifique). Après un « Barrelhouse Bessie From Basin Street » (bon riff pour trompettes) , nous avons une version revue de « Peanut Vendor » où Louis Armstrong montre ce que swing veut dire dans sa façon de chanter. La vie de musicien, c’est aussi affronter les difficultés. A l’évidence auditive, Louis Armstrong n’est pas en forme d’août 1943 à janvier 1944 lorsqu’il doit assumer deux émissions. Depuis Dallas, avec des changements de personnel dans son orchestre, c’est la série Spotlight Bands no 128. Louis Armstrong a une petite faiblesse à peine audible dans « I Never Knew » (bon break de Jesse Price, dm). Louis n’intervient pas dans « What’s A Good Word, Mr. Bluebird ? » chanté par Ann Baker avec un solo lestérien de Dexter Gordon et un bon solo de Frank Galbreath . On remarque l’excellence d’Art Simmons (b) dans « I Lost My Sugar » et « Lazy River » que Louis Armstrong assure avec prudence (sourdine dans l’exposé) et qui révèle Gerald Wiggins (p). Pour la NBC, il y a un plateau de stars qui débute dans le flou artistique (jam !) un « Esquire Blues » (Coleman Hawkins, excellent). Le « Basin Street Blues donne la vedette à Jack Teagarden (voc, tb) et Louis Armstrong (voc, tp).
Un big band dirigé par Paul Laval se joint aux stars pour « Honeysuckle Rose » où la sonorité de Louis est un peu nasillarde. Il y a fort à parier qu’il y a un problème de lèvres et peut être , pour le contourner, change-t-il d’embouchure. C’est le réalisme des enregistrements pris sur le vif contrairement à ceux de studio. D’où l’intérêt de ces rééditions.
Michel LAPLACE – JAZZ HOT
- « Nous donne accès à une quantité de titres » par Jazz Magazine - Jazzman
« Pour 30 € chez Frémeaux, Daniel Nevers nous fait parvenir le volume 10 – « Radio Days, 1941-1944 » de son intégrale (trois CD, livret 32 pages) et nous donne accès à une quantité de titres qui par leur nature échappent aux deux coffrets précédents : radio des forces armées (dont Nevers nous conte la grande aventure), musiques pour l’écran et un bonus de cinq acétates de qualité enregistrés en 1940 au Cotton Club et récemment retrouvés. »
par JAZZ MAGAZINE – JAZZMAN
- « Un période musicalement riche et entrée dans la légende » Par Le quotidien du médecin
« Frémeaux & Associés poursuit la réédition d’intégrales de plusieurs jazzmen historiques, à l’image de Louis Armstrong. Concocté par l’historien et collectionneur Daniel Nevers, les N°10 et 11 viennent de paraître. Le premier volume, intitulé « Radio Days – 1941-1944 & Complément (Cotton Club) », débute quelque temps avant l’attaque de Pearl Harbor et se prolonge surtout avec des diffusions données par l’AFN (American Forces Network) pour les troupes US engagées d’abord dans le Pacifique, puis en Europe. Le second, « Jack – Armstrong Blues – 1944-1945 » couvre la fin du conflit et permet de (re)découvrir des monuments absolument fabuleux donnés par un orchestre de pointures de l’époque, rassemblées par le magazine « Esquire », comprenant notamment, outre Satchmo, Roy Eldridge (trompette), Jack Teagarden (trombone), Barney Bigard (clarinette), Coleman Hawkins (ténor sax), Art Tatum (piano), Oscar Petitford (contrebasse), ou encore Sidney Bechet (soprano-sax), Lionel Hampton et Red Norvo (vibraphones). En plus des formations dirigées par le trompettiste, dont certaines avec un jeune chanteur nommé… Frank Sinatra. Une période troublée de l’Histoire mais musicalement riche et entrée dans la légende. »
Par Didier PENNEQUIN – LE QUOTIDIEN DU MEDECIN
Liste des crédits sur ce CD :
Leon René & Otis René , Louis Armstrong And His Orchestra, Clarence Muse, Joe Garland, G.von Tilzer, Sam Theard , Dorothy Fields , Jimmy Mchugh, Williams H.tyers, Cecil Mack , J.brown , Ford Dabney, Sammy Cahn , Saul Chaplin, Ray Gilbert , Bob O'brian, Spencer Williams , Don Raye , Gene De Paul, Johnny Mercer , Harold Arlen, Fats Waller , Horatio Nichols , Edgar Leslie, Gus Kahn , John Green, T.fio Rito, Sy Oliver , Billy Moore, Y.harburg , Louis Armstrong And Studio Orchestra, Joy Dick , Mack Gordon , Harry Warren, Mike Jackson , Hughie Prince, Henry Creamer , Turner Layton, Hoagy Carmichael , Sydney Arodin, Jones , Count Basie, James P. Johnson, Al Neiburg , Donald Dougherty, Joseph Garland, Luis Russell , Herman Hupfeld , Vincent Youmans, Zilner Randolph , Armstrong Louis, Andy Razaf , H.madigson , J.styne, W.gilbert , M.sunshine , Moshé Simons, Ted Fio Rito , Inconnu , Johnny Lange , Louis Armstrong And Chamber Music Society Of Lower Basin Street, Leonard Feather, Benjamin Hanby , King
CDPisteTitreArtiste principalAuteurDuréeEnregistré en
11When it's sleepy time down south Louis Armstrong And His OrchestraLeon René & Otis René 00:03:141941
12Leap frog Louis Armstrong And His Orchestra 00:03:011941
13I used to love you (tk.a) Louis Armstrong And His Orchestra 00:02:531941
14I used to love you (tk.b) Louis Armstrong And His Orchestra 00:03:011941
15You rascal you Louis Armstrong And His OrchestraSam Theard 00:03:011941
16Basin street blues Louis Armstrong And His Orchestra 00:03:071941
17Exalctly like you Louis Armstrong And His OrchestraDorothy Fields 00:03:551941
18Panama and theme Louis Armstrong And His Orchestra 00:03:191941
19Theme and shine Louis Armstrong And His OrchestraCecil Mack 00:03:581942
110Shoe shine boy Louis Armstrong And His OrchestraSammy Cahn 00:03:071942
111A zoot suite Louis Armstrong And His OrchestraRay Gilbert 00:02:521942
112Basin' street blues Louis Armstrong And His OrchestraSpencer Williams 00:03:131942
113You don't know what love is Louis Armstrong And His OrchestraDon Raye 00:04:471942
114Blues in the night Louis Armstrong And His OrchestraJohnny Mercer 00:03:271942
115Cash for your trash Louis Armstrong And His OrchestraFats Waller 00:03:061942
116Get some cash for your trash Louis Armstrong And His OrchestraFats Waller 00:03:051942
117Among my souvenirs (tk.a) Louis Armstrong And His OrchestraHoratio Nichols 00:02:491942
118Among my souvenirs (tk.b) Louis Armstrong And His OrchestraHoratio Nichols 00:02:331942
119Coquette Louis Armstrong And His OrchestraGus Kahn 00:02:381942
120I never knew Louis Armstrong And His OrchestraGus Kahn 00:02:481942
121Swingin' on nothing Louis Armstrong And His OrchestraSy Oliver 00:03:061942
122You rascal you Louis Armstrong And His OrchestraSam Theard 00:02:581942
123Shine Louis Armstrong And His OrchestraCecil Mack 00:02:351942
21When it's sleepy time down south Louis Armstrong And His OrchestraLeon René & Otis René 00:03:081942
22Trumpet break and ain't it the truth Louis Armstrong And Studio OrchestraY.harburg 00:05:431942
23Theme & when it's sleepy timedown south, and coquette Louis Armstrong And His OrchestraLeon René & Otis René 00:03:291942
24Interview Louis Armstrong And His OrchestraJoy Dick 00:01:411942
25I've got a gal in kalamazoo Louis Armstrong And His OrchestraMack Gordon 00:03:441942
26Slender tender and tall Louis Armstrong And His OrchestraMike Jackson 00:02:531942
27Dear old southland Louis Armstrong And His OrchestraHenry Creamer 00:03:041942
28Lazy river Louis Armstrong And His OrchestraHoagy Carmichael 00:04:111942
29You can't get stuff in your cuff Louis Armstrong And His OrchestraJones 00:03:481942
210Me and brother bill Louis Armstrong And His OrchestraLouis Armstrong 00:03:081942
211On the sunny side of the street Louis Armstrong And His OrchestraDorothy Fields 00:04:251942
212Great day and coquette Louis Armstrong And His OrchestraGus Kahn 00:03:511942
213Shine Louis Armstrong And His OrchestraCecil Mack 00:03:141942
214Lazy river Louis Armstrong And His OrchestraHoagy Carmichael 00:04:071942
215Texte & one o'clock jump Louis Armstrong And His Orchestra 00:07:081942
216Jubilee theme great day & if i could be with you Louis Armstrong And His OrchestraHenry Creamer 00:04:581942
217Confessin' Louis Armstrong And His OrchestraAl Neiburg 00:03:261942
218In the mood Louis Armstrong And His Orchestra 00:04:321942
219Texte i can't give you anything but love Louis Armstrong And His OrchestraDorothy Fields 00:05:061942
31On the sunny side of the street Louis Armstrong And His OrchestraDorothy Fields 00:02:471943
32Back o'town blues Louis Armstrong And His OrchestraLuis Russell 00:03:431943
33As time goes by Louis Armstrong And His OrchestraHerman Hupfeld 00:03:061943
34Great day presentation & leap frog Louis Armstrong And His Orchestra 00:04:561943
35Old man mose Louis Armstrong And His OrchestraZilner Randolph 00:03:511943
36Ain't misbehavin Louis Armstrong And His OrchestraAndy Razaf 00:04:561943
37Barrelhouse bessie from basin' street Louis Armstrong And His OrchestraH.madigson 00:03:331943
38The peanut vendor Louis Armstrong And His OrchestraW.gilbert 00:04:511943
39Splender tender & tall and one o'clock jump Louis Armstrong And His OrchestraMike Jackson 00:03:421943
310I can't give you anything but love Louis Armstrong And His OrchestraDorothy Fields 00:03:121943
311Présentation & i never knew Louis Armstrong And His OrchestraTed Fio Rito 00:02:461943
312What's a good word mr bluebird Louis Armstrong And His OrchestraInconnu 00:03:121943
313I lost my sugar in salt lake city Louis Armstrong And His OrchestraJohnny Lange 00:03:031943
314Lazy river Louis Armstrong And His OrchestraHoagy Carmichael 00:03:261943
315Esquire blues Louis Armstrong And Chamber Music Society Of Lower Basin Street 00:02:251944
316Basin' street blues Louis Armstrong And Chamber Music Society Of Lower Basin StreetSpencer Williams 00:03:441944
317Honeysuckle rose Louis Armstrong And Chamber Music Society Of Lower Basin StreetAndy Razaf 00:02:031944
318Theme & keep the rhythm going Louis Armstrong And His Orchestra 00:04:401940
319Confessin' Louis Armstrong And His OrchestraAl Neiburg 00:03:121940
320Struttin' with some barbecue & theme Louis Armstrong And His OrchestraLouis Armstrong 00:03:321940
321Darling nelly gray Louis Armstrong And His OrchestraBenjamin Hanby 00:02:491940
322Song of the island Louis Armstrong And His OrchestraKing 00:02:291940

:

3-5d.gif




Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc), chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 0143749024
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit Pré écoute possible de certains produits!

Egalement disponible aux éditions Frémeaux & Associés :

INTEGRALE LOUIS ARMSTRONG VOL 1
   
INTEGRALE LOUIS ARMSTRONG VOL 1
“Le jazz est la seule musique que j’aime. Et la découverte de King Oliver a été capitale pour moi...
INTEGRALE LOUIS ARMSTRONG VOL 1
INTEGRALE LOUIS ARMSTRONG VOL.9
   
INTEGRALE LOUIS ARMSTRONG VOL.9
Changeant et coloré comme la vie, l’art de Louis Armstrong nous frappe au coeur par son audace...
INTEGRALE LOUIS ARMSTRONG VOL.9


Dernière mise à jour :: 22-10-2017 08:07
Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

WEST SIDE STORY
WEST SIDE STORY
Une nouvelle version très swinguante de “West Side Story”, arrangée et...

URBAN GYPSY - DANIEL JOHN MARTIN
URBAN GYPSY - DANIEL JOHN MARTIN
Certains disent qu’il est anglais, d’autres qu’il aurait été...

UNDER THE MAGNOLIAS
UNDER THE MAGNOLIAS
Deuxième album produit par Patrick Tandin, lors de la création du label La Lichère, ce disque de Richard Raux...

SYLVAIN KASSAP
SYLVAIN KASSAP
Sylvain Kassap est aujourd’hui reconnu comme l’un des acteurs majeurs du jazz et des musiques...

SWING PIANO BAR
SWING PIANO BAR
Le piano bar par les plus grands interprètes (piano bar by their greatests performers) : Teddy Wilson, Fats Waller, Earl...

SWING FOR NININE - INTEGRALE ROMANE VOL. 1
SWING FOR NININE - INTEGRALE ROMANE VOL. 1
Si le “swing manouche” hérité de Django Reinhardt réunit aujourd’hui...

SWING ERA BIG BAND
SWING ERA BIG BAND
Les grands orchestres swing ont été, au moment de la deuxième guerre mondiale, un véritable...

SANDRINE MALLICK - LUDOVIC BEIER "LUCIOLES"
SANDRINE MALLICK - LUDOVIC BEIER
PARTENARIAT JAZZ RADIO

Une nouvelle venue dans la famille de la chanson swing ?
Si Sandrine Mallick...

PARIS MA MUSE
PARIS MA MUSE
Cet enregistrement réunit autour de Jean-Charles Capon et six de ses compositions, deux musiciens d’exception sur des...

NOTE MANOUCHE
NOTE MANOUCHE
Il est des disques – sortis d’on ne sait où, éclos on ne sait comment –...

NATALE - JAZZ MA CHERIE
NATALE - JAZZ MA CHERIE
Ce disque est le plus bel hommage, tout en dentelle, offert par une chanteuse au jazz. Tout est...

MAE - RENCONTRE D'UN JAZZ METISSE
MAE - RENCONTRE D'UN JAZZ METISSE
DENIS FOURNIER MAÉ DENIS FOURNIER Batterie, percussions • NABIL KHALIDI Oud, bendir, carcaba • FRÉDÉRIC TARI Violon...

LOUIS ARMSTRONG - LIVE IN PARIS 24 AVRIL 1962
LOUIS ARMSTRONG - LIVE IN PARIS 24 AVRIL 1962
Figure majeure du XXe siècle, Louis Armstrong est l’icône incandescente du jazz, dont il...

LES PRIMITIFS DU FUTUR
LES PRIMITIFS DU FUTUR
Prenant à contre-pied la world music des années 1980-90 et ses cross-overs pop, les Primitifs...

JIMI’S COLORS (A TRIBUTE TO JIMI HENDRIX)
JIMI’S COLORS (A TRIBUTE TO JIMI HENDRIX)
Frémeaux & Associés permet au public de redécouvrir Jimi’s Colors,...

JAZZ NEW ORLEANS
JAZZ NEW ORLEANS
"Ici, même les enterrements ont un air de fête."
Un observateur anonyme (1819)

Philippe...

JAZZ - 36 CHEFS D'OEUVRE VOL 2
JAZZ - 36 CHEFS D'OEUVRE VOL 2
La quintessence du jazz distillée en 36 chefs-d'œuvre par Alain Gerber s'expliquant dans un livret de 40 pages....

INTERSECTION
INTERSECTION
Cet enregistrement témoigne des nombreuses influences musicales dans lesquelles Boulou et Elios Ferré plongent leurs...

INTEGRALE LOUIS ARMSTRONG VOL. 10
INTEGRALE LOUIS ARMSTRONG VOL. 10
La radio ? Sûr qu’il connaissait, Louis Armstrong. Dès 24-25, quand il jouait chez...

I WANT TO BE HAPPY - MARC FOSSET TRIO
I WANT TO BE HAPPY - MARC FOSSET TRIO
Sous la houlette de Marc Fosset, les excellents Philippe Petit et Eric Dervieu offrent un trio plein de...

GYPSY SWING GUITAR
GYPSY SWING GUITAR
« Son phrasé personnel a la rigueur et l’ascèse de la musique classique, allié à un sens...

GEORGE GERSHWIN
GEORGE GERSHWIN
Gershwin fut indiscutablement un novateur. Ce qu'il a su tirer du rythme, de l'harmonie et de la mélodie n'est pas pure...

FRANK SINATRA - LIVE IN PARIS 5/7 JUIN 1962
FRANK SINATRA - LIVE IN PARIS 5/7 JUIN 1962
Frank Sinatra est sans doute le plus célèbre crooner du XXe siècle. Enregistré au...

DUKE ELLINGTON - LIVE IN PARIS - OCTOBRE-NOVEMBRE 1958
DUKE ELLINGTON - LIVE IN PARIS - OCTOBRE-NOVEMBRE 1958
Compositeur incandescent, modernisateur, charismatique dandy vaudou, Duke Ellington est un personnage hors...

COUNTISSIMO - CLAUDE TISSENDIER AVEC MICHELE HENDRICKS & MARC THOMAS
COUNTISSIMO - CLAUDE TISSENDIER AVEC MICHELE HENDRICKS & MARC THOMAS
PARTENARIAT TSF JAZZ

Claude Tissendier propose une nouvelle lecture du mythique...

CLAUDE BOLLING & JEAN-PIERRE RAMPAL VOL 2
CLAUDE BOLLING & JEAN-PIERRE RAMPAL VOL 2
La Suite pour flûte et piano jazz trio de 1974 a fait date dans l’histoire de la musique. Avec cette collaboration...

CHARLIE PARKER - INTEGRALE VOL 6
CHARLIE PARKER - INTEGRALE VOL 6
Il faut vraiment être aveugle à l’évidence pour refuser de voir en Parker un...

CHARLIE PARKER - INTEGRALE VOL 1
CHARLIE PARKER - INTEGRALE VOL 1
Hootie, tu serais content si j’arrivais sur scène habillé comme un docteur et que je joue comme un...

CAMPING SWING
CAMPING SWING
Camping Swing est le nouvel opus de Paho Saga, la formation créée par le guitariste Pascal...

A MONK'S DREAM
A MONK'S DREAM
La rencontre entre le BBL et Johnny Griffin s’est faite en 1989 lors d’une tournée...

Logo Radio France  Logo INA
 
Logo RFI
Logo PUF 
 
logo-facebook.gif

Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
Catalogue 2016-2017
Titre__BO_evenement.gif
Pub Net Djam.jpg
Titre_philo&psy.gif
Pub Net Cynthia Fleury.jpg
Titre_Evenement.gif
Pub Net Caveau Huchette.jpg
Titre_Galerie.gif
200_Pub Net - Expo Les gens par Chica.jpg
Titre_DVD.gif
Pub Net Edgar morin.jpg
Titre Essentiel.gif
Pub Net Proust 6V.jpg
Titre_lucferry.gif
Philo-Mytho Ferry
Luc Ferry
Collection Luc Ferry
Inédits
Pub Net Live in Paris 6V Ellington.jpg
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études


Collection Histoire de France
Collection Histoire de France
Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif