Fremeaux.com
 
LES FILS DU VENT, UN FILM DE BRUNO LE JEAN - DVD NTSC
Réf. : FA4024

LES FILS DU VENT, UN FILM DE BRUNO LE JEAN - DVD NTSC

ANGELO DEBARRE, MORENO, NININE GARCIA ET TCHAVOLO SCHMITT

Le film sur le Jazz manouche
Direction artistique : BRUNO LE JEAN
Label : FREMEAUX & ASSOCIES
Vous pouvez acheter ce produit :

- Chez votre libraire ou maison de la presse (Frémeaux & Associés distribution)
- Chez votre disquaire ou à la Fnac (distribution : Socadisc)
- Sur lalibrairiesonore.com
- Sur librairie-audio.com Pré écoute de certains produits!
- Par téléphone au 01.43.74.90.24
Distinctions :
PLUME D'OR  - GRAND PRIX DU FESTIVAL DOCUMENTAIRE "L'ICI ET L'AILLEURS" / SELECTION FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA ROCHELLE / PRIX HENRI LANGLOIS DU FILM DOCUMENTAIRE / INDISPENSABLE !!! JAZZ NEWS / RECOMMANDÉ PAR FRANCE INTER / RECOMMANDÉ PAR TSF
Portraits croisés d’artistes libres qui perpétuent l’héritage tutélaire de Django Reinhardt, succès de la critique et du public lors de sa sortie en salle en octobre 2012, ce film est le documentaire de référence sur le jazz manouche.
Le réalisateur Bruno Le Jean, a suivi pendant huit ans les guitaristes Angelo Debarre, Moreno, Ninine Garcia et Tchavolo Schmitt. De cette musique du quotidien, transmise oralement de génération en génération, qui fédère cette grande famille, qu’elle soit gitane, manouche ou tzigane, aux carnets de circulation et l’expulsion des Roms, le film aborde tous ces thèmes avec humanisme, poésie et réalisme.
Ces fils du vent sont des passeurs qui transmettent le trésor et la richesse d’une communauté dont l’apport à la culture occidentale, et notamment au jazz, est déterminant.
Patrick FRÉMEAUX

« C’est Noël et j’ai des cadeaux. Tout d’abord j’ai les Fils du vent, si vous aimez le jazz manouche c’est très très bien ! D’ailleurs je le garde pour moi ! »
Fréderic BEIGBEDER – LE CERCLE / CANAL +

This film is a landmark in gypsy jazz with its portraits of artists freely perpetuating the venerable legacy of Django Reinhardt.
It was praised by critics and public alike when it was released to cinemas in October 2012, after its director Bruno Le Jean had spent eight years filming the guitarists Angelo Debarre, Moreno, Ninine Garcia and Tchavolo Schmitt. His film portrays everyday music handed down orally from one generation to the next — from the federating of gypsies, Romanies and Tziganes into one great family, to the permits and expulsion of Roms — and treats all those themes with humanity, poetry and realism.
The «Sons of the Wind» in the film’s title are passers — go-betweens conveying the rich treasures of this community — yet their contribution to western culture, especially jazz, is decisive.

Patrick FRÉMEAUX

UN FILM DE BRUNO LE JEAN
PRODUCTION : LES FILMS DU VEYRIER LICENCIE A FRÉMEAUX & ASSOCIÉS TÉLÉVISIONS (DVD JAZZ MANOUCHE)
AVEC ANGELO DEBARRE, MORENO, NININE GARCIA ET TCHAVOLO SCHMITT

NTSC - 1 H 36 - COMPATIBLE MONDE - DROITS FRANCE - 4/3 - TOUT PUBLIC - FRANÇAIS VO /  ANGLAIS AMOVIBLE.
Liste des articles de presse consacrés à ce CD :
- « Une éclatante passion » Par les Inrockuptibles
Sujet gouleyant, déjà traité par Tony Gatlif dans sa semi-fiction « Swing » : le jazz manouche, somme toute la seule catégorie du jazz spécifiquement française. D’ailleurs, ce documentaire devrait s’intituler « Les fils de Django », tant l’influence du génial Django Reinhardt s’avère essentielle dans ce courant. Les musiciens manouches auxquels ce film est consacré (Ninine Garcia, Tchavolo Schmitt, Angelo Debarre et Moreno) sont des adeptes de cette légende de la guitare, et poussent l’identification jusque dans leurs moustaches crayon soigneusement entretenues. (...)
Par Vincent OSTRIA – LES INROCKUPTIBLES
- « Mais d’abord du swing ! » par Le Canard Enchaîné
Il y a Angelo, l’austère, le travailleur, le gardien du Temple. Moreno, séducteur en diable, endimanché tous les jours, qui tchatche comme il rigole. Ninine, le plus moderne, le plus ouvert à cette société pourtant un peu fermée. Et Tchavolo, poète  virtuose, libre comme l’air, capable d’improviser, sans prévenir, un duo avec l’océan (si, si !). Sur ces attachants manouches guitaristes plane l’ombre de Django Reinhardt, au génie toujours inexpliqué-« En Egypte, on n’a jamais su comment ils avaient fait les pyramides. Django, c’est pareil », résume Moreno. Une magie dont ils se font les héritiers inspirés et généreux, peu importe qu’ils jouent derrière une caravane ou devant 3000 gadjés. Cinq ans ont été nécessaires au documentariste Bruno Le Jean pour croiser les portraits et les prouesses scéniques de ces quatre garçons dans le vent de liberté. Comme eux, son film a du souffle, du cœur, du chien. Mais d’abord du swing !
Par D.J. – LE CANARD ENCHAINE
- « D’une fraîcheur enivrante » par l’Humanité
Tandis que frappe l’ostracisme contre les gens du voyage, le film  « les Fils du vent » de Bruno Le Jean, s’avère vital. Ni discours militant ni misérabilisme. Mais en humble star, la dignité d’un peuple, qu’incarnent ici Angelo Debarre, Ninine Garcia, Tchavolo Schmitt et Moreno, guitaristes prodigieux. Ninine fait les présentations : « Angelo, c’est le scientifique. Moreno, très touchant, c’est une brute avec un cœur d’enfant. Et quand Tchavalo joue, on dirait une roulotte qui passe ». De Ninine (mentor de Thomas Dutronc), ses amis disent qu’il est « entre les deux », alliant mémoire et modernité. La dure réalité est montrée par touches ingénieuses, en osmose avec la pudeur des hôtes. Astreinte du carnet de circulation, pas d’eau courante dans les rares aires d’accueil, camps en bord d’autoroute… D’une fraîcheur enivrante, le documentaire offre à la musique un trône de reine. Le fameux swing manouche se fait hymne de résistance, pacifique, allègre.
Par Fara C. – L’HUMANITE
- « La musique est une manière de vivre et un moyen d'existence » par Télérama
« Angelo, Moreno, Ninine et Tchavolo sont guitaristes et manouches. Guitaristes parce que manouches. Pour eux, la musique est une manière de vivre et un moyen d'existence. Le seul, disent-ils, un peu amers, que leur laissent les gadjos, qui viennent les applaudir en concert. Et les fils de certains, déjà, sont prêts à perpétuer cette tradition et font des boeufs avec leurs pères, assis sur des pliants devant leurs caravanes... Bruno Le Jean s'accorde à leur âme musicale : son documentaire laisse la part belle à ce jazz manouche enivrant. En public, bien sûr, mais aussi lors d'un anniversaire familial qui devient un vrai spectacle, une célébration joyeuse et tendre. Joli moment de recueillement poétique, aussi, lorsqu'il filme Tchavolo Schmitt, issu de l'école alsacienne de jazz manouche, découvrant pour la première fois la mer avec un regard d'enfant et accordant sa guitare au bruit des vagues... Chose rare pour ces gens du voyage qui ont appris la méfiance, ils confient leurs conditions de vie où la liberté est constamment entravée : pour ces Français et fiers de l'être, avoir simplement l'eau et l'électricité reste un problème quotidien. Mais il y a bien deux choses qu'on ne peut leur enlever : le talent et l'humour. »
Par Guillemette ODICINO - TELERAMA
- « Une belle leçon d'humanité » par Les Echos
« A l'heure où la Cité de la musique célèbre Django Reinhardt, « Les Fils du vent » offrent une contre-plongée dans la « Gitanie » d'aujourd'hui. Au départ, il y a huit ans, quand Bruno Le Jean a proposé aux quatre guitaristes de les filmer, ils étaient plutôt réticents. Finalement, ils ont accepté « car ils voyaient en moi une reconnaissance », dit le réalisateur, qui les a suivis durant cinq ans, accumulant cent vingt heures de rushes. De la Chope des Puces de Saint-Ouen aux files de caravanes parties sur les routes à la recherche d'un point d'eau ou d'une prise d'électricité en passant par le festival de jazz de Samois-sur-Seine, les quatre guitaristes, brillants héritiers de Django, servent de guide à une approche sincère du monde manouche. Il y a Angelo Debarre, méfiant de nature, très attaché aux traditions et à l'itinérance, le plus politique, aussi ; Moreno, qui a renoncé à la caravane pour s'installer dans un deux-pièces parisien, et qui râle volontiers contre les clichés et le folklore ; Ninine Garcia, dont le père a fondé la Chope des Puces et dont le jeune fils Rocky est prêt à prendre la relève ; Tchavolo Schmitt, qui développe une philosophie tranquille et chaleureuse de la vie. En Bretagne, où il s'est installé, il aime écouter le bruit des vagues au bord de l'océan ; elles font de la musique. Loin des clichés, « Les Fils du vent » donnent une belle leçon d'humanité. »
Par Thierry GANDILLOT - LES ECHOS
- « Savoir jouer ensemble, c'est pouvoir vivre ensemble » par Le Monde
« Entre les caravanes, sur scène ou dans la rue, Bruno Le Jean a suivi pendant cinq ans leur quotidien peu ordinaire, où chaque instant trouve une mélodie propre. Sur les cordes de la guitare, les doutes s'apaisent, les joies se célèbrent, le quotidien se rythme. Seuls les mots importants sont dits : on y parle calmement des incertitudes liées à une statut politique complexe, de la dévotion sans bornes que l'on doit à sa famille, de cette musique que l'on aime inconditionnellement et tous les jours. S'il refuse constamment de prendre une forme polémique, le film de Bruno Le Jean est pourtant au service d'une cause brûlante qui excède largement le cadre du documentaire musical. Dans l'actualité socio-politique, donner la parole aux gens du voyage, c'est donner la parole à la défense dans un vaste procès où la musique semble n'avoir aucun rapport avec les débats. Mais l'un des points forts des Fils du Vent tient à sa capacité à conserver un calme déconcertant, semblable à celui que ses protagonistes affichent. Omniprésente, la musique est le cœur vibrant d'un art de vivre fondé sur la patience : pour le réalisateur comme pour Angelo, Moreno, Ninine et Tchavolo, il ne s'agit pas de discuter, mais d'illustrer simplement leur quotidien, grand ouvert à la cohabitation. Toutes les lectures symboliques s'y prêtent : savoir jouer ensemble, c'est pouvoir vivre ensemble. Mettre sa journée en musique, c'est se passer des mots : pacifier les tensions, poétiser l'ordinaire. Eduquer un enfant, c'est lui mettre une guitare entre les mains, pour qu'elle lui apprenne à vivre au milieu des autres. Parfois, cela semble trop simple, et le documentaire pointe des failles sans soulever de questions. Moreno, par exemple, vit en appartement. Il a renoncé aux campements, ses raisons sont bien vagues, et l'on est tenté de les croire douloureuses. Angelo doit se fournir en eau aux pompes à incendie en bord de routes. Sur cinq ans, n'y a-t-il vraiment pas eu de crises, d'accords faussés et dissonants ? N'y a-t-il pas eu de mots de trop ? Parieur engagé, Bruno Le Jean mise tout sur sa capacité à montrer, sans discourir , que la musique peut faire ces miracles-là. Entretenir la patience et la curiosité pour l'autre, les forces nécessaires à sourire encore les mauvais jours. Aussi fou qu'il puisse être, son pari a du sens a plus d'un titre. Dans un débat comme celui-ci, où l'on a tant parlé et souvent mal, les guitares ne sont pas une panacée. Du moins sonnent-elles plus juste que les mots. »
Par Noémie LUCIANI – LE MONDE
- « Le souffle d’un air de liberté » par Jazz News
Moreno, guitariste tiré à quatre épingles, a raison : comment l’imaginer empoigner sa guitare coiffé d’un bob, et en tongs ? Le jazz manouche débute bien avant la première double croche, dans l’apprêt, et cet enracinement culturel, cette géopolitique musicale qui forme la jeunesse, et rend Angelo Debarre amoureux fou de la caravane, et Ninine Garcia prolixe dans son évocation du peuple gitan. Quant à Tchavolo Schmitt, il compose face à la mer, et en est tout tourneboulé. Ces quatre mousquetaires de la six cordes swing font naître sous leurs doigts un déboulé de chevaux et des rivières rieuses. Et ce documentaire en portraits croisés, bardé de récompenses lors de son exploitation en salle, vient souffler dans nos salons un air de liberté.
Par Christian LARREDE – JAZZ NEWS
- « Un regard très attachant sur des légendes de la guitare manouche » par L’Alsace
« Sur la route, sous le vaste ciel, dans « Les fils du vent »,Moreno, Tchavolo, Ninine et Angelo cultivent leur âme manouche en virtuoses de la guitare. Jean Cocteau disait, en parlant de Django Reinhardt, « son âme était ambulante et sainte ». L’ombre du père du jazz manouche flotte en permanence sur Les fils du vent, le beau documentaire de Bruno Le Jean. Sur la scène, dans les caravanes et sur la route toujours, le cinéaste propose quatre portraits croisés de guitaristes manouches. Voici donc Moreno, Angelo Debarre, Ninine Garcia et l’Alsacien Tchavolo Schmitt, quatre fortes personnalités qui véhiculent une musique, celle de Django Reinhardt, qui leur colle littéralement à la peau et à l’âme. Ces musiciens qui disent leur attachement permanent à la guitare, ont la tête dans le ciel. « Quand je joue, dit Tchavolo, je ne pense qu’à des bonnes choses, la famille, la bonté, la vie, l’amour, le vent, les vagues… » Les fils du vent est un regard très attachant sur des légendes de la guitare manouche mais aussi sur  des hommes passionnés qui cultivent la beauté de la différence et le plaisir de la musique… Et puis ce documentaire, qui se refuse à toute polémique, évoque quasiment en permanence la problématique, complètement d’actualité, des gens du voyage. Angelo le virtuose glisse : « Quand on est sur la scène, on est adulé. Quand on redescend, on est une caravane qui passe. » »
ParPierre-Louis CEREJA – L’ALSACE
- « Leur musique rayonne dans le monde entier » par Mondomix
Passionné de guitare, le réalisateur Bruno Le Jean voulait faire un film sur le blues, jusqu’à ce qu’un ami lui fasse découvrir le swing des caravanes et ses personnages hauts en couleur. Subjugué par leurs envolées de cordes, fasciné par leur style de vie, il se lance dans un portrait croisé de quatre héritiers de Django Reinhardt, pour une aventure qui dépassera largement le cadre musical. Entre la poésie brute de Tchavolo Schmitt, la virtuosité du pudique Angelo Debarre, la puissance du sympathique Moreno et la sensibilité de Ninine Garcia, « Les Fils du vent » représentent chacun à leur manière une facette de l’âme manouche. En les suivant huit années durant, sur les routes et les aires d’accueil, dans les bars et les festivals, les appartements des sédentaires et les caravanes de ceux qui ne peuvent s’y résoudre, Bruno Le Jean obtient plus que l’histoire intime de quatre artistes. Il découvre les carnets de circulation à faire valider au commissariat tous les trois mois en guise de carte d’identité, les difficultés quotidiennes de la vie d’une communauté nomade et esquisse en creux le portrait d’une société française moderne qui exclut les différences et rejette ses propres enfants, quand bien même leur musique rayonne dans le monde entier.
Par Arnaud CABANNE - MONDOMIX
- « Bruno Le Jean remet les idées et les sens en place » par Libération
« Les Fils du Vent de Bruno Le Jean remet les idées et les sens en place. Les idées, car les portraits croisés d'artistes qui perpétuent l'esprit de Django Reinhardt attestent de la vitalité d'un art maturé dans les caravanes, le long des routes. Les sens, car Angelo Debarre, Moreno, Ninine Garcia et Tchavolo Schmitt composent la bande-son actuelle des familles fabuleuses manouche, tsigane, gitane. Les quatre guitaristes parlent (un peu); ils jouent (merveilleusement). La musique transmise oralement, de génération en génération, fédère une population en mouvement incessant, en prise avec la nature... et les carnets de circulation. En prise aux rejets, expulsée parfois, comme les Roms. Le titre du DVD rappelle cet autre créateur magnifique, Arthur Rimbaud, surnommé par son ami Verlaine L'Homme aux Semelles de Vent, en raison du goût de l'escapade. Lui aussi contempteur de la médiocrité, détenteur de trésors à partager. Tous les détracteurs actuels des gens du voyage sont-ils conscients de la souffrance de ce peuple? La souffrance présente également une autre similitude avec celle des Noirs américains, repoussés par les Blancs. Le génie des Noirs a irradié le XXe siècle, offrant la joie, la richesse. Celui des Fils du Vent continue à nourrir l'Europe. Django a pleuré à la première écoute de Louis Armstrong. Leur poésie a fusionné. Voulons-nous les remercier? Commençons ici et maintenant. »
Par Bruno PFEIFFER - LIBERATION

:

3-5d.gif




Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc), chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 0143749024
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit Pré écoute possible de certains produits!

Egalement disponible aux éditions Frémeaux & Associés :

ANGELO DEBARRE QUARTET
   
ANGELO DEBARRE QUARTET
Ce n’est pas dans la vélocité ni la virtuosité technique que réside le...
ANGELO DEBARRE QUARTET
SWING FOR NININE - INTEGRALE ROMANE VOL. 1
   
SWING FOR NININE - INTEGRALE ROMANE VOL. 1
Si le “swing manouche” hérité de Django Reinhardt réunit aujourd’hui...
SWING FOR NININE - INTEGRALE ROMANE VOL. 1
NEW QUINTETTE DU HOT CLUB DE FRANCE
   
NEW QUINTETTE DU HOT CLUB DE FRANCE
La réunion de Babik Reinhardt et de Romane, conjointe à l’éclosion de...
NEW QUINTETTE DU HOT CLUB DE FRANCE


Dernière mise à jour :: 27-05-2017 13:55
Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

VICTORY CONCERT - ECHOES OF 1944 (1994)
VICTORY CONCERT - ECHOES OF 1944 (1994)
Les cérémonies commémoratives du 50e anniversaire du Débarquement ont donné l’occasion...

TROC (1972)
TROC (1972)
Dans la lignée de Miles Davis, Weather Report et de tous ceux qui au début des années...

TRIBUTE TO THE PIANO GREATS
TRIBUTE TO THE PIANO GREATS
Dedicated to 12 jazz pianist.

Claude Bolling présente 12 thèmes de sa composition dédiés...

SWING IN NASHVILLE - INTEGRALE ROMANE VOL. 4
SWING IN NASHVILLE - INTEGRALE ROMANE VOL. 4
Enregistré durant un séjour au Tennessee, le quatrième volume de...

STRICTLY CLASSICAL
STRICTLY CLASSICAL
« Claude Bolling, immense musicien de jazz, est de ceux qui ont le droit et le devoir d’écrire la musique qui...

STAN LAFERRIERE TENTET
STAN LAFERRIERE TENTET
Stan laferrière, fils du grand jazzmen français qui fit les beaux jours du Slow Club, est pianiste, batteur,...

SPICE BONES
SPICE BONES
Un quatuor de trombones d’exception, une section rythmique qui déménage, Spice’Bones, sous la direction...

RODOLPHE RAFFALLI QUARTET LIVE ‘96
RODOLPHE RAFFALLI QUARTET LIVE ‘96
Enregistré en 1996 dans le club de jazz le Six-huit, trônant au pied de la cathédrale...

RODOLPHE RAFFALLI EN AMÉRIQUE LATINE
RODOLPHE RAFFALLI EN AMÉRIQUE LATINE
Rodolphe Raffalli, formidable explorateur du grand répertoire, revient ici à son...

RAY CHARLES - LIVE AT NEWPORT 1960
RAY CHARLES - LIVE AT NEWPORT 1960
« Ce double-CD présente, pour la première fois dans son...

OSCAR ALEMAN
OSCAR ALEMAN
L’éclectique génie argentin de la guitare, pair de Django Reinhardt dans le Paris des années 30. Alain...

OCTAEDRE
OCTAEDRE
Frémeaux & Associés remet à la disposition du public le premier...

NATALE - JAZZ MA CHERIE
NATALE - JAZZ MA CHERIE
Ce disque est le plus bel hommage, tout en dentelle, offert par une chanteuse au jazz. Tout est...

MISTER DJANGO ET MADAME SWING
MISTER DJANGO ET MADAME SWING
Initiation à la musique du génial Django Reinhardt et à sa culture manouche, Mister...

LOOK AT ME NOW ! - LAÏKA FATIEN
LOOK AT ME NOW ! - LAÏKA FATIEN
Premier album solo d’une artiste aujourd’hui incontournable « Look at Me Now », fut...

LES GITANS DE PARIS 1938-1956
LES GITANS DE PARIS 1938-1956
Croire que l’on connaît l’histoire du swing manouche parce que l’on a...

LE TRIO CAMARA
LE TRIO CAMARA
Bonne nouvelle pour les amateurs de musique brésilienne. Le disque culte du Trio Camara est enfin...

LA PETITE BOUTEILLE DE LINGE
LA PETITE BOUTEILLE DE LINGE
Voici l’un des disques les plus inclassables et généreux produit à ce jour par La Lichère,...

J’AI TA MAIN 'VOYAGES'
J’AI TA MAIN 'VOYAGES'
Dès la première note, la voix d’Isabelle Carpentier séduit, sa joie de vivre, son amour de la musique...

JAZZ, CHARLESTON, BLACK BOTTOM, SWING: ANNEES 20-30
JAZZ, CHARLESTON, BLACK BOTTOM, SWING: ANNEES 20-30
Charleston, Black Bottom, Swing… La danse est inextricable des grandes années du Jazz de...

JAZZ ON BIGUINE VOL 1
JAZZ ON BIGUINE VOL 1
Il y a des disques qui sont pour l’éditeur un véritable manifeste, quand la rencontre avec le public est a...

JAZZ DANCE MUSIC
JAZZ DANCE MUSIC
"En aucun endroit le jazz ne peut trouver plus pleinement sa vérité, il la trouve dans la danse."

JAZZ - 36 CHEFS D'OEUVRE VOL 2
JAZZ - 36 CHEFS D'OEUVRE VOL 2
La quintessence du jazz distillée en 36 chefs-d'œuvre par Alain Gerber s'expliquant dans un livret de 40 pages....

JAZZ - 36 CHEFS D'OEUVRE VOL 1
JAZZ - 36 CHEFS D'OEUVRE VOL 1
La quintessence du jazz distillée en 36 chefs-d'œuvre par Alain Gerber. Ce coffret de 2 CD avec livret explicatif de...

INTEGRALE LOUIS ARMSTRONG VOL. 14
INTEGRALE LOUIS ARMSTRONG VOL. 14
«J’ai envie de dire quelques mots, ha !... Ladies and gentlemen, j’ai la grande joie de...

INTEGRALE BILLIE HOLIDAY - LESTER YOUNG
INTEGRALE BILLIE HOLIDAY - LESTER YOUNG
L'intégrale des 49 faces de ce duo historique.

C'est une belle idée d'Alain Gerber, le plus épris...

I WANT TO BE HAPPY - MARC FOSSET TRIO
I WANT TO BE HAPPY - MARC FOSSET TRIO
Sous la houlette de Marc Fosset, les excellents Philippe Petit et Eric Dervieu offrent un trio plein de...

HENRY MANCINI
HENRY MANCINI
Jusqu’à cette période, la musique de film découlait...

GYPSY GUITAR MASTERS - INTÉGRALE ROMANE VOL. 11
GYPSY GUITAR MASTERS - INTÉGRALE ROMANE VOL. 11
CD+DVD

A DRUM IS A WOMAN BY ELLINGTON
A DRUM IS A WOMAN BY ELLINGTON
Conte musical suggéré à Duke Ellington par Orson Welles, "A drum is a woman" est une...

Logo Radio France  Logo INA
 
Logo RFI
Logo PUF 
 
logo-facebook.gif

Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
Catalogue 2016-2017
Titre_DVD.gif
Pub Net Edgar morin.jpg
Titre_actualites.gif
Pub Net IntDjango.jpg
Titre_Galerie.gif
Pub Net Expo Corot1.jpg
Titre Essentiel.gif
Pub Net Proust 6V.jpg
Titre_nouveaute_PUF.gif
Pub Net La Bible.jpg
Titre_lucferry.gif
Philo-Mytho Ferry
Luc Ferry
Collection Luc Ferry
Inédits
Pub Net Live in Paris 6V Monk.jpg
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études


Collection Histoire de France
Collection Histoire de France
Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif