Fremeaux.com
 
AIME CESAIRE -INSULARITE ET POESIE -LES GRANDES VOIX DU SUD VOL 2
Réf. : FA5188

AIME CESAIRE -INSULARITE ET POESIE -LES GRANDES VOIX DU SUD VOL 2

AIME CESAIRE, ÉDOUARD J. MAUNICK, MALCOLM DE CHAZAL, LEON-GONTRAN DAMAS

Direction artistique : Culturesfrance et RFI
Label : FREMEAUX & ASSOCIES
Nombre de CD : 4
Vous pouvez acheter ce produit :

- Chez votre libraire ou maison de la presse (Frémeaux & Associés distribution)
- Chez votre disquaire ou à la Fnac (distribution : Socadisc)
- Sur lalibrairiesonore.com
- Sur librairie-audio.com Pré écoute de certains produits!
- Par téléphone au 01.43.74.90.24
Distinctions :
RECOMMANDÉ PAR RFO / RECOMMANDÉ PAR ANDRÉ VELTER SUR FRANCE CULTURE / RECOMMANDÉ PAR LE FIGARO / RECOMMANDÉ PAR FRANCE 5 / RECOMMANDÉ PAR JEUNE AFRIQUE / RECOMMANDÉ PAR LIBÉRATION / RECOMMANDÉ PAR TF1 / RECOMMANDÉ PAR TÉLÉRAMA / RECOMMANDÉ PAR FRANCE 2 / RECOMMANDÉ PAR LE MONDE / RECOMMANDÉ PAR FRANCE INTER / PRIX DE L'ACADÉMIE CHARLES CROS / RECOMMANDÉ PAR EUROPE 1
Ecouter Aimé Césaire...
A  l’origine parus dans les années 1980 sous forme de 33 tours, ces enregistrements produits par Radio France Internationale et remasterisés nous invitent à pénétrer dans l’intimité de la création poétique de l’univers créole (Caraïbes et Océan Indien). Cette mémoire collective des îles incarnée par ses auteurs fait l’objet d’une coédition entre Radio France Internationale et Culturesfrance (Ministère des Affaires étrangères), qui en confient la diffusion à Frémeaux & Associés, l’éditeur du patrimoine sonore. Aimé Césaire, Léon-Gontran Damas, Édouard Maunick et Malcolm de Chazal nous font partager leur destin de poètes, leur engagement à la fois esthétique et politique. Créateurs de courants et agitateurs d’idées, leurs propos se révèlent être aujourd’hui d’une édifiante modernité.
Patrick Frémeaux

Droits : Rfi & Culturesfrance - Ministère des Affaires Etrangères en accord avec la totalité des ayants droit et de leurs éditeurs / Licence fabrication et commercialisation concédée à Frémeaux & Associés en accord avec Gallimard et le Dr Bibas pour la Succession Leon Gontran Damas. / Ecouter la parole d'Aimé Césaire sur CD. (Littérature, Afrique, Poésie, Antilles, Créole, Francophonie, Livre audio, Oralité, Patrimoine).
Liste des articles de presse consacrés à ce CD :
- "Les chantres de la négritude bientôt dans la Pléiade" Dépèche AFP
"LIBREVILLE (AFP) — Trois grands écrivains, chantres de la "négritude", Aimé Césaire, Léon Gontran Damas et Léopold Sedar Senghor vont entrer dans la prestigieuse Pléiade, a annoncé à Libreville le directeur de "Continents noirs", une collection de chez Gallimard dédiée à l'Afrique.
Ils seront les premiers auteurs négro-africains à être publiés dans la Pléiade.
Cette "trinité de la négritude" doit entrer dans le panthéon de la littérature française et étrangère "d'ici à 2013", a précisé Jean-Noël Schifano, venu ce week-end présenter sa collection "Continents noirs", et plusieurs de ses auteurs, au Centre culturel français de Libreville.
Le Martiniquais Aimé Césaire, né en 1913, le Guyanais Léon Gontran Damas (1912-1978) et le Sénégalais Léopold Sédar Senghor (1906-2001) se sont faits les chantres de la négritude, concept qu'ils ont inventé, à travers leurs oeuvres essentiellement poétiques. Senghor fut aussi président de la République du Sénégal et membre de l'Académie française.
La Bibliothèque de la Pléiade, aux oeuvres imprimées sur papier bible et reliées sous couverture pleine peau dorée à l'or fin, a été créée en 1931 par un jeune éditeur indépendant, Jacques Schiffrin, originaire d'Azerbaïdjan, avant d'être reprise en 1933 par Gaston Gallimard." Dépèche AFP
- "Grandes voix afro-caribéennes" par Le Monde des Livres
"Les plus grands noms des lettres francophones afro-caribéennes se sont confiés au micro de Radio France Internationale. Plusieurs interviews rares sont rééditées en CD en collaboration avec Frémeaux et Culturesfrance.
Le premier coffret, « Négritude et poésie » (3 CD, 29,99 €), présenté par Jean-Louis Joubert, donne à entendre des poèmes choisis et des confidences personnelles de Léopold Sedar Senghor. La poésie de Jacques Rabemananjara paraîtra sans doute plus marquée par son époque. Mais le parcours de ce grand Malgache, poète de combat, est l’occasion de se plonger dans l’histoire douloureuse de son pays. La troisième partie de ce coffret redonne sa place à l’œuvre du poète congolais Tchicaya U Tam’si.
Le second coffret, Insularité et poésie (4CD, 29,99 €), s’ouvre sur une conversation libre et savoureuse avec un Aimé Césaire en pleine forme, homme des eaux atlantiques plus que caraïbes, né près du volcan, rebelle de toujours. Derrière le personnage public, le poète bouillonne. De Césaire, RFI proposera prochainement le CD « Discours sur le colonialisme » lu par Younouss Diallo.
Après l’auteur du Cahier d’un retour au pays natal, ce coffret rend hommage à trois autres figures de l’insularité en poésie. Deux d’entre eux sont originaires de l’Île Maurice : Edouard J. Maunick et Malcolm de Chazal, disparu en 1981. Mais c’est Léon-Gontran Damas qui, sans doute, apparaîtra le plus proche de nous. Une suite est attendue pour 2008, avec d’autres voix. Par ailleurs, une seconde histoire sonore de la colonisation se prépare, toujours à partir des documents de RFI, mais cette fois sous l’angle culturel." Valérie Marin La Meslée – LE MONDE DES LIVRES
- « Intéressant à plus d’un titre » par Revue des Médiathèques et des collections musicales
Radio France Internationale a fait paraître ces enregistrements sous la forme de 33 tours dans les années 80. Aujourd’hui remasterisés ils nous permettent d’entrer dans l’univers de la poésie Créole des Caraïbes, de Guyane et plus largement de l’Océan Indien. C’est d’une mémoire collective insulaire au sens large dont il s’agit : à la fois géographique mais surtout géopolitique. Le coffret est l’objet d’une coédition entre radio France Internationale et la Ministère des Affaires étrangères. Intéressant à plus d’un titre.
Lucas FALCHERO – REVUE DES MÉDIATHÈQUES ET DES COLLECTIONS MUSICALES
- « Aimé Césaire, le combattant de la négritude » par Le Figaro
Il a toujours entremêlé poésie et politique. Dans les années 1940, il fonda le courant littéraire de la négritude, avec Léopold Sédar Senghor. Il vient de s’éteindre à Fort de France à l’âge de 94 ans. Écrivain, poète et homme politique, Aimé Césaire vient de mourir à Fort de France, en Martinique, ville dont il fut le maire plus d’un demi-siècle. Il avait 94 ans. Mondialement renommé pour son action en faveur de la « négritude », concept dont il sera le théoricien avec le président sénégalais Léopold Sédar Senghor, Aimé Césaire laisse une œuvre poétique et théâtrale qui a exercé une influence considérable  aussi bien en Occident que dans le monde Africain et créole. Homme de paix et de réconciliation, Papa Césaire, ainsi qu’on le surnommait affectueusement aux Antilles, était une figure respectée et politiquement incontournable, malgré les contestations que pouvaient engendrer ses prises de position.
« Ni asservissement, ni assimilation ».
 Né le 26 Juin 1913 à Basse Pointe, en Martinique, le jeune Aimé Fernand Césaire est issu d’une famille de sept frères et sœurs. Son grand père fut le premier enseignant noir de la Martinique et sa grand-mère savait lire et écrire, qualité rare pour une femme de ce milieu, à cette époque. Sa mère, couturière, et son père, contrôleur des impôts, encouragent le jeune Aimé à poursuivre des études. Bachelier, il obtient une bourse d’études et quitte son île pour la métropole. « Je ne me plaisais pas dans cette société étroite et mesquine et aller en France était pour moi un acte de libération », déclare celui qui est entré en 1931 en hypokhâgne au lycée Louis le Grand, à Paris. Sa venue dans la capitale provoque un choc et une déception. Bien que jouissant des mêmes droits que quiconque, le nouveau venu ne se sent pas perçu comme un Français « comme un autre ». Après avoir réussi, en 1935, le concours d’entrée à l’École Normale supérieure il fonde, avec le sénégalais Léopold Sédar Senghor et l’intellectuel Guyanais Léon Gontran Damas, une revue appelée à jouer un rôle dans la prise de conscience de l’identité  négro-africaine., L’étudiant noir. Reprenant à son compte le terme péjoratif de « nègre », il écrit dans un de ses premiers articles : « les jeunes nègres d’aujourd’hui ne veulent ni asservissement ni assimilation, ils veulent l’émancipation ». Laquelle suppose la décolonisation des peuples africains et la valorisation de leur culture d’origine. C’est le sens du concept de « négritude » qu’il défend avec Senghor. Fondée sur le sentiment qu’il existe une communauté d’expérience propre à tous les Noirs, qu’ils soient américains, antillais ou africains, cette notion irrigue son premier livre, un recueil de poésie, Cahier d’un retour au pays natal, rédigé en 1938. Devenu agrégé de lettres, Aimé Césaire retourne en Martinique en 1939 pour enseigner. Il est élu en 1945, maire de Fort-de-France sur la liste du parti communiste et soutient le projet de « départementalisation » des Antilles, de la Guyane et de la Réunion. Une position que d’aucuns jugeront incohérente : en effet, peut on affirmer que l’identité antillaise est « aliéné » tout en refusant l’indépendance à une époque où les peuples africains réclament leur droit à la souveraineté ? En fait, il refuse le concept d’assimilation républicaine, porteuse, à ses yeux, d’une forme de négation, Aimé Césaire reste attaché à la France. Il se donne comme but de concilier le principe d’autonomie au sein du cadre national. En 1947, il fonde, toujours avec son complice Léopold Sédar Senghor et l’écrivain malgache Jacques Rabemanjara, la revue Présence africaine, où il exprime en 1955 son « différentialisme » culturel dans un célèbre discours sur le colonialisme. Il y critique un humanisme occidental qu’il juge « ethnocentrique ». Un parti pris antijacobin qui le met en porte-à-faux avec le Parti communiste français, qu’il quitte au lendemain de l’intervention soviétique en Hongrie. Il fonde le Parti progressiste martiniquais en 1958. Parallèlement, il poursuit une œuvre poétique à travers la publication de Soleil cou coupé (1948), Corps perdu (1950) et Cadastre (1961) qui seront salués par André Breton pour leur puissance d’évocation du monde afro-antillais. Il écrit aussi des pièces de théâtre. Considéré par beaucoup comme le lus grand écrivain du monde afro-caribéen, il acquiert une renommée mondiale. Élu et réélu député de Martinique de 1946 à 1993, il est néanmoins contesté par une jeune génération d’écrivains antillais, comme Raphaël Confiant, qui critiquent sa vision « mythique » de l’africanité et prônent le métissage et la « créolisation » plutôt que la valorisation de la négritude. S’il a dénoncé avec virulence un universalisme occidental par trop réducteur à ses yeux, Aimé Césaire n’a pour autant jamais cédé aux sirènes de l’antioccidentalisme. Par ailleurs, il s’est désolidarisé des discours qui, ces dernières années, ont prétendu instrumentaliser le malaise de certains Noirs en France pour nourrir le thème de la repentance. Fondé sur la reconnaissance de la diversité, son humanisme s’est voulu capable de concilier une forme de « multiculturalisme ouvert » avec le principe d’unité sur lequel est fondée la nation française.
Paul-François PAOLI – LE FIGARO
- Aimé Césaire : "Ma poésie est née de mon action"
[…]Une seule règle : "Pousser d'une telle raideur le grand cri nègre, que les assises du monde en seront ébranlées."
Que pensez-vous du terme de francophonie ?
Que voulez-vous ? Il existe, je l'accepte. Je ne l'ai pas inventé. Je suis francophile, mais ce n'est pas sur la francophonie que je mets l'accent. Je ne me sens pas assimilé français, mais à l'école communale on nous a appris à lire en français. J'ai appris à penser en français, j'ai aimé les écrivains français, et quand j'arrive au Havre, après vingt jours de bateau, je prends le premier train de ma vie. Par la fenêtre, je reconnais les prés, les paysages que je ne connais pas. Dans nos livres d'histoire et de géographie, tout était dit. J'étais si curieux de connaître la France, de connaître Paris. Nous aimions ce que nous lisions, le journal, les livres récents, le latin et le grec : on trouve tel mot, et je le reconnais en créole. Cela dit, jamais je n'ai voulu faire du français une doctrine. Ce qui m'intéressait, c'était l'identité nègre. Toi le Sénégalais, toi le Guyanais, qu'est-ce que nous avons en commun ? Pas la question de la langue : la question nègre. La langue française nous passionnait. Les anglophones, les Américains avaient déjà développé une littérature nègre : Langston Hughes, Richard Wright, and so on, c'était pour nous une révélation. Les premiers à avoir posé les bases, les Nègres américains.
[…]En 1945, j'arrive à l'Assemblée nationale, je vois un petit homme noir à grosses lunettes, il tombe dans mes bras : "Alors, Césaire ! tu es député de la Martinique, moi du Sénégal..." J'ai continué de le voir pendant tout son séjour parisien, ainsi que Léon Gontran Damas, le Guyanais, ou Michel Leiris. Nous parlions à l'infini des Antilles, de l'Afrique et de la "négritude".
Le mot "nègre" était insultant.
Mais ce n'est pas nous qui l'avions inventé. Un jour, je traverse une rue de Paris, pas loin de la place d'Italie. Un type passe en voiture : "Eh, petit nègre !" C'était un Français. Alors, je lui dis : "Le petit nègre t'emmerde !" Le lendemain, je propose à Senghor de rédiger ensemble avec Damas un journal : L'Étudiant noir. Léopold : "Je supprimerais ça, on devrait l'appeler Les Étudiants nègres. Tu as compris ? Ça nous est lancé comme une insulte. Eh bien, je le ramasse, et je fais face." Voici comment est née la "négritude", en réponse à une provocation.
Dans quelles circonstances avez-vous rédigé votre Cahier d'un retour au pays natal ?
Regardez cette photo. Petar Guberina ! Un soir de 1935, je rentre à la Cité universitaire. Je reviens du théâtre : Giraudoux, joué par Jouvet, je n'allais pas rater ça ! Je traîne, librairies, bouquinistes, je n'ai plus un sou. A la cantine, je prends, je ne sais plus, quelques traces de tomates. Alors la serveuse me dit : "Vous ne mangez jamais de viande ? Vous n'avez pas d'argent ? - Non, mademoiselle, ce n'est pas une question d'argent, c'est une question de philosophie : je suis végétarien." Grand éclat de rire derrière moi ! C'est ce beau type, assez sombre de peau, Petar Gubarina : "Moi aussi, je suis végétarien, pour la même philosophie !"
On devient copains, les meilleurs du monde. Comme à Senghor de l'Afrique, je lui parle du monde slave. Il s'aperçoit à sa grande stupeur que je sais beaucoup de choses sur son pays. J'apprends quelques mots de croate, écoutez... je les sais encore.
A son retour chez lui, il me télégraphie : "Aimé, qu'est-ce que tu fous à Paris ? Tu t'emmerdes, c'est l'été, viens me voir à Zagreb." Je n'ai pas un sou pour retourner en Martinique, et ce fou m'invite en Croatie. Bref, je prends le train. Au bout, sur le quai, sa famille me réserve un accueil extraordinaire. Les paysages, le découpé de la côte, l'exil, la mer, tout me rappelle la Martinique. Et du troisième étage de la maison, devant un paysage de splendeur qui me rappelait le Carbet, j'aperçois une nuée d'îles : "Petar, regarde celle-là : c'est ma préférée, comment s'appelle-t-elle ? - Martiniska ! - Mais alors ! c'est la Martinique, Pierrot !" Autrement dit, faute d'argent, j'arrive dans un pays qui n'est pas le mien, dont on me dit qu'il se nomme Martinique. "Passe-moi une feuille de papier !" : ainsi commencé-je Cahier d'un retour au pays natal.
Vous êtes fier de votre action politique ou de votre oeuvre poétique ?
Elles vont ensemble. Pendant les conseils municipaux, je m'absentais : pas physiquement, bien entendu, mais pour écrire en secret. Un beau jour de vacances, j'extirpais les papiers de ma poche, c'était un poème. Ma poésie est née de mon action. Je n'ai jamais voulu faire une carrière poétique, en demandant aux gens qu'on me foute la paix pour créer. Non : écrire, c'est dans les silences de l'action.
Propos recueillis par Francis MARMANDE – LE MONDE
- « Nègre je suis, nègre je resterai » par Libération
Aimé Césaire, poète, dramaturge et homme politique, est mort hier matin à Fort-de-France. Il était né le 26 Juin 1913 dans une famille modeste de Basse-Pointe, dans le nord-est de la Martinique. Son père était petit fonctionnaire, sa mère couturière. Le jeune Aimé a fréquenté le lycée Schoelcher de Fort-de-France, dont il a été un élève exceptionnellement brillant. Quand il s’ennuyait en classe, il écrivait un ou deux actes d’une tragédie à la manière des tragédies grecques, avec son ami guyanais Léon Gontran Damas. A 15 ans déjà, la culture grecque et latine était pour lui  comme un antidote au monde colonial martiniquais qu’il s’était mis à détester, raconte t-il. Ce monde « fermé, étroit », ces petits-bourgeois de couleur, snobs et superficiels, qui singent l’Europe…Il déteste tout ça et veut partir en France. Dans le livre réunissant les entretiens qu’il a accordé à Françoise Vergès (lire aussi page 4), il raconte : « Je me disais : « ils me foutront la paix, là-bas, je serais libre ». C’est une promesse de libération, un espoir d’épanouissement ». Le voilà donc à Paris. Le petit campagnard antillais et pauvre, mais brillant et boursier du gouvernement français, se retrouve en hypokhâgne au lycée Louis le grand. Le jour même de son arrivée, il croise un garçon dans le couloir. « Bizuth, comment t’appelles-tu ? » - Je m’appelle Aimé césaire. Je suis de la Martinique et je viens de m’inscrire en hypokhâgne. Et toi ? –Je m’appelle Léopold Sédar Senghor. Je suis sénégalais et je suis en khâgne. Bizuth, il me donne l’accolade, tu sera mon bizuth ». C’est le début d’une très profonde amitié, qui durera jusqu’à la mort de Senghor. A Louis-le Grand, les amis étudient le latin et le grec, mais aussi Rimbaud – « Il a beaucoup compté pour nous, parce qu’il a écrit : « Je suis un nègre ». ». Ils lisent Shakespeare, Claudel et les surréalistes. Mais aussi les écrivains noirs américains, Langston Hughes et Claude McKay. En métropole, Césaire rencontre toutes sortes d’étudiants noirs : des Caribéens, des Africains, des Américains. C’est là qu’il commence à découvrir vraiment la composante Africaine de son identité martiniquaise, et à réfléchir sur ce que c’est d’être noir. En Septembre 1934, avec Senghor et Damas, son ami de lycée retrouvé à Paris, il fonde le journal l’Étudiant noir. C’est dans ses pages qu’apparaît pour la première fois le concept de négritude, inventé par Césaire et Senghor. Le projet, a raconté Césaire, était de chercher, par delà les couches de la civilisation, « le nègre en nous ». Leur idée secrète : « Nègre je suis et nègre je resterai…mais Senghor et moi, nous nous sommes toujours gardés de sombrer dans le racisme noir ». Il ajoutait : « Aucun de nous n’est en marge de la culture universelle. Elle existe, elle est là et elle peut nous enrichir. Elle peut aussi nous perdre. C’est à chacun de faire le travail ». A peine admis à l’École Normale supérieure en 1935, Césaire commence à écrire son premier livre de poésie, Cahier d’un retour au pays natal. Senghor a raconté avoir assisté à une très « douloureuse parturition ». En fait, Césaire était si éprouvé par l’écriture de ce livre que le médecin de l’ENS lui avait prescrit six mois de maison de repos. Pour Maximin, « c’était comme s’il se disait : « qui suis-je moi, pour lutter contre l’inacceptable, le malheur du monde ? » C’était comme un volcan enfermé dans une montagne. Tout est bouclé et, tout d’un coup, ça explose, comme la montagne Pelée ». Césaire disait d’ailleurs : «  Ma poésie est peléenne ». Il parlait de sa poésie comme de la « communication par hoquets essentiels face à l’inepte bavardage ». Dès ce premier texte, il veut écrire sur « cette foule inerte » brisée par l’histoire, et rêve d’ « un pays debout et libre ». […] Figure politique d’un rayonnement mondial, Césaire était poète avant tout. « Le langage poétique, disait-il, est le seul qui permette d’exprimer la complexité de l’homme ». Le seul, avec celui de la tragédie Grecque, le modèle de ses quatre pièces, qui étaient en même temps très politiques. La tragédie du roi Christophe (1963) est une réflexion sur l’expérience Haïtienne, Une saison au Congo (1966) part de l’assassinat de Patrice Lumumba, Une tempête (1969), inspirée de Shakespeare, a pour sujet l’aliénation coloniale et le Black Power américain. Dans l’entretien de présence africaine, Aimé Césaire disait : « C’est quoi une vie d’homme ? C’est le combat de l’ombre et de la lumière…c’est une lutte entre l’espoir et le désespoir, entre la lucidité et la ferveur…Je suis du côté de l’espérance, mais d’une espérance conquise, lucide, hors de tout naïveté ».
Natalie LEVISALLES - LIBÉRATION
- « Pour une culture de la voix » par l’Inédit
Au moment où la civilisation de l’image a un peu détrôné celle de la parole, il serait temps que l’on revienne à des enregistrements sur CD comme ceux, carrément encyclopédiques, de la « librairie sonore », qui ne se contente pas de cueillir se qui passe à sa portée, mais choisit les classiques pour l’avenir. Jamais films ou DVD ou autres nouveautés électroniques ne remplaceront les voix du passé, comme ces Grandes voix du Sud (numéro 1 avant les suivantes) que sont des poètes comme le Sénégalais Sédar Senghor, le Malgache Rabemananjara et le Congolais Lumumba en son bref temps. Ces premiers CDs de poètes mythiques disant leurs propres textes sont un trésor, que l’éditeur a intitulé « Négritude et poésie ». Nul doute que les « volumes » suivants nous révéleront aussi des parts trop ignorées de la planète poésie. Je maintiens depuis très longtemps que l’oralité est importante. Tous les poètes ne sont pas leurs meilleurs interprètes, mais ici on ne pouvait trouver mieux. C’est à ranger soigneusement auprès des grands livres classiques. L’INEDIT
Liste des crédits sur ce CD :
Aimé Césaire , Edouard Maunick, Edouard J.maunick , Malcolm De Chazal , Léon-gontran Damas
CDPisteTitreArtiste principalAuteurDuréeEnregistré en
11Extrait du cahier d'un retour au pays natalAimé CésaireAimé Césaire 00:01:282007
12L'homme insulaireAimé CésaireAimé Césaire 00:02:262007
13Extrait de cahier d'un retour au pays natalAimé CésaireAimé Césaire 00:01:542007
14La relation avec l'afriqueAimé CésaireAimé Césaire 00:01:272007
15Extrait de cadastreAimé CésaireAimé Césaire 00:01:592007
16L'enfance à la martiniqueAimé CésaireAimé Césaire 00:03:542007
17Extrait de moi laminaireAimé CésaireAimé Césaire 00:00:562007
18Les études et le départ en franceAimé CésaireAimé Césaire 00:03:292007
19Extrait de cadastreAimé CésaireAimé Césaire 00:01:022007
110Extraits de dit d'erranceAimé CésaireAimé Césaire 00:01:282007
111Extrait de moi laminaireAimé CésaireAimé Césaire 00:02:212007
112Extrait de cahier d'un retour au pays natalAimé CésaireAimé Césaire 00:02:162007
113De l'île au continentAimé CésaireAimé Césaire 00:01:592007
114Extrait de les armes miraculeusesAimé CésaireAimé Césaire 00:01:012007
115Un caractère bien trempéAimé CésaireAimé Césaire 00:02:182007
116Extrait de les armes miraculeusesAimé CésaireAimé Césaire 00:00:342007
117L'hommeAimé CésaireAimé Césaire 00:06:362007
118Deux extraits de moi laminaireAimé CésaireAimé Césaire 00:02:482007
119Deux extraits de moi laminaireAimé CésaireAimé Césaire 00:02:492007
21L'enfance à mauriceEdouard MaunickAimé Césaire 00:04:442007
22Extrait de fusillez moiEdouard MaunickEdouard J.maunick 00:01:072007
23Les lieux d'enfanceEdouard MaunickEdouard J.maunick 00:03:152007
24Extrait de fusillez moiEdouard MaunickEdouard J.maunick 00:01:322007
25Les lieux d'enfance (suite)Edouard MaunickEdouard J.maunick 00:01:112007
26Extrait de mascaretEdouard MaunickEdouard J.maunick 00:01:102007
27Les lieux d'enfance (suite)Edouard MaunickEdouard J.maunick 00:00:592007
28Extrait de les manèges de la merEdouard MaunickEdouard J.maunick 00:02:012007
29Les débuts poétiquesEdouard MaunickEdouard J.maunick 00:04:122007
210Extrait de ensoleillé vifEdouard MaunickEdouard J.maunick 00:01:262007
211Les débuts poétiques (suite)Edouard MaunickEdouard J.maunick 00:01:302007
212Extrait de en memoire du memorableEdouard MaunickEdouard J.maunick 00:02:302007
213La poésie comme passionEdouard MaunickEdouard J.maunick 00:02:302007
214Extrait de ensoleillé vifEdouard MaunickEdouard J.maunick 00:00:512007
215Extrait de en memoire du memorableEdouard MaunickEdouard J.maunick 00:01:292007
216La hantise de la mortEdouard MaunickEdouard J.maunick 00:01:332007
217Extrait de fusillez moiEdouard MaunickEdouard J.maunick 00:00:592007
218La négritudeEdouard MaunickEdouard J.maunick 00:02:442007
219Extrait de désert archipelEdouard MaunickEdouard J.maunick 00:01:092007
220Les mots pour le direEdouard MaunickEdouard J.maunick 00:03:162007
221Extrait de en memoire du memorableEdouard MaunickEdouard J.maunick 00:01:442007
222L'exil à parisEdouard MaunickEdouard J.maunick 00:02:342007
223Extrait de quel côté la mer? (inédit en créole)Edouard MaunickEdouard J.maunick 00:07:182007
31Extrait de sens plastiqueMalcolm De ChazalMalcolm De Chazal 00:00:242007
32A la rencontre de l'hommeMalcolm De ChazalMalcolm De Chazal 00:00:292007
33Extrait de sens plastiqueMalcolm De ChazalMalcolm De Chazal 00:00:102007
34L'écriture de sens plastiqueMalcolm De ChazalMalcolm De Chazal 00:02:392007
35Extrait de sens plastiqueMalcolm De ChazalMalcolm De Chazal 00:00:442007
36Un ecrivain pas comme les autresMalcolm De ChazalMalcolm De Chazal 00:01:552007
37Extrait de sens plastiqueMalcolm De ChazalMalcolm De Chazal 00:00:292007
38Las des contrairesMalcolm De ChazalMalcolm De Chazal 00:01:482007
39Extrait de la bouche ne s'endort jamaisMalcolm De ChazalMalcolm De Chazal 00:00:492007
310Las des contrairesMalcolm De ChazalMalcolm De Chazal 00:04:572007
311Extrait de sens plastiqueMalcolm De ChazalMalcolm De Chazal 00:00:082007
312Le poète porte-parole de la vieMalcolm De ChazalMalcolm De Chazal 00:01:052007
313Extrait de petrusmokMalcolm De ChazalMalcolm De Chazal 00:00:382007
314Le dialogue avec la natureMalcolm De ChazalMalcolm De Chazal 00:01:192007
315Extrait de petrusmokMalcolm De ChazalMalcolm De Chazal 00:01:252007
316Le problème de dieuMalcolm De ChazalMalcolm De Chazal 00:00:542007
317Extrait de sens plastiqueMalcolm De ChazalMalcolm De Chazal 00:00:342007
318Le poète et la postéritéMalcolm De ChazalMalcolm De Chazal 00:00:452007
319Extrait de sens plastiqueMalcolm De ChazalMalcolm De Chazal 00:01:492007
320Le grand provocateurMalcolm De ChazalMalcolm De Chazal 00:09:052007
321Le peintreMalcolm De ChazalMalcolm De Chazal 00:01:322007
322Le grand provocateur (suite)Malcolm De ChazalMalcolm De Chazal 00:01:302007
323Le grand provocateur (suite)Malcolm De ChazalMalcolm De Chazal 00:04:262007
324Le grand provocateur (suite)Malcolm De ChazalMalcolm De Chazal 00:01:312007
325Le grand provocateur (suite)Malcolm De ChazalMalcolm De Chazal 00:04:582007
41Extrait de pigmentsLéon-gontran DamasLéon-gontran Damas 00:00:512007
42PrésentationLéon-gontran DamasLéon-gontran Damas 00:00:172007
43L'étudiant en paris, nombril du mondeLéon-gontran DamasLéon-gontran Damas 00:04:112007
44Le témoignage de l.s. senghorLéon-gontran DamasLéon-gontran Damas 00:01:082007
45Extrait de pigments lu par senghorLéon-gontran DamasLéon-gontran Damas 00:00:272007
46Le témoignage de l.s. senghor (suite)Léon-gontran DamasLéon-gontran Damas 00:00:372007
47Extrait de pigments lu par senghorLéon-gontran DamasLéon-gontran Damas 00:00:432007
48La réédition de pigments par présence africaineLéon-gontran DamasLéon-gontran Damas 00:00:482007
49Extrait de pigmentsLéon-gontran DamasLéon-gontran Damas 00:01:082007
410Extrait de pigmentsLéon-gontran DamasLéon-gontran Damas 00:00:342007
411L'influence africaineLéon-gontran DamasLéon-gontran Damas 00:00:152007
412Extrait de pigmentsLéon-gontran DamasLéon-gontran Damas 00:01:392007
413L'influence africaineLéon-gontran DamasLéon-gontran Damas 00:01:342007
414Extrait de névralgiesLéon-gontran DamasLéon-gontran Damas 00:01:142007
415Introduction à cette nuit où il y en eut unLéon-gontran DamasLéon-gontran Damas 00:03:062007
416Témoignage d'aimé césaireLéon-gontran DamasLéon-gontran Damas 00:02:232007
417Extrait de black labelLéon-gontran DamasLéon-gontran Damas 00:03:072007
418InterludeLéon-gontran DamasLéon-gontran Damas 00:00:092007
419PrésentationLéon-gontran DamasLéon-gontran Damas 00:00:052007
420Extrait de black labelLéon-gontran DamasLéon-gontran Damas 00:00:472007
421Me revient (inédit)Léon-gontran DamasLéon-gontran Damas 00:01:022007
422Extrait de on m'écrit (inédit)Léon-gontran DamasLéon-gontran Damas 00:01:022007
423Ce n'est point la manière (inédit)Léon-gontran DamasLéon-gontran Damas 00:01:242007
424Cinq extraits de pigments et non le vent (inédit)Léon-gontran DamasLéon-gontran Damas 00:08:022007
425Deux extraits de névralgiesLéon-gontran DamasLéon-gontran Damas 00:04:052007
426Il me revient (inedit)Léon-gontran DamasLéon-gontran Damas 00:01:212007
427Mine de riens (inedit)Léon-gontran DamasLéon-gontran Damas 00:01:132007
428Trois morceaux choisis de la profuse et diffuse odeur (inédit)Léon-gontran DamasLéon-gontran Damas 00:03:122007
429Extrait de névralgiesLéon-gontran DamasLéon-gontran Damas 00:00:152007

:

3-5d.gif




Vous pouvez acheter ce produit :
- Chez votre disquaire (distribution Socadisc), chez votre libraire (distribution Frémeaux & Associés) ou par téléphone au 0143749024
- Sur lalibrairiesonore.com Acheter ce produit
- Sur librairie-audio.comAcheter ce produit Pré écoute possible de certains produits!

Egalement disponible aux éditions Frémeaux & Associés :

ANTHOLOGIE DE LA POESIE DE LANGUE FRANCAISE
   
ANTHOLOGIE DE LA POESIE DE LANGUE FRANCAISE
Coffret 6 CD & livret 80 pages présentant six siècles de poésie du Moyen-Age au...
ANTHOLOGIE DE LA POESIE DE LANGUE FRANCAISE
NEGRITUDE & POESIE - LES GRANDES VOIX DU SUD VOL 1
   
NEGRITUDE & POESIE - LES GRANDES VOIX DU SUD VOL 1
A l’origine parus dans les années 1980 sous forme de 33 tours, ces enregistrements produits par...
NEGRITUDE & POESIE - LES GRANDES VOIX DU SUD VOL 1



Fremeaux


Je suis :

Un particulier Un libraire

Un disquaire Une bibliothèque
 meublenatureok.gif

Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux
Je souhaite recevoir
le catalogue
Catalogue Frémeaux
Catalogue Frémeaux

Les livres sonores à l'écoute
templatefrmeaux_correc16.jpg
Fremeaux
Grand prix In Honorem
de l'Académie Charles Cros
pour son oeuvre d'éditeur

Fremeaux

UN ETE INDIEN - TRUMAN CAPOTE
UN ETE INDIEN - TRUMAN CAPOTE
Texte intégral lu par Jean Claude Rey

Lire “Un Eté indien”, c’est comme lire une...

THOMAS L'IMPOSTEUR - JEAN COCTEAU
THOMAS L'IMPOSTEUR - JEAN COCTEAU
Coffret 2 cd - Lecture par André Falcon de la Comédie française en 1955.

Je suis un mensonge qui...

TARTARIN SUR LES ALPES - ALPHONSE DAUDET
TARTARIN SUR LES ALPES - ALPHONSE DAUDET
Dans Tartarin de Tarascon, Alphonse Daudet nous contait les aventures d’un fier-à-bras...

MICHEL ROCARD
MICHEL ROCARD
Avec une grande liberté de parole, au travers d’anecdotes révélatrices et de...

MATEO FALCONE - PROSPER MERIMEE
MATEO FALCONE - PROSPER MERIMEE
“Vers 1500 un assassinat ou un empoisonnement n’inspiraient pas la même horreur...

L’ESPRIT FRANÇAIS - MICHEL ONFRAY (ET PATRICK FRÉMEAUX)
L’ESPRIT FRANÇAIS - MICHEL ONFRAY (ET PATRICK FRÉMEAUX)
En tant que société et en tant qu’individu, nous nous questionnons sur notre...

LETTRES PERSANES - MONTESQUIEU
LETTRES PERSANES - MONTESQUIEU
Lu par Jacques Perrin avec Aurélien Recoing, Julia Duchaussoy, Régis Ivanov, Jacques...

LES SILENCES DU COLONEL BRAMBLE - ANDRE MAUROIS
LES SILENCES DU COLONEL BRAMBLE - ANDRE MAUROIS
Enregistrement historique de 1955 lu par André Maurois
Coffret 3 CD et livret 8 pages.

LES LIAISONS DANGEREUSES - CHODERLOS DE LACLOS
LES LIAISONS DANGEREUSES - CHODERLOS DE LACLOS
Une oeuvre sonore de plus de 10 heures révélant amour, frivolité et destruction dans une lecture en forme de...

LES ESSAIS - MONTAIGNE - Vol 1 ( Livre I)
LES ESSAIS - MONTAIGNE - Vol 1 ( Livre I)
“C’est ici un livre de bonne foi, lecteur. Il t’avertit dès l’entrée...

LE TEMPS DES SECRETS - MARCEL PAGNOL
LE TEMPS DES SECRETS - MARCEL PAGNOL
Parce que j’ai maintenant des petits enfants, j’ai souvent envie de raconter des histoires.

LE MYTHE DE SISYPHE - ALBERT CAMUS
LE MYTHE DE SISYPHE - ALBERT CAMUS
Texte intégral en 3 CD.
Les bouleversements de la première moitié du...

LE HORLA, LA CHEVELURE & AUTRES RECITS FANTASTIQUES
LE HORLA, LA CHEVELURE & AUTRES RECITS FANTASTIQUES
Chef-d’œuvre de la nouvelle fantastique, le célèbre Horla de Maupassant amorce ce...

LA PRISONNIÈRE - LA FUGITIVE - À LA RECHERCHE DU TEMPS PERDU 5 - MARCEL PROUST
LA PRISONNIÈRE - LA FUGITIVE - À LA RECHERCHE DU TEMPS PERDU 5 - MARCEL PROUST
Pour la première fois, un éditeur, Frémeaux & Associés, présente...

LA PRINCESSE DE CLEVES - MADAME DE LAFAYETTE
LA PRINCESSE DE CLEVES - MADAME DE LAFAYETTE
La Princesse de Clèves, premier des grands romans historiques, écrit par une femme du...

LA PENSÉE ANTIQUE Volume 1
LA PENSÉE ANTIQUE Volume 1
Quelle est l’importance de la pensée antique dans l’histoire de la philosophie ? Quelles...

LA MORT D'IVAN ILLITCH - LEON TOLSTOI
LA MORT D'IVAN ILLITCH - LEON TOLSTOI
Texte intégral lu par Christophe Lemée (Coffret 2 CD avec livret 16 pages)

“La...

LA DAME AU PETIT CHIEN - ANTON TCHEKHOV
LA DAME AU PETIT CHIEN - ANTON TCHEKHOV
Texte intégral lu par Patrick Chesnais
en 2 CD avec livret 32 pages par Paul Désalmand.

L'INJUSTICE DE LA JUSTICE - MICHEL ONFRAY
L'INJUSTICE DE LA JUSTICE - MICHEL ONFRAY
L’enregistrement inédit contenu dans ce coffret de 2 CDs propose une conférence de Michel...

KNOCK - M. LE TROUHADEC SAISI PAR LA DEBAUCHE - JULES ROMAINS
KNOCK - M. LE TROUHADEC SAISI PAR LA DEBAUCHE - JULES ROMAINS
Knock ou le triomphe de la médecine - M. le Trouhadec saisi par la débauche

HISTOIRE DE LA LITTERATURE (PUF) 6 coffrets 30 CDs (FA5513 à FA5518)
HISTOIRE DE LA LITTERATURE (PUF) 6 coffrets 30 CDs (FA5513 à FA5518)
HISTOIRE DE LA LITTÉRATURE FRANÇAISE (COLLECTION PUF-FRÉMEAUX)
COURS PARTICULIERS DE ALAIN VIALA

ENTRETIEN AVEC EDGAR MORIN
ENTRETIEN AVEC EDGAR MORIN
Le Monde et Frémeaux & Associés mettent à la disposition du public l’entretien...

CONTRE-HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE VOL. 3 - MICHEL ONFRAY
CONTRE-HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE VOL. 3 - MICHEL ONFRAY
12 cours enregistrés par Michel Onfray.
De l’invention de Jésus au...

CONTRE-HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE VOL. 20 - MICHEL ONFRAY
CONTRE-HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE VOL. 20 - MICHEL ONFRAY
L’aventure de la Contre-histoire de la philosophie, déconstruction systématique des...

CONTRE-HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE VOL. 2 - MICHEL ONFRAY
CONTRE-HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE VOL. 2 - MICHEL ONFRAY
“Ça s’adresse joyeusement à tout le monde. Pour ceux qui aiment la philosophie...

CÉSAR - MARCEL PAGNOL - ENREGISTREMENT DE 1936
CÉSAR - MARCEL PAGNOL - ENREGISTREMENT DE 1936
Avec César prend fin l’incroyable trilogie de Marcel Pagnol, dont...

BUSSY RABUTIN - L’ESPRIT LIBERTIN DU XVIIE SIECLE
BUSSY RABUTIN  - L’ESPRIT LIBERTIN DU XVIIE SIECLE
Celui qu’on nomme Bussy-Rabutin est l’un des plus fameux libertins du Grand Siècle. Apprécié...

BOUVARD ET PÉCUCHET
BOUVARD ET PÉCUCHET
« Bouvard et Pécuchet m’envahissent à tel point que je suis devenu eux...

ALAIN (EMILE CHARTIER)
ALAIN  (EMILE CHARTIER)
Alain, de son vrai nom Émile Chartier : philosophe, professeur, écrivain, militant infatigable de la...

LUC FERRY - PHILOSOPHIE DE L’AMOUR ET DE LA MORT
 LUC FERRY - PHILOSOPHIE DE L’AMOUR ET DE LA MORT
Nul hasard si le premier livre écrit dans l’histoire de l’humanité, au...

Logo Radio France  Logo INA
 
Logo RFI
Logo PUF 
 
logo-facebook.gif

Rechercher dans le catalogue Frémeaux
Toutes les catégories :
Advertisement
Titre_Nouveau_Catalogue.gif
Catalogue 2016-2017
Titre_DVD.gif
Pub Net Edgar morin.jpg
Titre_actualites.gif
Pub Net IntDjango.jpg
Titre_Galerie.gif
Pub Net Expo Corot1.jpg
Titre Essentiel.gif
Pub Net Proust 6V.jpg
Titre_nouveaute_PUF.gif
Pub Net La Bible.jpg
Titre_lucferry.gif
Philo-Mytho Ferry
Luc Ferry
Collection Luc Ferry
Inédits
Pub Net Live in Paris 6V Monk.jpg
Feuille Nouveautés

Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Dictionnaire des Artistes
Présentation

• Pourquoi fremeaux.com ?
• Autorisations Cinéma, TV, musées...
• Une culture d'entreprise
• Charte qualité

Mémoires et études
Edité par Fremeaux et Associés
visuinternetdompublic.gif
Le patrimoine
sonore en
danger!
Interview de
Patrick
Frémeaux

Mémoires et études


Collection Histoire de France
Collection Histoire de France
Titre_Publicite.gif
Pub Net Cat. LibSonore 200pixels.png
Philosophie | Sciences Humaines | Histoire | Livres sonores | Contes | Enfants de 2 A 5 ans | Enfants de 6 A 11 ans | Son de la nature | Collection the quintessence | Jazz
Intégrale Django Reinhardt | Blues | Country & Rockn Roll | Gospel | Chanson française | Les cinglés du music hall | World Music | Classique | Frémeaux & Ass. Télévisions
Mentions légales - Recommander ce site - Ajouter aux favoris - Nous contacter - © 2006 Frémeaux et Associés
20, rue Robert Giraudineau - 94300 VINCENNES - FRANCE - Tél : +33 1 43 74 90 24 - Fax : +33 1 43 65 24 22
templatefrmeaux_correc69.gif